Écrans: éviter les crises quand vient le temps de les fermer?

Écrans: éviter les crises quand vient le temps de les fermer?
Prévenir un enfant qu’il devra bientôt éteindre la télévision ou la tablette ne serait pas efficace pour éviter les crises.

11 mai 2016 | Prévenir un enfant qu’il devra bientôt éteindre la télévision ou la tablette ne serait pas une stratégie efficace pour éviter les crises, révèle une petite étude américaine.

Des chercheurs ont en effet remarqué que les enfants à qui les parents donnaient un avertissement du genre « Tu dois fermer dans 2 minutes » étaient beaucoup plus contrariés quand venait le temps d’éteindre l’écran que ceux qui n’avaient pas reçu un tel avertissement. Selon les auteurs de l’étude, les tout-petits réagiraient négativement face à l’avertissement parce qu’il leur rappelle que ce sont leurs parents qui décident, un concept difficile à accepter à un âge où ils aiment être en contrôle.

Les auteurs cette étude ont toutefois identifié certaines stratégies pouvant faciliter la transition lorsqu’il est temps de fermer les écrans.

  • Mettre en place une routine : un enfant accepterait plus facilement de mettre fin au temps-écran si cela fait partie de son quotidien habituel. Par exemple, un tout-petit sera plus coopératif s’il sait d’avance qu’il devra fermer la télévision lorsque le repas sera prêt.
  • Fermer les écrans lorsque l’activité se termine d’elle-même : selon les observations des chercheurs, les enfants étaient moins contrariés de fermer la télévision à la fin d’un épisode qu’au début d’un autre. Les fonctionnalités de lecture automatique, qui permettent à un nouvel épisode de commencer aussitôt que le précédent se termine, sont donc à éviter pour prévenir les crises, soulignent les chercheurs.

En résumé, les auteurs de l’étude ont remarqué que les enfants acceptaient mieux la fin du temps-écran lorsque celui-ci se terminait naturellement en raison de la situation. Par ailleurs, des parents ont observé que leur enfant réagissait mieux si le temps-écran prenait fin parce que le réseau WiFi ne fonctionnait pas ou parce que la pile de la tablette était épuisée.

Même si les parents interrogés considèrent les écrans comme utiles, ils demeurent préoccupés par la nécessité d’en encadrer l’utilisation. Cet encadrement représente toutefois un réel défi pour eux. En effet, 93 % des parents ont mentionné en entrevue que leur enfant fait parfois des crises quand vient le temps de fermer les écrans.

Toutefois, l’analyse des données provenant de journaux d’utilisation des écrans révèle que les parents percevraient l’attitude de leur enfant comme plus négative qu’elle ne l’est vraiment. Peut-être que les occasions où l’enfant réagit mal sont très intenses, ce qui amènerait les parents à appréhender la prochaine fois où ils devront lui demander d’éteindre l’écran, suggèrent les chercheurs.

Cette étude a été réalisée auprès de 55 familles avec des enfants âgés de 1 à 5 ans. Les chercheurs ont interrogé certaines familles dans le cadre d’une entrevue alors que les autres ont dû tenir un journal d’utilisation des écrans.

Pourquoi les parents ont-ils recours aux écrans?
L’étude a également permis de déterminer les principales raisons pour lesquelles les parents laissent leurs enfants utiliser les écrans.
  • 45 % des parents disent en profiter pour faire des tâches ménagères ou s’occuper d’un autre enfant.
  • 35 % des parents affirment utiliser les écrans pour distraire leur enfant pendant une activité désagréable, comme la coupe des cheveux ou des ongles.
  • Plusieurs parents indiquent profiter du temps-écran pour prendre une douche, s’habiller ou manger une bouchée.


Sources : Medical Xpress et Proceedings of the 2016 CHI Conference on Human Factors in Computing Systems

Kathleen Couillard – Agence Science-Presse

 

Photo : iStock.com/Nadezhda1906

À lire aussi