L'orientation dans l'espace

L'orientation dans l'espace

En avant ou en arrière, au-dessus ou en dessous… Les termes d’orientation spatiale sont des mots qui servent à situer les objets et les choses les uns par rapport aux autres dans l’espace. Leur compréhension permet à votre enfant de suivre les consignes au quotidien, et plus tard de bien fonctionner à l’école.

Plus vous donnerez d’exemples concrets à votre tout-petit en employant ces mots dans la vie de tous les jours, mieux il les comprendra et le jeu est un excellent moyen pour y parvenir.



De 1 à 3 ans

Avant l’âge de 1 an, stimuler la compréhension de ces notions par votre tout-petit n’est pas vraiment utile. Nommez plutôt les personnes et les objets significatifs pour lui au lieu de mettre l’accent sur des mots plus abstraits.

À partir de 1 an, votre enfant maîtrise peu à peu les termes d’orientation spatiale les plus simples, comme « dans », « en haut », « en bas », « sur », « sous ».

Plusieurs petits gestes peuvent l’aider à améliorer sa compréhension.

  • Demandez-lui de placer des objets dans (ou dedans) une boîte.
  • Proposez-lui de lancer le ballon en haut.
  • Encouragez-le à coller des aimants sur le réfrigérateur en haut ou en bas.
  • Demandez-lui de placer un jouet sur un meuble ou en dessous.
  • Suggérez-lui d’aller se cacher en dessous de la table, en dessous des couvertures.
  • Proposez-lui un parcours moteur et commentez ce qu’il fait : « Tu rampes sous la chaise », « Tu marches sur des coussins », etc.
  • Empilez des boîtes de carton pour faire une tour et dites : « Je mets la boîte dessus. »

De 3 à 5 ans

À cet âge, votre enfant comprend et utilise déjà plusieurs termes d’orientation spatiale.

Les enfants maîtrisent généralement les termes « à gauche » et « à droite » vers l’âge de 5 ans à 7 ans.

Il saisit de mieux en mieux les termes plus complexes, comme « en avant », « en arrière », « à côté ». Continuez à les utiliser régulièrement afin que votre enfant consolide sa compréhension de ces mots et qu’il puisse les utiliser dans différents contextes.

Voici quelques idées pour améliorer sa maîtrise des termes d’orientation spatiale.

  • Continuez à nommer les gestes qu’il pose au quotidien et durant ses jeux (ex. : dans l’auto : « Tu t’assois derrière moi. »).
  • Comparez deux concepts opposés : « Le chat est sur ton lit » et « La poupée est en dessous de ton lit. »
  • Demandez-lui de dessiner un objet à côté, en dessous, proche ou loin d’un autre objet illustré.
  • À l’heure des repas, expliquez-lui où mettre les ustensiles (ex. : placer la cuillère à côté du couteau).
  • Jouez à la police ou au détective qui doit retrouver un voleur; donner des consignes pour trouver un toutou préalablement caché (ex. : « Cherchons l’ours qui a volé du miel sous le lit. »).
  • Jouez avec des figurines de personnages ou d’animaux et donnez des consignes en faisant parler une figurine (ex. : « Va en haut de la ferme, cochon! », « Cache-toi en arrière du mouton, cheval! »).
  • Profitez de l’heure de l’histoire pour lire des livres sur les contraires, qui présentent souvent des termes d’orientation spatiale. Vous pouvez emprunter ce type de livre à la bibliothèque de votre quartier.
  • Stimulez la compréhension des termes d’orientation spatiale avec des jeux de construction.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron Gaudin, orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Septembre 2014

 

À lire aussi