L'estime de soi chez l'enfant

L'estime de soi chez l'enfant

Pour développer l’estime de soi et l’estime des autres, les enfants ont besoin de savoir que ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent et ce qu’ils font est important.

L’estime de soi de votre enfant dépend fortement de vous. Vos mots et vos actions, en tant que parent, ont d’ailleurs le pouvoir de la développer ou de l’amoindrir.

Comment l’aider à se bâtir une solide estime de soi?

La meilleure façon d’aider votre enfant à y parvenir, c’est de lui faire savoir qu’il est aimé. Vous pouvez contribuer à ce sentiment de différentes façons.

  • Soulignez ses nouvelles habiletés par des commentaires positifs. Cela peut le rendre encore plus fier d’une réussite dont il était déjà très fier.
  • Encouragez-le à affronter des situations nouvelles ou frustrantes. Accompagnez-le toutefois pour qu’il ne se sente pas dépassé. Assurez-vous aussi de le placer dans des situations où vous savez qu’il a de fortes chances de réussir.
  • Traitez-le avec respect. C’est l’un des meilleurs moyens d’apprendre à votre enfant à se respecter et à respecter les autres. Montrez-lui votre considération en écoutant attentivement ce qu’il dit et en le prenant au sérieux. Si vous n’êtes pas d’accord avec lui ou si vous n’aimez pas ce qu’il fait, parlez-lui en utilisant des phrases qui commencent par « J’ai l’impression que... » et « Je crois que... ». Pour ne pas avoir l’air de le critiquer et de le juger, évitez de commencer vos phrases par « Tu es... ».
Un geste par jour
Voici 30 gestes simples à poser au fil des jours qui aideront votre enfant à avoir une vision positive de lui-même : naitreetgrandir.com/estime-de-soi-fil-des-jours.pdf.
  • Enseignez à votre enfant à se sentir fier de ses points forts. Faites-lui toutefois comprendre qu’être fier de ses talents ne veut pas dire se sentir supérieur aux autres ou se montrer condescendant.
  • Apprenez-lui qu’il arrive à tout le monde de se tromper. Si vous avez commis une erreur, admettez-le. S’il a fait une erreur, expliquez-lui en quoi elle a posé problème, mais sans plus. En évitant d’humilier votre enfant lorsqu’il commet une erreur, vous préservez son estime de soi et l’assurance dont il a besoin pour réussir dans la vie.
  • Ayez des attentes adaptées à l’âge de votre tout-petit. Ne pensez pas qu’il se développera plus rapidement si vous le poussez beaucoup. Évitez toutefois de placer la barre trop basse. Vous lui enverriez alors le message qu’il n’est pas assez bon.

Comportements à éviter

Des études montrent que les parents nuisent à l’estime de soi de leur enfant quand :

  • ils ridiculisent leur tout-petit;
  • ils l’humilient ou le punissent parce qu’il n’a pas réussi quelque chose;
  • ils s’attendent à ce qu’il soit parfait ou à ce qu’il réussisse constamment;
  • ils ont toujours l’air de se désintéresser de lui.
Des commentaires positifs tous les jours
Nous avons malheureusement tous tendance à accorder plus d’attention à ce qui ne va pas qu’à ce qui va bien. Cela incite à lancer aux enfants des paroles exaspérées et critiques.
Rappelez-vous que votre enfant fait toutefois plus de bien que de mal en une journée, et qu’il a besoin d’encouragements et de commentaires positifs. Essayez donc chaque jour de dire au moins 3 choses bienveillantes et constructives à votre enfant, et même à votre partenaire. N’oubliez pas que nous avons tous besoin de réactions positives de la part de ceux qui nous sont chers, peu importe notre âge.
Prenez garde également à ne pas trop vous en demander en tant que parent : cela ne ferait que vous blesser dans votre propre estime de vous-même et vous inspirer à trop exiger de votre enfant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Décembre 2013

 

À lire aussi