Cotons-tiges: la cause de plusieurs blessures

Cotons-tiges: la cause de plusieurs blessures
Chaque jour, 34 enfants de moins de 18 ans seraient traités aux urgences en raison d’une blessure causée par un coton-tige.

15 mai 2017 | Les blessures liées à l’utilisation d’un coton-tige seraient, chaque jour, la cause de 34 visites à l’urgence chez les enfants américains de moins de 18 ans, révèle une étude. Les tout-petits de 0 à 3 ans représenteraient le groupe le plus touché, avec 40 % des cas. De plus, les deux tiers des blessures toucheraient les enfants de moins de 8 ans.

Selon les résultats, la perforation du tympan arrivait en tête des blessures liées aux cotons-tiges les plus recensées par les chercheurs chez les moins de 8 ans. La sensation d’avoir un corps étranger dans l’oreille et les lésions des tissus mous du conduit auditif étaient d’autres blessures aussi observées.

Plus du trois quarts des blessures seraient survenues alors que l’enfant manipulait le coton-tige lui-même. Parmi toutes les blessures recensées, 73 % d’entre elles étaient arrivées lors du nettoyage des oreilles. Jouer avec des cotons-tiges (10 %) et tomber avec un coton-tige dans l’oreille (9 %) étaient aussi d’autres causes de blessures nécessitant une visite à l’urgence.

La majorité des enfants étudiés ont pu être traités, mais les chercheurs rappellent que dans des cas graves, les blessures peuvent causer des dommages importants : problèmes d’équilibre, vertiges et même surdité.

Les auteurs de l’étude mettent en garde contre les mythes, qui sont encore trop souvent répandus, entourant le nettoyage des oreilles. Il est faux de croire qu’il est important de nettoyer le conduit auditif, et que les cotons-tiges devraient être utilisés à cette fin.

Les chercheurs rappellent aussi que le conduit auditif se nettoie par lui-même et que l’emploi d’un coton-tige ne fait en réalité que rapprocher la cire du tympan. Le risque de provoquer des blessures à l’oreille serait donc bien réel, soulignent-ils.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont analysé des données nationales des hôpitaux américains recensant au total 263 000 accidents survenus, entre 1990 et 2010, à des enfants âgés de moins de 18 ans. Même si les blessures liées aux cotons-tiges ont diminué pendant cette période, les auteurs de l’étude considèrent qu’elles sont encore trop nombreuses et que les cotons-tiges ne devraient plus être utilisés pour le nettoyage des oreilles.

Sources : Eurekalert et The Journal of Pediatrics


Rabéa Kabbaj — Agence Science-Presse

 

Photo : Gettyimages/Phadungsakphoto

À lire aussi