Le nez bouché chez l'enfant

Le nez bouché chez l'enfant
Quelle misère pour un petit enfant d’avoir le nez bouché! Heureusement, vous pouvez l’aider.

Les symptômes

Votre enfant :

  • a le nez qui coule et les narines bouchées.

Consultez le médecin si votre enfant :

  • a moins de 3 mois;
  • a une congestion qui dure depuis plus d’une semaine;
  • a une fièvre supérieure à 40 °C (104 °F) ou un mal de gorge violent;
  • a les yeux qui coulent ou mal aux oreilles;
  • a une toux persistante, ou une respiration laborieuse ou rapide;
  • vomit ou refuse de manger;
  • est très irritable ou difficile à réveiller;
  • présente une éruption (taches, boutons, etc.).



Qu’est-ce que le nez bouché?

Un nez bouché est le symptôme d’une infection virale très fréquente et sans danger (rhinopharyngite ou rhume). Le fait que le problème persiste ou revienne souvent peut être dû à une allergie (rhume des foins ou rhinite allergique) ou à une hypertrophie des végétations adénoïdes.

Le nourrisson de moins de 3 mois respire seulement par le nez, d’où l’importance que celui-ci soit toujours bien dégagé. De plus, un nez bouché peut entraîner de la difficulté à téter.

Âge : le nez bouché est fréquent chez les enfants de tout âge.
Durée : les symptômes durent habituellement 4 ou 5 jours. Ils peuvent être récurrents et se manifester plusieurs fois par année.
Contagion : Si la congestion nasale est due à une infection virale, elle est contagieuse, particulièrement dans les 2-3 premiers jours de l’infection.
Mode de transmission : par les gouttelettes respiratoires (éternuement, toux, etc.) ou par contact direct des mains avec des sécrétions contaminées.

Comment traiter?

La prescription du médecin

La congestion nasale ne nécessite généralement pas de traitement médical. Sachez que les gouttes et les vaporisateurs médicamenteux pour le nez peuvent contenir un décongestionnant ou un antihistaminique, des substances qui ne doivent jamais être données à un enfant de moins de 6 ans, à moins d’un avis contraire du médecin. Veillez aussi à ce que les médicaments contre la fièvre (acétaminophène ou ibuprofène) n’en contiennent pas. Bien lire les étiquettes et, au besoin, demander l’avis de votre pharmacien.

Soins et conseils pratiques

  • Surveillez la température de votre enfant et contrôler sa fièvre en vous assurant qu’il soit habillé légèrement. Observez son état général et son appétit, et soyez à l’affût de signes de somnolence.
Apprenez-lui à se moucher (dès 2 ans ½)
Faites-lui faire des bulles avec le nez pendant qu’il prend son bain ou faites-le jouer à pousser un tampon d’ouate sur la table en soufflant par le nez (gardez sa bouche fermée avec votre main).
  • Pour soulager sa douleur et sa fièvre, donnez-lui de l’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®, Panadol®, etc.) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc.) en vous conformant aux indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son âge. Ne donnez pas d’ibuprofène à un petit de moins de 6 mois, et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.
  • Nettoyez régulièrement le nez de votre enfant (3 ou 4 fois par jour). Il faut toujours veiller à ne pas irriter le nez de l’enfant qui est délicat. Si votre bébé a moins de 6 mois, il peut être bon de lui dégager le nez à l’aide d’une solution saline (eau salée ou sérum physiologique vendue en pharmacie. Voir aussi la recette maison). Celle-ci ramollit les sécrétions et les aide à s’écouler. Il suffit de lui mettre quelques gouttes de solution saline dans les narines. (Pour savoir comment faire, voir notre infographie La solution saline au secours des petits nez bouchés.) Éliminez ses sécrétions à l’aide d’une poire nasale, pendant qu’il est en position assise. Faites-le, de préférence, environ 20 minutes avant la tétée ou le repas. Évitez, toutefois, d’employer cette technique si son nez est complètement bouché.
  • Pour nettoyer le nez d’un enfant de moins de 3 ans : couchez-le d’abord sur le dos. Mettez un compte-gouttes plein (1 ml) d’eau salée dans chaque narine puis nettoyez délicatement le bord de ses narines à l’aide d’un mouchoir mouillé ou d’une débarbouillette. Mettez de nouveau un compte-gouttes par narine. Mouchez votre enfant en l’invitant à souffler fort par le nez ou utilisez une poire nasale.
  • Pour nettoyer le nez d’un enfant de plus de 3 ans : demandez à votre enfant de s’asseoir et de garder la tête droite. Vaporisez 2 cycles de 5 vaporisations dans une narine, puis recommencez dans l’autre. Demandez à votre enfant d’incliner la tête vers l’avant et de se moucher une narine à la fois.
Recette maison de solution saline
Dissoudre 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel dans 240 ml (8 oz) d’eau bouillie refroidie. Bien respecter les proportions.
  • La tétée ou l’utilisation d’une suce peuvent aider votre enfant à avaler les sécrétions qui coulent dans sa gorge.
  • Un bain ou une douche prolongée peut aider à soulager la congestion nasale. Pour soulager la peau irritée autour du nez, on peut appliquer un onguent non médicamenté (vaseline).
  • À partir de 3 ans, il est aussi possible de faire à votre enfant un lavage du nez avec un dispositif de type Sinus Rinse, disponible dans les pharmacies. Il est alors important de suivre le mode d’emploi à la lettre. Cette technique a l’avantage de nettoyer les sécrétions qui se trouvent à l’arrière des voies nasales.
  • Donnez-lui souvent à boire de petites quantités à la fois : de l’eau, du jus, de la soupe... Le bouillon de poulet, qui a fait ses preuves dans le passé, est de nouveau conseillé aujourd’hui. Grâce à sa richesse en cystéine, il diminue l’écoulement nasal. Alimentez-le bien. Si son appétit a diminué, proposez-lui souvent de petites quantités de nourriture, de préférence des aliments légers et nutritifs.
  • Maintenez la température ambiante autour de 20 °C (68 °F).
Le point sur les humidificateurs
Les humidificateurs ont longtemps été recommandés pour soulager les difficultés respiratoires chez les enfants. Toutefois, ces appareils sont maintenant déconseillés par plusieurs experts de la santé.
Lorsqu’ils ne sont pas bien nettoyés, les humidificateurs constituent des milieux propices au développement des bactéries et des moisissures, car l’eau qui s’y trouve demeure à la température ambiante pendant de longues périodes. Par ailleurs, très peu de gens respecteraient la routine d’entretien recommandée par les fabricants.
De plus, les humidificateurs seraient peu efficaces pour soulager les problèmes respiratoires chez les enfants. Il n’y a que le rhume pour lequel certains pédiatres continuent de recommander l’utilisation d’humidificateurs à vapeur froide dans le but d’améliorer le confort des enfants. Pour leur part, la Société canadienne de pédiatrie et le guide Mieux vivre avec son enfant de la grossesse à deux ans suggèrent d’éviter les humidificateurs.
Pour en savoir plus, consultez notre nouvelle sur les humidificateurs.

Comment appliquer la solution saline?

Comment prévenir?

Comme le nez bouché est le plus souvent causé par le rhume ou la grippe, consultez la section Comment prévenir? des fiches portant sur ces affections.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Équipe de recherche Dre Isabelle Marc, M.D
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : juillet 2011

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • KidsHealth, Parents. Infections. Common Childhood Infections. « Common Cold ». www.kidshealth.org
  • KidsHealth, Parents - Infections - General Health. Your Kid’s Body. « Is It a Cold or the Flu?  » www.kidshealth.org
  • LABBÉ Jean (Dr). Bulletins pédiatriques : votre enfant de la naissance à 5 ans. Faculté de médecine, Université Laval, Québec, 2006.
  • Mayo Clinic. « Nasal congestion? Here’s what to do ». www.mayoclinic.com
  • Medline Plus. Medical encyclopedia. « Nasal congestion ». www.nlm.nih.gov
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • Revolution Health. Family and Parenting. « Cold-flu ». www.revolutionhealth.com
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Le rhume chez les enfants ». www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Le traitement de la toux et du rhume : des conseils pour ceux qui s’occupent d’enfants et d’adolescents ». www.soinsdenosenfants.cps.ca

À lire aussi