Intervenir: hurler après mon enfant

Intervenir: hurler après mon enfant

Certaines personnes pensent que hurler contre leur enfant, sans lever la main sur lui et sans lui faire de mal physiquement, n’est pas trop grave. Mais s’emporter fréquemment contre son enfant peut être aussi nuisible que le frapper, car cela le blesse affectivement.

Si vous perdez vraiment votre sang-froid et si vous criez contre votre enfant, dites-lui dès que possible que vous le regrettez et que ce n’était pas bien, de votre part, d’avoir agi ainsi. Expliquez-lui également que vous ferez de très gros efforts pour ne plus vous emporter à l’avenir. Ce qui est le plus important, c’est de lui montrer que vous l’aimerez toujours.

Si vous vous énervez contre votre enfant régulièrement, consultez votre CLSC ou votre médecin pour connaître les raisons médicales ou psychologiques qui pourraient expliquer votre colère.

 

Naitre et grandir.com

       Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Septembre 2013

 

Site d’intérêt

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • L’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants
    Cette Encyclopédie publiée sur Internet est accessible gratuitement. Elle couvre des thèmes traitant du développement psychosocial de l’enfant, de la conception à cinq ans, et présente les connaissances scientifiques les plus récentes. Les messages à retenir sur chacun des thèmes, présentés dans un format pratique, sont destinés aux parents et aux intervenants. www.enfant-encyclopedie.com

À lire aussi