Parler bébé

Parler bébé

Mettre beaucoup d’expression dans votre voix favorise le développement du langage de votre bébé.

Plusieurs adultes modifient leur façon de parler quand ils s’adressent à un bébé. Ils ont tendance à « parler bébé » en changeant leur voix et en exagérant leur prononciation. Cette façon de parler présente plusieurs avantages pour un tout-petit. Toutefois, il faut faire attention à ne pas parler en bébé. Cela pourrait nuire au développement du langage.

« Parler bébé », c’est quoi?

« Parler bébé », c’est prendre une voix plus aiguë, une intonation exagérée, parler plus lentement et étirer les mots quand vous parlez à votre tout-petit. Dire par exemple: « Oooooh! Le beau béééébéééé! » Lorsque vous « parlez bébé », vous attirez l’attention de votre enfant. Cela l’aide à mémoriser les mots avant de les comprendre et l’encourage à produire des sons.

« Parler bébé », c’est utiliser des mots simples et des phrases courtes en mettant beaucoup d’expression dans la voix.

Dès l’âge de 2 jours, votre bébé préfère ce type de langage à un « parler adulte ». Certains experts pensent que c’est parce que c’est associé à l’expression d’émotions positives. Avant l’âge de 1 an, « parler bébé » favorise la communication et le développement du langage de votre enfant.

Évitez de lui parler en bébé

Utiliser des mots « de bébé » ou faire des phrases incomplètes pour vous faire comprendre n’est toutefois pas utile. En parlant en bébé à votre enfant, vous le privez d’un bon modèle. Par exemple, si vous changez le mot « biscuit » pour « kiki », votre enfant pourrait penser que le bon mot pour nommer un biscuit est « kiki ».

« Parler bébé » ne veut pas dire utiliser des mots et des phrases « de bébé ».

De la même façon, si vous dites « Veux lait » à la place de « Tu veux du lait », votre enfant pourrait croire que les « petits mots » comme « tu » et « du » ne sont pas nécessaires. Pire encore, il pourrait ne pas les apprendre parce qu’il ne les entend jamais. En fait, dès 18 mois, l’utilisation des « petits mots » de liaison pourrait même faciliter la reconnaissance des mots d’une phrase. Par exemple, la phrase « Regarde, le chat » serait plus facile à comprendre que « Regarde. Chat. » Utiliser des mots variés et des phrases complètes est essentiel au développement du langage de votre enfant.

De quoi lui parler?

Les enfants aiment parler de ce qu’ils voient et entendent au moment présent. Pour stimuler le langage de votre enfant, vous pouvez donc lui parler de ses jouets pendant un jeu en utilisant des mots variés et des phrases complètes. Par exemple, si vous faites une tour de blocs avec votre enfant, au lieu de dire simplement : « Je mets le bloc ici. C’est haut! », vous pouvez dire : « Le bloc bleu est sur le bloc rouge. La tour est haute! » Vous faites ainsi de plus longues phrases et vous utilisez des mots plus précis, tout en parlant de ce qui intéresse votre enfant à ce moment.

Et s’il ne comprenait pas…

Sachez que votre enfant comprend plus de mots qu’il n’en dit. De plus, à partir de 3 ans, il arrive souvent à deviner le sens d’un mot plus abstrait à partir du contexte. Par exemple, si votre tout-petit ne connaît pas le mot « coquin », il comprendra facilement ce que cela veut dire si vous l’utilisez pour parler de son frère qui vient de faire une blague.

Il peut arriver malgré tout que votre enfant ne comprenne pas certaines consignes ou des mots moins concrets ou au sens figuré. Lorsque cette situation se présente, assurez-vous que votre enfant vous regarde et répétez votre consigne avec d’autres mots ou avec des phrases plus simples. Vous pouvez aussi faire des gestes comme montrer des objets ou expliquer un mot au besoin pour l’aider.

 

Quoi faire s’il parle en bébé?
Si votre enfant parle en bébé parce qu’il n’a pas les habiletés pour faire autrement, continuez de lui donner le meilleur modèle possible. Son langage devrait s’améliorer avec le temps. S’il parle en bébé alors que vous savez qu’il est capable de faire mieux, encouragez-le à utiliser les bons mots et à faire des phrases complètes. Vous pouvez aussi chercher à savoir pourquoi votre enfant parle ainsi et en discuter avec lui. Parfois, c’est pour obtenir votre attention ou pour imiter un petit frère.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Marie-Ève Bergeron-Gaudin
Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Avril 2015

 

Références

  • BEAUCHEMIN, Maryse et al., L’apprentissage des sons et des phrases, un trésor à découvrir. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2000, 112 pages.
  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler: le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 176 pages.
  • DESMARAIS, Sylvie. Guide du langage de l’enfant de 0 à 6 ans. Montréal, Les Éditions Québec-livres, 2010, 264 pages.

 

À lire aussi