L'érythème fessier

L'érythème fessier

Les symptômes

Votre bébé :

  • a les fesses rouges, chaudes et douloureuses;
  • présente des plaques rouges, parfois bordées de petits points rouges, sur les fesses, sur les cuisses et sur les organes génitaux.

Consulter le médecin si :

  • les symptômes persistent durant plus de 4 jours;
  • votre enfant a de la fièvre, des cloques ou des furoncles;
  • les éruptions surgissent ailleurs que là où la peau est en contact avec la couche.


Qu’est-ce que l’érythème fessier?

Contrairement à la croyance populaire, la poussée dentaire ne cause pas d’érythème fessier, de fièvre ou de diarrhée.

L’érythème fessier, ou dermite du siège, est une inflammation cutanée causée par le contact prolongé de la peau du bébé avec une couche souillée par des selles ou par de l’urine. Elle peut aussi être causée par une irritation due au détergent ou à l’assouplisseur employés pour laver des couches de coton, ou encore par une substance présente dans les couches jetables de certaines marques. Une diarrhée peut également avoir cet effet.

Il arrive que les lésions soient infectées par un champignon (candidase) ou par une bactérie (impétigo), par exemple après un traitement antibiotique. Il faut savoir que les antibiotiques détruisent aussi les bactéries utiles qui protègent contre les infections. L’infection peut alors s’étendre à d’autres surfaces de la peau de votre bébé, particulièrement les plis au cou, à l’aine, entre les fesses, entre les orteils, etc. (intertrigo).

Bien que bénin et généralement sans conséquences graves, l’érythème fessier est douloureux.

Âge : l’érythème fessier apparaît durant les 15 premiers mois de la vie, le plus souvent entre le 8e mois et le 10e mois.
Durée de l’inflammation : de 2 jours à 4 jours, parfois davantage.
Contagion : l’érythème n’est pas contagieux en soi, mais l’infection par un champignon (candidase) peut l’être en cas de contact direct.

Comment traiter?

La prescription du médecin

La plupart du temps, l’érythème guérit en quelques jours sans médication. S’il persiste ou s’il s’aggrave au bout de 3 ou 4 jours malgré le recours aux mesures décrites à la section Que faire à la maison?, il s’agit peut-être d’une infection à candida, un champignon microscopique qui prolifère dans les plis de la peau. Dans un tel cas, le médecin peut prescrire un onguent médicamenteux renfermant un antifongique et, parfois, des corticostéroïdes (certaines hormones) pour soulager la douleur.

Soins et conseils pratiques

  • Changez la couche de votre bébé dès qu’elle est souillée par de l’urine ou par des selles.
  • Au moment de changer sa couche, lavez-lui délicatement les fesses avec une débarbouillette et de l’eau tiède additionnée d’une goutte d’huile d’olive. Évitez le savon ou choisissez un savon doux, hypoallergénique. Séchez-lui la peau en l’épongeant avec une serviette propre (ne frottez pas).
  • Bien que les lingettes humides jetables soient très pratiques en voyage ou à l’occasion d’un déplacement, évitez de les employer systématiquement. Elles renferment souvent de l’alcool ou d’autres produits qui peuvent irriter la peau sensible de votre enfant.
  • Avant de lui mettre une couche propre, protégez sa peau en appliquant dessus un peu de vaseline, ou un onguent non parfumé à base d’oxyde de zinc ou de gelée de pétrole.
  • N’appliquez pas de poudre de talc parce que ce produit peut irriter les poumons de votre enfant.
  • Il est prouvé que les couches super-absorbantes diminuent la dermite du siège, car elles réduisent l’humidité de la peau. Il est souhaitable de privilégier ce type de couche plutôt que les couches en coton si votre bébé souffre d’une dermite de siège.
  • Faites en sorte que votre bébé ait les fesses à l’air aussi souvent que possible.

Comment prévenir?

  • Lavez-vous les mains et nettoyez les mains de votre enfant après chaque changement de couche afin de minimiser les risques d’infection.
  • Évitez de lui faire porter des couches trop serrées et des culottes de plastique qui empêchent l’air de circuler.
  • Si vous utilisez des couches jetables, essayez différentes marques; certaines sont moins irritantes que d’autres.
  • Si vous le pouvez, allaitez votre bébé : les enfants nourris au sein seraient moins sujets à l’érythème fessier.
Prudence avec les corticostéroïdes. N’employez pas de crème à la cortisone si elle n’a pas été spécifiquement prescrite à votre enfant par le médecin. Un dosage trop élevé ou un usage trop fréquent peuvent empirer la situation.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Dr Louis Geoffroy, pédiatre
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Janvier 2008

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • EVERYDAY HEALTH. « Prevent Diaper Rash ». www.everydayhealth.com
  • KIDSHEALTH. Parents. Your Newborn. Baby Basics. « Diaper Rash ». http://kidshealth.org
  • MAYO CLINIC. « Diaper rash ». www.mayoclinic.com
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec.www.inspq.qc.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « L’érythème fessier et le muguet (candidase) ». www.soinsdenosenfants.cps.ca

À lire aussi