Opération herbe à poux!

Opération herbe à poux!
Il est conseillé d’arracher l’herbe à poux dès maintenant pour diminuer les problèmes de santé plus tard dans la saison.

10 juillet 2017 | Votre enfant a habituellement le nez et les yeux qui piquent ou qui coulent à la fin de l’été? Il souffre probablement du rhume des foins, qui est très souvent causé par l’herbe à poux.

C’est pour cette raison que l’Association pulmonaire du Québec (APQ) vous invite à arracher cette mauvaise herbe dès maintenant pour diminuer les problèmes de santé plus tard dans la saison.

En plus de provoquer le rhume des foins, le pollen de l’herbe à poux peut aggraver les symptômes de l’asthme. Selon l’APQ, près de 1 personne sur 10 serait affectée par l’herbe à poux. Cette plante serait d’ailleurs responsable de 75 % des allergies aux pollens.

Comment la reconnaître?

L’herbe à poux pousse principalement à des endroits où le sol n’est pas très fertile, par exemple aux abords des trottoirs, des ruelles, des voies ferrées et des chantiers de construction. Il arrive parfois qu’on en retrouve dans les jardins.

Ses feuilles dentelées, qui ressemblent à celles de la carotte, sont d’un vert uniforme des deux côtés. Elles sont opposées à la base et s’alternent dans le haut. La tige de l’herbe à poux est poilue et d’un vert grisâtre qui devient rouge lors de la floraison. La plante mesure en moyenne 70 cm.

Au cours des mois de juin et juillet, des petites fleurs vertes, parfois jaunâtres, regroupées en forme d’épi apparaissent au sommet des tiges. À la fin du mois de juillet et au début du mois d’août, les fleurs libèrent des milliards de grains de pollen dans l’air. C’est pour cette raison que l’on recommande d’éliminer l’herbe à poux avant sa floraison.

Cette plante peut être arrachée sans crainte. Contrairement à l’herbe à puce, le contact avec l’herbe à poux ne provoque pas de démangeaisons et d’éruptions cutanées.

 

Reproduit avec l’autorisation du ministère de la Santé et des Services sociaux.

 

Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Photos : iStock.com/georgejurasek et ministère de la Santé et des Services sociaux

À lire aussi