La diarrhée

La diarrhée

Les symptômes

Votre enfant :

  • a des selles plus fréquentes et plus liquides que d’habitude.

Consultez le médecin si la diarrhée dure plus de 5 jours.

Demandez une aide médicale d’urgence (9-1-1) si votre enfant :

  • souffre d’une forte fièvre;
  • produit des selles mêlées de sang ou glaireuses (visqueuses et claires);
  • présente des selles abondantes plus de 7 à 10 fois par jour;
  • présente des signes de déshydratation (bouche sèche, pleurs sans larmes, fontanelle affaissée dans le cas d’un bébé, urines très foncées, yeux creux).


Qu’est-ce que la diarrhée?

La diarrhée est un symptôme; elle se caractérise par une augmentation de la fréquence des selles, qui peuvent être liquides. Elle peut être causée par :

  • des virus, comme le rotavirus;
  • des bactéries, comme le Campylobacter, la salmonelle, le Shigella et l’E. coli.;
  • des parasites comme le Giardia;
  • un déséquilibre de la flore intestinale provoqué par un traitement antibiotique;
  • une réaction à certains aliments (lactose ou édulcorants artificiels, par exemple);
  • plus rarement, des troubles plus ou moins graves du système digestif.

La principale complication de la diarrhée est la déshydratation. Celle-ci peut survenir rapidement dans le cas de très jeunes enfants, surtout si elle est de nature infectieuse. Un enfant déshydraté doit être traité immédiatement.

Âge : bien qu’elle touche tous les groupes d’âge, la diarrhée est plus fréquente chez les nourrissons et chez les jeunes enfants.
Durée de la maladie : si la diarrhée est d’origine infectieuse, elle dure généralement de 3 à 5 jours. Il faut, cependant, souvent compter une semaine pour que les selles redeviennent normales.
Période de contagion : la diarrhée d’origine infectieuse est contagieuse aussi longtemps que l’enfant a la diarrhée, parfois même au-delà.
Mode de transmission : la diarrhée d’origine virale se transmet par contact direct (vomissements ou selles) ou indirect (surfaces et objets contaminés : serviettes et débarbouillettes, cabinet de toilette, verres et ustensiles, jouets, etc.).

Comment traiter?

La prescription du médecin

Bien que, dans la plupart des cas, la diarrhée ne nécessite aucun traitement médical et guérisse d’elle-même en quelques jours, un traitement antibiotique est nécessaire dans certains cas d’infection bactérienne. Un traitement antiparasitaire est nécessaire si un parasite est la cause du problème. Par ailleurs, si un nourrisson est déshydraté, il se peut qu’il doive être hospitalisé.

Soins et conseils pratiques

  • Prévenez la déshydratation. Si vous allaitez votre enfant, donnez-lui le sein plus souvent, mais moins longtemps. Vous pouvez aussi alterner un boire au sein et un boire au biberon composé d’une solution électrolytique de réhydratation (voir encadré plus bas). Si votre enfant est nourri au biberon, continuez à lui donner sa préparation habituelle en quantité normale. Si la diarrhée est associée à des vomissements, donnez des liquides plus souvent mais en petites quantités (voir la fiche Gastroentérite). Évitez de donner à votre enfant des boissons gazeuses et des jus de pomme, de poire, de raisin ou de prune, qui pourraient avoir un effet laxatif.

    Les quantités nécessaires pour prévenir la déshydratation varient selon l’âge de l’enfant :

Moins de 6 mois : de 30 ml à 90 ml (de 1 oz à 3 oz) par heure.

De 6 mois à 2 ans : de 90 ml à 125 ml (3 oz ou 4 oz) par heure.

Plus de 2 ans : de 125 ml à 250 ml (de 4 oz à 8 oz) par heure.

Il est maintenant démontré que la prise de lait n’augmente pas la diarrhée, à moins que celle-ci soit importante ou prolongée (plus de 7 jours). Il n’est donc plus recommandé de cesser le lait, sauf dans les cas de diarrhée importante ou prolongée.

Les solutions électrolytiques vendues en pharmacie
Ces solutions servent à prévenir les désordres reliés au manque d’électrolytes (sels minéraux essentiels). Une fois le contenant ouvert, les préparations liquides ne se conservent que 48 heures au réfrigérateur. Les sachets de poudre se conservent plus longtemps. Vérifiez les dates de péremption.
Solution maison
Si vous n’avez pas de solutions électrolytiques sous la main, vous pouvez préparer une solution orale de réhydratation de secours à la maison en mélangeant bien les ingrédients et en respectant rigoureusement les proportions suivantes :
  • 360 ml de jus d’orange pur, non sucré
  • 600 ml d’eau bouillie refroidie
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel
En règle générale, les médecins recommandent d’utiliser les préparations commerciales. Procurez-vous une solution commerciale dès l’ouverture de la pharmacie (au plus tard 12 heures après avoir commencé à donner la préparation maison).
Il ne faut pas utiliser ces préparations plus de 12 heures à 24 heures; l’alimentation solide doit être réintroduite le plus rapidement possible.
  • L’alimentation de l’enfant doit être aussi normale que possible. Vous n’êtes pas obligé de donner une alimentation liquide à votre petit à moins qu’il vomisse. S’il a du mal à manger, offrez-lui des repas légers et plus fréquents. Privilégiez la nourriture facile à digérer, comme les bouillons, le pain rôti, les œufs et le poulet; évitez les aliments trop gras ou très épicés.
  • Ne donnez pas de médicaments contre la diarrhée en vente libre. Ils risquent d’aggraver l’état de votre enfant et de causer de graves problèmes.

Comment prévenir?

Pour prévenir la diarrhée infectieuse :

  • Assurez-vous que votre enfant se lave les mains soigneusement et fréquemment, surtout après être allé aux toilettes et avant de manger. Nettoyez bien les surfaces du cabinet de toilette afin d’éliminer les germes pouvant causer des maladies.
  • Lavez les fruits et les légumes à l’eau courante avant de les préparer. Nettoyez bien les comptoirs et les ustensiles de cuisine lorsqu’ils ont été en contact avec de la viande, de la volaille ou du poisson crus. Réfrigérez la viande aussitôt que possible après avoir fait les emplettes. Cuisez-la suffisamment et réfrigérez rapidement les restes des repas.
  • Évitez de boire l’eau si vous n’êtes pas sûr qu’elle est potable. Lorsque vous êtes à l’étranger, surtout dans les pays en voie de développement, évitez de boire de l’eau du robinet. Utilisez de l’eau embouteillée, même pour vous brosser les dents.
  • Évitez de laver les gamelles et les litières des animaux domestiques dans l’évier de la cuisine, et tenez-les loin des endroits où vous conservez, préparez ou consommez les aliments.

Pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques :

  • Ne recourez à un traitement antibiotique qu’en cas d’absolue nécessité.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Dr Louis Geoffroy, pédiatre
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Mars 2008

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • KidsHealth. Parents. Infections. Stomach & Intestinal Infections. « Diarrhea ». www.kidshealth.org
  • LABBÉ, Jean (Dr). Bulletins pédiatriques. Votre enfant de la naissance à 5 ans. Faculté de médecine, Université Laval, Québec, 2006.
  • LAMARRE, VALÉRIE. « Gastroentérite : diagnostic et approche pratique ». Service des maladies infectieuses. Département de pédiatrie, CHU Sainte-Justine, Université de Montréal. Canada, 2004. www.chu-sainte-justine.org
  • Mayo Clinic. « Antibiotic-associated diarrhea ». www.mayoclinic.com
  • Mayo Clinic, « Diarrhea ». www.mayoclinic.com
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • Passeport Santé. « Diarrhée ». www.passeportsante.net
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. « Le traitement de la diarrhée ». Comité de nutrition, (SCP). Canada, 2008. www.cps.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « La salubrité alimentaire à la maison ». www.cps.ca

À lire aussi