L'approche parentale: comment gérer les divergences

L'approche parentale: comment gérer les divergences

Les divergences de vues entre les parents concernant l’approche parentale sont très courantes et, si elles ne sont pas excessives, elles peuvent être bénéfiques pour les enfants. Des styles parentaux différents les aident — et vous aident — à apprendre à être conciliants. Cependant, vous pouvez vous sentir très frustré si votre partenaire et vous ne semblez jamais être d’accord sur la manière d’élever vos enfants.

Si les divergences sont fondamentales, cela peut perturber un bébé et inquiéter un enfant. Vous découvrirez peut-être également que, au fur et à mesure que votre petit grandira, il se mettra à vous monter l’un contre l’autre, ce qui lui donnera trop de pouvoir au sein de la famille.

Quelques conseils pour éliminer les divergences de vues entre votre partenaire et vous :

  • Prenez le temps d’en parler ensemble calmement quand les enfants ne sont pas dans les parages. Évoquez vos valeurs et vos idées concernant l’approche parentale. Qu’essayez-vous d’accomplir? Abordez les aspects positifs et les aspects négatifs de la façon dont vous avez été élevé. Débattez de la manière dont vous voulez élever vos enfants.
  • Soyez prêt à faire des compromis.
  • Évitez systématiquement de parler de l’éducation de vos enfants devant ces derniers. Il est largement préférable de remettre une décision à plus tard, d’en parler discrètement et d’annoncer ensuite à vos enfants ce que vous avez décidé, votre partenaire et vous.
  • Essayez d’admettre et d’accepter que ce n’est pas grave d’avoir quelques divergences de vues. Reconnaissez à chacun la liberté d’agir sans subir de critiques. Rappelez-vous que vous oeuvrez tous les deux dans le même but : élever des enfants heureux, en bonne santé et pleins d’assurance.
  • Renseignez-vous sur l’approche parentale : parlez à d’autres parents, lisez des livres, etc. Être parent est un métier pour lequel il n’existe pas de formation, mais c’est pratiquement le métier le plus difficile de tous. De nombreuses communautés dispensent des cours d’approche parentale.
  • Enfin, si vous n’y arrivez pas, n’hésitez surtout pas à demander de l’aide. Plus vous vous y prendrez tôt, plus vous éviterez que les problèmes s’aggravent. Consultez votre CLSC ou votre médecin pour qu’ils vous orientent vers les services familiaux appropriés dans votre secteur.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Avril 2011

À lire aussi