Disputes entre parents: est-ce possible de réduire les effets sur les enfants?

Disputes entre parents: est-ce possible de réduire les effets sur les enfants?
Le climat dans lequel se déroulent les disputes entre les parents aurait un impact chez les tout-petits.

3 octobre 2017 | Les disputes entre parents ont-elles un impact chez les tout-petits? Cela dépend du climat dans lequel elles se déroulent, ont constaté des chercheurs américains.

Selon les résultats de leur étude, lorsque l’un des parents exprime de la colère et du ressentiment, les tout-petits ressentiraient plus d’insécurité émotionnelle et craindraient davantage que leurs parents se séparent.

Cette inquiétude serait présente dès 3 ans, car les enfants de cet âge seraient déjà capables de percevoir l’hostilité entre leurs parents, ajoutent les auteurs de l’étude.

À l’inverse, les enfants se sentiraient plus confiants face au climat familial lorsque leurs parents se disputent avec calme et respect, en restant centrés sur un enjeu précis pour trouver une solution. Cette façon positive d’aborder les conflits pourrait par ailleurs servir d’exemple aux enfants pour régler leurs propres disputes.

Comme cette étude a été réalisée auprès de familles défavorisées, les chercheurs s’attendaient à ce qu’une grande proportion des couples gère les conflits avec colère et ressentiment en raison du haut niveau de stress auquel ils sont confrontés. À leur surprise, plus de 50 % des couples sondés abordaient les disputes avec calme et respect.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont analysé les réponses de pères et de mères d’un enfant âgé de 3 ans, recueillies lors d’une enquête. Ils étaient interrogés sur leur façon de gérer les conflits dans leur couple et sur les réactions émotionnelles de leur tout-petit lorsqu’il était témoin d’une dispute.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche Disputes entre partenaires.

Source : EurekAlert


Marie-Claude Ouellet — Agence Science-Presse

 

Photo : GettyImages/Wavebreakmedia

À lire aussi