L'otite du baigneur

L'otite du baigneur

Les symptômes

Votre enfant :

  • a mal à l’oreille (plus rarement, aux 2 en même temps);
  • ressent une douleur vive dès qu’on touche son oreille;
  • a de l’enflure dans le conduit de l’oreille, qui peut devenir enflé, rouge et douloureux;
  • a de la difficulté à dormir;
  • peut avoir quelques sécrétions dans l’oreille.

Consultez le médecin si vous croyez que votre enfant souffre d’une otite externe.

Si la douleur s’aggrave ou si la fièvre s’installe, consultez un médecin sans tarder, même si on traite déjà votre enfant pour une otite.



Qu’est-ce qu’une otite externe?

L’otite externe, ou otite du baigneur, est une inflammation du conduit auditif externe, qui se manifeste surtout l’été. Ce type d’otite ne cause pas de fièvre en général et affecte rarement les 2 oreilles en même temps.

Souvent causée par une infection, l’otite externe survient la plupart du temps à la suite d’une baignade : un peu d’eau reste dans le conduit auditif externe, favorisant l’humidité nécessaire à la multiplication des bactéries et des champignons. Elle peut aussi être causée par une irritation du conduit due à l’utilisation d’un coton-tige.

Un enfant qui souffre souvent d’otites externes a probablement des oreilles plus vulnérables à l’infection. Il est aussi possible que la forme de ses conduits auditifs externes favorise l’accumulation d’eau.

Bien qu’elle ne soit pas contagieuse, l’otite externe peut être très douloureuse et nécessite un traitement. C’est la raison pour laquelle vous devriez consulter le médecin dès les premiers signes.

Âge : les enfants, principalement ceux âgés de plus de 2 ans, et les jeunes adultes peuvent attraper une otite externe, surtout lorsqu’ils passent beaucoup de temps dans l’eau.
Durée de la maladie : de 7 jours à 10 jours lorsqu’elle est traitée adéquatement.

Comment traiter?

La prescription du médecin

On soigne habituellement l’otite externe par un traitement antibiotique sous la forme de gouttes pour les oreilles. Ce traitement apaise rapidement la douleur et prévient l’aggravation de l’infection. Pour améliorer l’efficacité des gouttes, il se peut que le médecin doive nettoyer les oreilles de l’enfant. Dans les cas plus graves, le médecin peut prescrire un antibiotique par voie orale.

Soins et conseils pratiques

  • Donnez à votre enfant le traitement antibiotique prescrit par le médecin et poursuivez-le jusqu’à la fin, même si votre enfant se sent mieux. Son corps risque alors moins de développer des résistances aux traitements.
  • Évitez d’utiliser d’autres gouttes pour les oreilles que celles prescrites par le médecin.
  • Appliquez des compresses tièdes sur l’oreille atteinte pour atténuer la douleur de votre petit.
  • Pour soulager sa douleur, vous pouvez aussi lui donner de l’acétaminophène (Tylenol®, Tempra®, Panadol®, etc.) ou de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®, etc.), en vous conformant aux indications et en respectant les doses recommandées en fonction de son âge. Ne donnez pas d’ibuprofène à un petit de moins de 6 mois, et ne donnez jamais d’acide acétylsalicylique (AAS), comme l’Aspirine®, à un enfant ni à un adolescent.
  • Durant tout le traitement, évitez que de l’eau entre dans les oreilles de votre enfant : faites-lui porter un bonnet de bain ou des bouchons au moment de la douche ou du bain.

Comment prévenir?

  • Après la baignade ou le bain, essuyez bien l’intérieur du pavillon des oreilles de votre enfant, mais pas le conduit. Vous pouvez aussi encourager votre tout-petit à pencher la tête de chaque côté afin d’enlever le maximum d’eau stagnante de ses oreilles.
  • Apprenez à votre enfant à ne pas mettre son doigt, un coton-tige, du savon, du shampooing ou tout autre objet dans ses oreilles, car ceux-ci peuvent irriter et même blesser le conduit auditif externe.
  • Si votre enfant ne porte pas de tubes transtympaniques, vous pouvez mettre quelques gouttes d’huile (d’olive, minérale ou autre) dans chacune de ses oreilles. L’huile permettra à l’eau de glisser dans les conduits et ramollira les bouchons de cire. Après la baignade, vous pouvez aussi utiliser des gouttes, telles que le Buro-Sol®, pour assécher les oreilles. Vous pouvez préparer vos propres gouttes en mélangeant des parties égales de vinaigre et d’eau. Mettez 1 ou 2 gouttes dans chaque oreille après la baignade. 
  • Évitez les baignades dans une piscine mal entretenue ou dans une eau polluée.

 

Naitre et grandir.com

      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Révision scientifique : Jean Turgeon, pédiatre, CHU Sainte-Justine
      Mise à jour : Juin 2013

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Québec, Institut national de santé publique du Québec. www.inspq.qc.ca.
  • EVERYDAY HEALTH. Swimmer’s Ear (Otitis Externa), Causes, Symptoms and Treatment. www.everydayhealth.com.
  • HÔPITAL DE MONTRÉAL POUR ENFANTS. Les maux d’oreilles. www.hopitalpourenfants.com.
  • KIDSHEALTH. Swimmer’s Ear (Otitis Externa). www.kidshealth.org
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques, Votre enfant de la naissance à 5 ans. Faculté de médecine, Université Laval, Québec.
  • MAYO CLINIC. Swimmer’s ear. www.mayoclinic.com.
  • SANTÉ CANADA. Cônage d’oreille. www.hc-sc.gc.ca

 

À lire aussi