Les oxyures

Les oxyures

Les symptômes

Votre enfant :

  • se réveille souvent la nuit ou a un sommeil plus difficile;
  • a tendance à se gratter l’anus ou à se plaindre de démangeaisons;
  • a des lésions de grattage autour de l’anus;
  • chez la fille, le vagin peut être atteint. Si c’est le cas, elle se plaint de démangeaisons et la vulve est irritée;
  • est irritable;
  • a de petits vers blancs autour de l’anus ou sur les selles (souvent plus visibles la nuit. On éclaire discrètement la région anale, à l’aide d’une lampe de poche).


Qu’est-ce que les oxyures

Longtemps véhiculée du temps de nos grands-parents, l’association entre un enfant qui grince des dents et les vers n’existe pas!

Les oxyures sont des parasites intestinaux humains (Enterobius vermicularis). Ce sont de petits vers blancs et ronds qui mesurent de 3 millimètres à 10 millimètres de long. Ils vivent dans le gros intestin. La nuit, le ver femelle franchit l’anus des gens infectés pour y pondre ses oeufs, sur les replis du bord de l’anus. Cela occasionne des démangeaisons importantes.

Cette infection se transmet par les humains seulement. Elle se contracte en avalant des oeufs d’oxyures à notre insu, puisque leur petite taille ne permet pas de les voir. Les oeufs peuvent survivre, à température ambiante, pendant plus de 2 semaines. Ils peuvent donc vous infecter indirectement, simplement en étant en contact avec des objets présents dans votre environnement (literie, vêtements, jouets). Les oeufs se logent aisément sous les ongles des enfants. Il peut s’en suivre un cercle vicieux où vos enfants se réinfecteront continuellement en portant leurs doigts à leur bouche. Une fois ingérés, les oeufs mettent 1 mois à devenir des vers adultes. Ces vers pondront à leur tour des oeufs et perpétueront leur cycle de vie.

Tout le monde peut contracter cette infection, mais les enfants qui fréquentent un milieu de garde sont plus à risque. Ce sont généralement eux qui ramènent ce petit parasite aux autres membres de leur famille.

Âge : Les oxyures sont les parasites les plus fréquents chez les enfants, en Amérique du Nord. Ils touchent surtout les enfants d’âge scolaire et préscolaire. On estime que 20 % d’entre eux seront atteints.
Durée de la maladie : Aussi longtemps qu’il n’y a pas de traitement efficace ni de mesures d’hygiène appropriées.
Contagion : Immédiate tant que les oeufs survivent.
Mode de transmission : Ils se transmettent par contact direct (les doigts et les ongles) ou indirect, car ils peuvent survivre jusqu’à 2 semaines sur les surfaces contaminées : literie, vêtements, jouets, siège de toilette, etc.

Comment traiter?

La prescription du médecin

À l’aide d’un ruban adhésif posé sur l’anus, on réussit généralement à prélever des oeufs. Il suffit d’appliquer doucement la surface collante du ruban sur le bord de l’anus de votre enfant, de le plier en deux, puis de l’apporter à votre médecin. Une analyse au microscope permettra de voir si des oeufs sont présents.

Il existe deux médicaments, très efficaces pour se débarrasser des oxyures : le mébendazole (Vermox) ou le pyrantel (Combantrin). Ils se prennent en 2 doses, à 2 semaines d’intervalle, et ont très peu d’effets secondaires. Pour éviter la réinfection, toute la famille (incluant les adultes) doit être traitée.

Soins et conseils pratiques

Même après le début du traitement, des oeufs peuvent être évacués dans les selles. Si des mesures d’hygiène appropriées ne sont pas appliquées, une réinfection est possible. Il est donc recommandé, durant les premiers jours de traitement, de :

  • bien laver les mains et les ongles de toute la famille;
  • garder les ongles courts;
  • éviter de se gratter l’anus;
  • éviter de porter les doigts à sa bouche;
  • faire porter à vos enfants une culotte ajustée la nuit, qui les empêchera de se gratter;
  • bien laver l’anus le matin, pour retirer les oeufs qui s’y seraient déposés;
  • laver le siège de toilette et le bain, après chaque utilisation;
  • laver fréquemment les draps, les vêtements et les jouets;
  • passer l’aspirateur ou une vadrouille aux endroits où des oeufs pourraient se trouver (chambres de vos enfants, table à langer, salle de bain).

Les démangeaisons anales peuvent, par ailleurs, être soulagées à l’aide d’un corps gras, comme de la vaseline.

Les oxyures sont un problème fréquent dans les familles ayant de jeunes enfants. Ces parasites ne causent jamais de problèmes de santé graves. Il est facile de s’en débarrasser si on applique bien les mesures préventives associées au traitement.

Comment prévenir?

Le lavage soigneux des mains après être allé aux toilettes et avant de manger est la meilleure manière de prévenir les infections à oxyures. Garder les ongles courts et propres est aussi important.

 

Naitre et grandir.com

      Source : Magazine Bien grandir, février 2009
      Rédaction : Dr Jean Turgeon, pédiatre CHU Sainte-Justine
      Adaptation web : Équipe Naître et grandir

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « Les vers intestinaux ». www.cps.ca

 

À lire aussi