La toux

La toux

Les symptômes

Votre enfant :

  • a une toux accompagnée ou non de sécrétions (selon le cas, sa toux est grasse ou sèche).

Consultez le médecin si votre enfant :

  • a une toux qui persiste durant plus d’une semaine;
  • a moins de 3 mois et tousse pendant plusieurs heures;
  • a moins de 6 mois et fait plus de 38 °C (100 °F) de fièvre;
  • a plus de 6 mois et a une température qui atteint 40 °C (104 °F), ou fait de la fièvre depuis plus de 48 heures;
  • tousse et a de la difficulté à respirer ou présente une respiration sifflante;
  • tousse et a des douleurs à la poitrine ou aux côtes.

Demandez une aide médicale d’urgence (9-1-1) si votre enfant :

  • a une fièvre qui atteint 41,1 °C (106 °F);
  • a du mal à respirer ou est particulièrement léthargique.


Qu’est-ce que la toux?

La toux n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un symptôme. Il s’agit d’un mécanisme dont l’organisme se sert pour se débarrasser des sécrétions encombrant les voies respiratoires. Il n’est donc pas toujours souhaitable de l’enrayer.

Si la toux s’accompagne d’écoulements, de congestion nasale ou d’un mal de gorge, qu’il y ait de la fièvre ou non, il s’agit probablement d’un simple rhume. Votre enfant n’a pas besoin de consulter le médecin. Si sa toux est « aboyante », et sa voix, rauque, il s’agit peut-être d’une laryngite. Si sa toux est surtout nocturne, si elle est exacerbée par l’exercice ou accompagnée de sifflements, il est possible qu’il s’agisse d’asthme. Si, par contre, elle se manifeste par des quintes accompagnées de vomissement ou d’étouffement, il peut s’agir de la coqueluche.

Si la toux dure plus de 3 semaines, consultez un médecin. Il peut s’agir d’asthme, d’une sinusite, d’une infection persistante des végétations adénoïdes, de reflux gastro-oesophagiens, de la présence d’un corps étranger inhalé accidentellement ou même d’un problème d’origine psychogénique. Plusieurs autres maladies plus rares sont aussi à considérer, telles que la fibrose kystique, surtout si la toux chronique est accompagnée de diarrhée persistante ou d’un gain de poids insatisfaisant.

Âge : La toux est fréquente chez les enfants de tout âge, mais ceux qui ont moins de 4 ans sont particulièrement touchés.
Durée : La toux aiguë, généralement causée par une infection des voies respiratoires supérieures (nez, bouche, pharynx, larynx), dure rarement plus d’une semaine, tandis que la toux chronique, qui peut avoir une cause plus grave, peut durer plusieurs semaines.
Contagion : Les infections des voies respiratoires qui accompagnent la toux sont contagieuses.

Comment traiter?

La prescription du médecin

Le plus souvent, la toux ne nécessite pas de traitement médical et se résorbe d’elle-même en quelques jours. Si la toux se prolonge ou incommode beaucoup l’enfant (difficulté à respirer, perte de sommeil et d’appétit, etc.), le médecin prescrit parfois un traitement, selon la nature de la maladie.

Soins et conseils pratiques

  • Ne donnez pas de médicaments en vente libre contre la toux (sirops ou autres) à des bébés et à des enfants de moins de 6 ans, à moins d’un avis contraire du médecin. Ces médicaments causent des effets indésirables. De plus, en supprimant la toux, ils peuvent provoquer l’accumulation de sécrétions dans les bronches et dans les poumons. Ils aggraveront alors les problèmes respiratoires. En outre, leur taux d’efficacité est très faible et leur surutilisation peut entraîner des intoxications.
  • Offrez fréquemment à votre enfant des boissons fraîches : privilégiez l’eau et certains jus. Évitez les jus d’agrumes (orange, citron et pamplemousse) qui peuvent irriter les tissus enflammés de la gorge ou des voies respiratoires.
  • Si l’air est sec, augmenter le niveau d’humidité de la pièce peut soulager les symptômes.
  • Vous pouvez aussi donner une cuillérée de miel à votre enfant avant le coucher. Des études, bien que modestes, laissent présager que le miel serait efficace pour apaiser le mal de gorge. Ne donnez cependant pas de miel à un enfant de moins de 1 an en raison du risque de botulisme infantile, une maladie rare, mais qui peut avoir de graves conséquences.
  • Pour calmer une quinte de toux nocturne surtout si elle est rauque ou aboyante (ce qui suggère une laryngite), vous pouvez faire sortir votre enfant à l’extérieur s’il fait froid. Vous pouvez aussi l’emmener à la salle de bains. Fermez alors la porte, ouvrez la douche et laissez couler de l’eau chaude durant quelques minutes. Restez avec votre petit durant une vingtaine de minutes. Faites-lui la lecture, bercez-le, distrayez-le en attendant que ses voies respiratoires se calment.
Est-ce grave, s’il vomit lorsqu’il tousse?
Il arrive qu’une quinte de toux cause des vomissements chez certains enfants. Il n’y a pas lieu de s’alarmer. Ce type de vomissement, provoqué par des efforts secondaires à la toux, n’entraîne pas de problème.

Comment prévenir?

Puisque la toux est, le plus souvent, causée par le rhume ou la grippe, consultez la fiche sur ces affections, à la section Comment prévenir?.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Dr Jean Turgeon, pédiatre
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Octobre 2014

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • KIDSHEALTH. Parents. « Lungs and Respiratory System ». www.kidshealth.org
  • KIDSHEALTH. Parents. « Your Child’s Cough ». www.kidshealth.org
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Les médicaments en vente libre ». www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • VULGARIS. Encyclopédie médicale. « Toux ». www.vugaris-medical.com

À lire aussi