4 à 5 ans: motricité globale

4 à 5 ans: motricité globale
Le développement de la motricité globale de l’enfant de 4 à 5 ans. Suivez pas à pas toutes les étapes du développement de votre enfant.

Développement de la motricité globale

Le développement de la motricité globale permet à l’enfant d’acquérir l’équilibre, la coordination et d’utiliser ses grands muscles afin de maîtriser certaines activités physiques, comme s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, sauter et faire tout ce que son corps lui permet d’exécuter et qu’il aime. Le développement de la motricité globale aide grandement au développement de la motricité fine.

À cet âge :

Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous à la même vitesse dans tous les domaines. L’information sur ce site Web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • L’enfant fait du tricycle sans se cogner contre des choses.
  • Il lance, attrape et fait rebondir un ballon avec plus d’aisance.
  • Il peut marcher sur une ligne droite en avançant et en reculant, en collant talon contre orteils.
  • Il peut marcher sur ses talons environ 10 pas.
  • Il peut sauter par devant et par derrière sur de courtes distances.
  • Il peut sauter de plusieurs façons (pieds écartés, pieds rapprochés, sur un seul pied) en alternance, comme dans un jeu de marelle.

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • Monter et descendre l’escalier en mettant un seul pied sur chaque marche, sans appui.
  • Sauter d’une hauteur de ½ mètre.
  • Sautiller sur une courte distance.
  • Diriger un ballon de soccer.
  • Conduire une bicyclette munie de roues stabilisatrices.
  • Sauter sur un seul pied.
Les jeux actifs sont bons pour votre enfant et contribuent à son développement.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques au développement de sa motricité globale.

Réconforter
Lorsque vous permettez à votre enfant d’explorer son environnement physique et d’être curieux,
 
votre enfant utilise ses habiletés motrices pour découvrir de nouvelles choses sur les objets qui l’entourent.
Lorsque vous veillez à la sécurité des jeux, par exemple en incitant votre enfant à porter un casque à vélo ou à faire attention en lançant le ballon à quelqu’un d’autre,
 
votre enfant s’exerce à maîtriser ses habiletés sans avoir peur de se blesser.
Jouer
Lorsque vous le promenez à vélo autour du parc, dans le quartier,
 
votre enfant aime explorer son monde et découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles personnes.
Lorsque vous invitez des camarades à jouer à l’extérieur, par exemple à la cachette, à la tague, au soccer ou à la corde à danser,
 
votre enfantexerce ses habiletés de coordination motrice tout en apprenant à suivre les règles du jeu.
Enseigner
Lorsque vous regardez des événements sportifs à la télé et imitez avec votre enfant, les mouvements des athlètes (de façon sécuritaire, bien sûr),
 
votre enfant fait l’expérience des différences entre les disciplines ainsi que les mouvements, la force et la coordination qu’elles exigent.
Lorsque vous créez un parcours sécuritaire à l’intérieur de la maison ou dans le jardin et expliquez à votre enfant comment l’utiliser,
 
votre enfant apprend à respecter les consignes et s’exerce à utiliser différentes aptitudes motrices : ramper sous une chaise, se tenir en équilibre, sauter par-dessus des objets, etc.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Sonya Côté et Marie-Christine Laplante, ergothérapeutes
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Novembre 2014

À lire aussi