École: les habiletés à développer

École: les habiletés à développer

Pour être prêt pour l’école, l’enfant doit développer à la fois des habiletés cognitives et sociales.

Que devrait savoir faire votre enfant à la veille de son entrée à la maternelle? Est-il plus important qu’il connaisse quelques lettres et notions de mathématiques ou qu’il sache s’habiller et aller aux toilettes seul?

En fait, tous ces apprentissages sont nécessaires. Pour être prêt pour l’école, votre enfant doit développer à la fois des habiletés cognitives (les connaissances) et des habiletés sociales (entrer en contact avec les autres). Il doit également poursuivre ses apprentissages dans les autres sphères de son développement, c’est-à-dire les habiletés motrices, affectives et langagières.

Les habiletés cognitives

Les habiletés cognitives regroupent toutes les connaissances que l’enfant acquiert au fil des mois et des années. Elles touchent la pensée, le raisonnement et l’intelligence.

C’est, par exemple, sa capacité à :

  • regrouper et catégoriser des objets (par taille, couleur ou préférence);
  • comparer des objets deux à deux (faire des paires);
  • créer et imaginer (des personnages, des histoires);
  • faire des séquences d’objets (du plus petit au plus grand);
  • raisonner et trouver des solutions;
  • reconnaître des formes;
  • associer les mots à ce qu’ils représentent, comprendre le sens des mots qu’il entend et les dire lorsqu’il veut exprimer quelque chose.

En stimulant les habiletés cognitives de votre enfant, vous l’aidez du même coup à développer son raisonnement mathématique ou son intérêt pour la lecture et l’écriture, deux aptitudes qui favoriseront sa réussite à l’école.

Comment le préparer

Vers 2 ans :

  • Amusez-vous à compter et à mesurer les parties du corps de votre enfant : ses orteils, ses doigts, la longueur de ses bras, le tour de sa tête ou de sa taille. Comparez-les ensuite avec les vôtres.

Vers 3 ans :

Lorsque vous lisez un livre, suivez chaque mot avec votre doigt. Par ce geste simple, votre enfant apprend que l’histoire est écrite (et qu’on ne l’invente pas), que chaque lettre a un son et qu’on lit de gauche à droite.
  • Jouez avec des poupées russes emboîtables ou une série de tasses à mesurer. Vous pourrez ainsi lui expliquer les différentes dimensions en les plaçant de la plus grande à la plus petite.
  • Faites-lui découvrir les lettres de son prénom et faites-les-lui remarquer souvent (dans la rue, dans le journal...).

Vers 4 ans :

  • Remplissez un pichet d’eau et disposez des verres sur une table. En versant l’eau du pichet dans plusieurs verres et en utilisant ensuite le contenu des verres pour remplir le pichet, votre enfant se familiarisera avec des concepts mathématiques comme la division et l’addition.
  • Votre enfant peut apprendre les additions et les soustractions en mangeant des morceaux de fruit au déjeuner. « J’ai 4 quartiers d’orange. Maman m’en donne 2. J’en ai maintenant 6. Si j’en mange un, il en reste... 5! » Et ainsi de suite.
  • Mettez à la disposition de votre enfant des feuilles et des crayons afin qu’il dessine quand il en a envie. Cette activité stimule la coordination main-œil de la même façon que l’écriture peut le faire. Il apprend également à manier le crayon avec plus d’aisance.

Vers 5 ans :

  • Avec un dé, amusez-vous à obtenir des « 6 ». Lancez-le à tour de rôle et, dès que vous obtenez un 6, tracez un petit trait sur une feuille. À la fin, comptez ensemble les petits traits.
  • Apprenez-lui à dire les lettres de son nom et à les écrire.

Les habiletés sociales

Apprendre à vivre en groupe, à entrer en contact avec les autres et à fonctionner ensemble est aussi important que le développement des habiletés cognitives.

Lorsqu’il se fait des amis et qu’il joue avec eux, votre enfant développe de l’intérêt pour les activités de groupe. Plus tard, cela lui donnera le goût d’aller à l’école. C’est pourquoi les habiletés sociales sont importantes à la réussite scolaire.

Parmi les habiletés sociales se trouvent également l’autonomie, l’expression des sentiments et les relations avec les autres. À l’école, cela signifie notamment :

  • savoir exprimer ses besoins et ses émotions avec des mots;
  • savoir attendre son tour pour parler ou jouer, entrer en relation avec un autre enfant pour faire une activité, tenir compte de l’autre, savoir partager;
  • être capable de s’habiller, ranger ses affaires, choisir une activité ou aller aux toilettes tout seul.

Comment le préparer :

Comme parent, vous pouvez l’aider en insistant sur l’importance des habiletés sociales et en facilitant ses interactions avec les autres. Puisque le goût d’apprendre fait partie du domaine des émotions, il se développe avant tout en famille.

  • À la maison, favorisez l’entraide entre vos enfants. Par exemple, demandez-leur de mettre la table ensemble. Si vous n’avez qu’un seul enfant, cet apprentissage peut se faire avec des amis au parc. Vous pouvez alors lui demander de ranger les jouets de sable avec eux avant de quitter.
  • Demandez-lui avec qui il a joué pendant la journée et discutez avec lui des qualités qu’il apprécie chez cet ami.
  • Si votre enfant va à la garderie, aidez-le à reconnaître les casiers de ses amis au vestiaire en observant les vêtements de chacun. Les enfants ont souvent une petite image associée à leur nom pour les aider à mieux reconnaître leurs effets personnels à la garderie. Vous pouvez utiliser ces images pour aider votre enfant à reconnaître les casiers de chacun des amis de son groupe.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Novembre 2014

 

Références

  • TCHOU, Françoise et Héloïse BRINDAMOUR. Bientôt la maternelle. Cahier d’exercices ludique pour préparer son enfant à la maternelle. Éditions du Trécarré, 2006, 96 p.
  • SPARTLIN, J. et I. LEWIS. Jeux d’enfants. Apprendre avec toi. Centre de Psycho-Éducation du Québec, 2006, 150 p. (édité en cinq volumes : de 0 à 12 mois, de 12 à 24 mois, de 24 à 36 mois, de 36 à 48 mois et de 48 à 60 mois).
  • DOYON, Louise. Préparez votre enfant à l’école : 500 jeux psychomoteurs pour les enfants de 2 à 6 ans (réédition). Les Éditions de l’Homme, 2008, 192 p.
  • COLLECTIF. School readiness and later achievement, Developmental Psychology. American Psychological Association, vol. 43, no 6, novembre 2007, p. 1428-1446.
  • CHARBONNIAUD, Marie, Préparer son enfant à l’école, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2009, 88 p.

À lire aussi