Prudence avec le cellulaire

Prudence avec le cellulaire

7 décembre 2010 — Une récente étude parue dans le Journal of Epidemiology and Community Health1 vous poussera peut-être à redoubler de prudence quant à l’utilisation d’un téléphone cellulaire chez votre jeune enfant et durant la grossesse.

Ainsi, en étant exposé à ce type d’appareil durant la grossesse, un enfant aurait 40 % plus de risques d’avoir des problèmes de comportement lorsqu’il aura 7 ans. Ce taux s’élève même à 50 % si l’enfant utilise un téléphone cellulaire à un jeune âge. Quant aux enfants qui ont utilisé un tel téléphone, mais sans y avoir été exposés durant la grossesse, 20 % d’entre eux présentaient des problèmes de ce genre.

Sous forme d’un sondage, les habitudes de 29 000 femmes et enfants ont fourni des détails quant à leur mode de vie, leur alimentation et leur milieu.

Certains scientifiques demeurent toutefois sceptiques quant aux résultats de cette étude californienne. Selon eux, des facteurs liés au mode de vie pourraient être plus fortement en cause que le téléphone cellulaire.

 

Équipe Naître et grandir

 

1 Cell phone use and behavioural problems in young children, Divan HA, Kheifets L, Obel C, et al. J Epidemiol Community Health (2010) http://press.psprings.co.uk/jech/december/jech115402.pdf

À lire aussi