Aider son enfant à raconter sa journée

Aider son enfant à raconter sa journée

« Qu’as-tu fait aujourd’hui? » Aidez votre enfant à raconter sa journée.

« As-tu passé une belle journée? », « Qu’as-tu fait aujourd’hui? » Ces questions sont sûrement sur vos lèvres après une journée passée sans votre enfant. Mais les réponses sont souvent brèves : « Rien! », « Je ne sais pas! » Comment pouvez-vous l’aider à raconter sa journée?

Stimuler le langage

Poser des questions à votre enfant sur sa journée est une bonne façon de l’encourager à parler. Lorsqu’il partage un événement avec vous, votre enfant développe son vocabulaire en même temps qu’il s’exerce à faire des phrases. De plus, en racontant des éléments de sa journée, il apprend à organiser plusieurs phrases de façon logique.

Votre enfant pourrait aussi avoir envie de partager avec vous un moment de sa journée, que ce soit ses conflits avec un ami ou son dîner avec grand-papa. Raconter sa journée est toutefois une habileté qui se développe progressivement.

  • Vers 2 ans : votre tout-petit commence à pouvoir rapporter un événement de façon très simple, surtout un moment qui l’a marqué. Il dit, par exemple, « Victor fait bobo! Pas gentil! »
  • Vers 3 ans : il parvient à parler plus clairement de quelques moments de sa journée. À cet âge, toutefois, il ne tient pas toujours compte de l’ordre dans lequel les événements se sont produits.
  • Vers l’âge de 4 ans : votre enfant organise davantage ce qu’il raconte. Il dit par exemple : « On a mangé dehors et après, on a joué dans la cour. »
  • Entre 4 et 5 ans : votre enfant est en mesure de parler des événements de sa journée en suivant leur ordre réel.

Comment l’aider?

Voici quelques idées pour aider votre enfant à parler de sa journée.

En tout temps :

  • Demandez à la personne qui a passé du temps avec votre enfant de vous raconter les moments importants de sa journée. Comprendre votre enfant lorsqu’il commente sa journée ou lui poser des questions sera alors plus facile.
  • Posez des questions qui offrent des choix à votre enfant, comme : « As-tu joué avec Charles ou avec Élisabeth? »
  • Interrogez-le en utilisant des questions ouvertes précises. Ainsi, dites-lui « Avec qui as-tu regardé des livres? » au lieu de simplement lui demander ce qu’il a fait.

Dès 2 ans :

  • Lorsque vous jouez avec lui au toutou ou à la poupée, posez des gestes routiniers (manger, prendre son bain, mettre son pyjama…) dans l’ordre habituel et commentez-les.
  • Regardez des livres qui illustrent le déroulement d’une journée ou d’une partie de la journée. Décrivez les événements vous-même pour commencer, en mettant l’accent sur le terme « après » (ex. : « Il brosse ses dents, après il se couche »). Laissez ensuite votre enfant vous raconter ce qu’il voit.

Dès 3 ans :

  • Essayez de formuler avec lui une courte séquence d’événements qui se sont produits dans la journée. Par exemple : « Tu t’es levé, tu as mangé des céréales, et après? »
  • Prenez des photos de votre tout-petit durant une routine. Ensuite, jouez à ordonner correctement les photos, puis à raconter ce qu’il fait. Cela l’aidera à comprendre le concept de séquence.
  • Lorsqu’il comprend la question : « Qu’as-tu aimé dans ta journée? », demandez-lui quels ont été ses moments préférés, puis racontez-lui les vôtres. Si vous voyez que votre enfant a de la difficulté à raconter, n’hésitez pas à parler avant lui, afin de lui offrir un modèle.
  • Quand votre enfant comprend les blagues, profitez-en pour rire avec lui en disant, par exemple : « As-tu mangé du spaghetti ou un gâteau au chocolat gros comme la maison? » Cela l’incitera à raconter.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Novembre 2014

 

Ressources

Pour les parents
BERGERON-GAUDIN, M. E. J’apprends à parler – Le développement du langage de 0 à 5 ans, Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 180 p.


Pour les enfants
Church, C. J., Bonne nuit, je t’aime!, Éditions Scholastic, 2012, 20 p.

 

À lire aussi