Le suivi médical du trottineur

Le suivi médical du trottineur

À partir de 18 mois, les visites chez le médecin commencent à s’espacer. Après le rendez-vous de 2 ans, une rencontre pédiatrique annuelle suffit sauf, bien sûr, si votre enfant est malade.

Comme les enfants vivent dans le moment présent, prévenez votre tout-petit seulement quelques heures avant le rendez-vous ou la veille. Rappelez-lui que cette consultation fait partie de la « routine » et qu’elle sert à vérifier que son petit corps fonctionne bien. Souvenez-vous aussi qu’il ne faut pas lui mentir. Prévenez-le s’il recevra un vaccin au cours de la visite.

Essayez de rendre sa visite chez le médecin la plus agréable possible, comme vous le faisiez lorsqu’il était bébé. Apportez-lui un jouet, un livre et son toutou préféré. De retour à la maison, nettoyez bien tout ce que vous avez apporté pour la visite pour éliminer les microbes de la salle d’attente.

En général, le suivi médical sera le même que lorsqu’il était plus petit. Le médecin s’intéressera à sa croissance, à son attachement, à son développement et, bien sûr, à sa santé. Il abordera aussi des questions de sommeil, de nutrition, d’hygiène, d’apprentissage de la propreté, de sécurité ou de psychologie. Il s’intéressera notamment à ses habiletés sociales. Il vous aidera ainsi à mieux comprendre les diverses étapes comportementales que votre enfant traverse pendant cette période cruciale de son développement. Il s’intéressera aussi à votre situation familiale. Enfin, il s’assurera que la vaccination est à jour et il répondra à vos questions. Dressez une liste de vos préoccupations afin de ne rien oublier.

La croissance

Tous les enfants ne grossissent et ne grandissent pas à la même vitesse. L’important, c’est que votre tout-petit suive une vitesse de croissance constante. Votre médecin pourra s’en assurer en le pesant et en le mesurant lors des visites de routines. Il comparera alors ces mesures avec des courbes de croissance correspondant à l’âge et au sexe de votre enfant.

Les vaccins

À 18 mois, votre enfant recevra 2 vaccins (rappels) :

  • le vaccin DCaT-HB-VPI-Hib : ce vaccin « 6 en 1 » protège à la fois contre la diphtérie (D), la coqueluche (Ca), le tétanos (T), l’hépatite B (HB) la poliomyélite (VPI) et les infections à Haemophilus influenzae de type B (Hib), comme la méningite, l’épiglottite et les infections touchant les os et les articulations.
  • le vaccin « RRO »-Varicelle. Le vaccin RRO est un vaccin 3 en 1 qui protège contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Le vaccin contre l’influenza peut être donné chaque année à partir de 6 mois, en automne.

Entre 4 et 6 ans, votre enfant recevra 2 vaccins (rappel), le vaccin dcaT-VPI et le vaccin contre la varicelle.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Dr Jean Turgeon, pédiatre
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Avril 2015

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca.
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques, Votre enfant de la naissance à 5 ans, Faculté de médecine. Université Laval, Québec, 2011.

À lire aussi