La parole et le langage: questions de parents

La parole et le langage: questions de parents

Le langage ou la façon de parler de votre enfant vous inquiète? Des réponses à vos questions.

Le langage est un aspect qui inquiète souvent les parents. Voici les réponses aux questions les plus souvent posées sur les difficultés de la parole et du langage.



En grandissant, mon enfant surmontera-t-il de lui-même ses difficultés de langage?

Bien que certains enfants présentant des difficultés de langage légères s’améliorent sans aide particulière, l’avis d’un orthophoniste est toujours utile pour statuer sur l’importance des difficultés et les stratégies de stimulation à adopter, si nécessaire. Lorsque la situation est réellement problématique, mieux vaut intervenir tôt.

Quelles sont les causes des problèmes de langage chez l’enfant?

On ne les connaît pas toujours. On sait que certains facteurs peuvent être associés à des difficultés langagières. C’est le cas, par exemple, des infections récurrentes de l’oreille, des problèmes auditifs et de certains antécédents familiaux. Cependant, beaucoup d’enfants qui ont des difficultés de langage ne présentent pas de facteurs de risque associés.

Arrive-t-il fréquemment que le benjamin d’une famille parle moins?

L’ordre de naissance n’est pas la cause des problèmes de langage : les enfants qui ont des difficultés peuvent être nés en premier, en second ou en cinquième. On remarque cependant que les aînés ont parfois eu plus de facilité à développer leur langage.

Les parents doivent encourager les efforts de chacun pour s’exprimer verbalement dans une famille où les frères et sœurs tendent à parler les uns à la place des autres.

Le bilinguisme ou le multilinguisme retarde-t-il l’acquisition du langage?

Habituellement, les premiers mots d’un enfant sont prononcés aux alentours de 1 an, que l’enfant soit exposé à plus d’une langue ou non. Baigner dans un milieu où l’on parle plus d’une langue ne retarde pas l’acquisition du langage. Les progrès peuvent toutefois être un peu plus rapides dans une langue que dans l’autre. L’enfant peut aussi sembler dire moins de mots que les autres enfants de son âge, car le nombre total de mots qu’il exprime se répartit dans deux langues plutôt qu’une seule.

Devrais-je attendre que mon enfant commence l’école pour consulter un orthophoniste?

Non. Quand un enfant présente des difficultés de la parole et du langage, plus tôt on intervient, mieux c’est. Un enfant dont les difficultés sont décelées tôt a de meilleures chances d’acquérir les habiletés indispensables à sa réussite scolaire.

Si votre enfant présente des difficultés à s’exprimer ou à comprendre ce que les autres disent, n’hésitez pas à consulter un orthophoniste.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron Gaudin, orthophoniste, M. Sc
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Juillet 2013

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Chenelière Éducation, Montréal, 2011.
  • Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec. Je grandis et je communique (dépliant). Montréal, 2009. www.ooaq.qc.ca

À lire aussi