L'hypertension durant la grossesse

L'hypertension durant la grossesse

L’hypertension artérielle (HTA) est une pression anormalement élevée du sang dans les artères. Il est possible qu’une hypertension apparaisse au cours de la grossesse, appelée hypertension artérielle gravidique ou prééclampsie (généralement au troisième trimestre), même chez des personnes qui ne souffrent pas habituellement d’hypertension. L’origine de cette affection est encore inconnue.



Facteurs de risque

Près de 10 % des femmes enceintes font une prééclampsie pendant leur grossesse. Elle est plus fréquente chez les très jeunes femmes et d’âge plus avancé, surtout si c’est leur première grossesse. Elle s’exprime par une pression égale ou supérieure à la norme (140/90).

Les femmes enceintes de jumeaux, celles qui font ou qui ont déjà fait de l’hypertension, et qui ont des pathologies rénales, sont plus à risque de faire de l’hypertension artérielle, ou prééclampsie, pendant leur grossesse.

Symptômes

Généralement, la femme enceinte ne présente aucun symptôme d’hypertension et seul un examen médical permet de la détecter. C’est pourquoi on mesure votre tension et on fait des tests d’urine (l’hypertension provoque l’apparition d’albumine dans les urines) tout au long de votre suivi de grossesse.

Dans certains cas, la femme enceinte peut ressentir des maux de tête, des troubles de la vue (scotomes), ou des bourdonnements d’oreille. Il peut se produire également une augmentation subite du poids due à l’œdème généralisé (enflure du visage et des mains). Mieux vaut alors consulter un médecin rapidement.

Risques pour la mère et le fœtus

La prééclampsie peut entraîner un retard de croissance (petit bébé) ou un décollement du placenta pouvant être à l’origine d’un accouchement avant terme. Si elle est grave, elle peut entraîner chez la mère des complications hépatiques (au foie) : coagulation du sang, convulsions, et même une hémorragie cérébrale. Afin d’éviter ces complications, l’équipe médicale du Centre des naissances, spécialisée en Grossesse à risque élevé (GARE), effectue un suivi plus serré durant votre grossesse lorsque l’affection est détectée.

Prévention

Il est possible de limiter les risques d’apparition de l’hypertension artérielle avant la grossesse en limitant la prise de poids, en adoptant une alimentation variée et équilibrée et en faisant de l’exercice.

Traitement

  • Si vous faites de l’hypertension artérielle, votre médecin peut vous prescrire du repos à la maison et une réduction importante de vos activités. Il pourra éventuellement vous prescrire un médicament.
  • Parfois, une hospitalisation peut être nécessaire afin de surveiller votre santé et celle de votre bébé.
  • Si la pression est très élevée et provoque l’apparition de protéines dans vos urines, il peut être nécessaire de provoquer l’accouchement plus tôt que prévu afin de garantir votre sécurité et celle du bébé.

 

 

      Source : Centre des naissances du CHUM
      Mise en ligne : Mars 2013

À lire aussi