Le développement du langage chez l'enfant de 1 an à 3 ans

Le développement du langage chez l'enfant de 1 an à 3 ans

Les habiletés de communication des enfants commencent à apparaître dès le début de leur vie. Durant les 12 premiers mois, les bébés apprennent à communiquer et découvrent les sons de leur langue. Ils « s’entraînent » à les utiliser en babillant. Vers 12 mois, ils commencent à utiliser des mots simples. De 18 à 24 mois, on assiste souvent à une explosion du vocabulaire. C’est à partir de ce moment que les enfants commencent à construire de petites phrases.

Comment l’aider à progresser?

Voici quelques conseils et activités visant à favoriser le développement des habiletés langagières de votre enfant de 1 an à 3 ans.



De 12 à 18 mois

Les enfants de 12 à 18 mois utilisent des mots simples pour indiquer les choses qu’ils voient et pour exprimer ce qu’ils veulent (par exemple, « encore »).

À cet âge, les jeunes enfants aiment souvent regarder des livres, particulièrement ceux qui présentent des illustrations très colorées.

Lorsqu’on leur lit une histoire, ils peuvent participer en montrant les images qui correspondent aux mots nommés ou en les nommant eux-mêmes.

Ce que vous pouvez faire

  • Répétez ce que dit votre enfant et montrez-lui ou donnez-lui l’objet qu’il nomme; par exemple, en lui donnant du lait, dites « Oui, c’est le lait! ». Cela lui indiquera que vous comprenez ce qu’il dit. Il saura également que vous accordez de l’importance à ce qu’il dit et que ses efforts pour communiquer donnent des résultats.
  • Complétez les mots ou les phrases de votre en enfant en ajoutant un élément; par exemple, s’il dit « pomme », dites « Oui, une bonne pomme! », ou s’il dit « bonne pomme », dites « Oui, tu manges une bonne pomme ». En ajoutant des mots, vous lui apprenez à se servir de ceux-ci.
Conservez un journal des mots que votre enfant dit pour vous aider à suivre l’enrichissement de son vocabulaire au fil du temps et vous émerveiller de ses progrès!
  • Lisez des histoires courtes composées de phrases rythmées, comme des comptines, ou regardez des livres aux illustrations simples et colorées qui représentent des objets ou des personnages qui intéressent votre enfant. Cela l’aidera à apprendre les mots et les sons.
  • Modifiez votre voix et variez vos expressions faciales lorsque vous lisez une histoire à votre enfant. Faites aussi souvent des bruits; par exemple, montrez l’image d’un animal et imitez le cri de celui-ci. Cela vous aidera à retenir l’attention de votre enfant, tout en rendant l’activité intéressante pour lui. Laissez-lui aussi de la place pour qu’il fasse des sons et dise des mots.

De 18 à 24 mois

À cette étape, le vocabulaire de l’enfant augmente souvent rapidement. Cette période est d’ailleurs parfois appelée « l’explosion du vocabulaire ». Si vous tentez de vous rappeler tous les mots que votre enfant est maintenant capable de dire, vous allez trouver cela de plus en plus difficile! Durant cette période, votre enfant sera capable de dire environ 50 mots (mais, il en comprend beaucoup plus).

Lorsque les tout-petits disent plusieurs mots, ils commencent à construire des phrases de 2 mots comme « balle papa ».

Ils apprennent aussi à dire un peu plus clairement les mots, même si certains sons restent difficiles à prononcer pour eux.

À ce stade, il n’est pas rare qu’ils montrent du doigt des images, dans les livres, et qu’ils nomment et commentent brièvement ce qu’ils voient.

Ce que vous pouvez faire

Regardez des livres avec lui et lisez-lui des histoires aussi souvent que vous le pouvez. Essayez de lui trouver des livres illustrés qui représentent une action par page; ce sont les meilleurs ouvrages pour cet âge.
  • Commentez souvent les mots de votre enfant; par exemple, s’il dit « chat », répondez : « Oui, c’est un chat noir. » Cela le prépare à utiliser les mots qu’il connaît pour construire des phrases plus longues, même s’il ne sait pas encore s’y prendre tout seul. Cela lui permet aussi de se sentir écouté et intéressant.
  • Essayez d’interpréter le sens de ses phrases de 2 mots, comme « ouvrir porte ». Si votre réponse « Oui, la porte de la chambre est ouverte » le déçoit, c’est peut-être qu’il essayait de vous communiquer une autre idée. Proposez alors une autre interprétation, par exemple : « Tu veux ouvrir la porte d’entrée? ». Cela lui donne un modèle de phrase et il sent en même temps que vous tentez de le comprendre.
  • Attirez son attention sur le nom de choses qui se trouvent chez vous ou aux alentours de votre maison lorsque vous vous baladez dehors (dites, par exemple : « C’est un arbre, un oiseau, un chien... »). Nommez ce qu’il montre ou regarde avec intérêt. Félicitez-le lorsqu’il répète le mot en question, mais ne le forcez pas à le faire.

De 2 à 3 ans

À ce stade, les enfants commencent à comprendre des notions plus abstraites; par exemple, ils comprennent la différence entre « haut » et « bas » ou « grand » et « petit ».

Ils sont également capables de suivre des directives, comme : « Va chercher la balle et lance-la-moi. »

De plus, ils utilisent fréquemment des phrases de 2 ou 3 mots pour s’exprimer, comme: « Papa prend balle », et pour poser des questions, comme : « Est où maman? ».Les personnes qui sont proches des enfants comprennent leurs « phrases » la plupart du temps.

Les enfants prononcent généralement plusieurs sons correctement vers l’âge de 3 ans.

Pendant cette période, les enfants peuvent mieux comprendre des histoires simples dans des livres. Ils peuvent répondre à de petites questions qu’on leur pose au fil de la lecture; par exemple : « Où est la maman? », « Qui est là? », «Qu’est-ce qu’il fait, le papa?».

Ce que vous pouvez faire :

Écoutez-le lorsqu’il joue seul; parle-t-il? Ses petits monologues peuvent vous renseigner sur ce qu’il pense et ressent et sur ce dont il aime parler.
  • Montrez à votre enfant que ce qu’il dit vous intéresse et donnez-lui en même temps un modèle en répétant ce qu’il dit ou en allongeant ses phrases.
  • Lui parler l’aide à construire son vocabulaire, mais aussi à comprendre le rôle des choses qui l’entourent et à organiser le monde dans sa tête; par exemple, montrez-lui une brosse à dents et dites-lui : « C’est une brosse à dents. Tu te laves les dents avec une brosse à dents. »
  • Regardez ensemble des photos de famille et utilisez des phrases simples pour décrire ce qui est montré, comme: « C’était la fête de Sarah. » Cela l’aidera à mieux comprendre son univers et la place qu’il y occupe.
  • Regardez souvent des livres qui comportent de petites histoires. Posez-lui des questions sur ce qui est raconté. Lisez avec lui et non à sa place.
Souvenez-vous que tous les enfants apprennent à maîtriser le langage à leur propre rythme - certaines de leurs capacités se développent tôt, et d’autres, plus tard. Si jamais vous vous faites du souci à propos d’un aspect de l’acquisition du langage de votre enfant, parlez-en avec son médecin ou contactez l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron Gaudin, orthophoniste, M. Sc
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Juillet 2013

 

Références

  • BEAUCHEMIN, Maryse, Sylvie MARTIN et Suzanne MÉNARD. L’apprentissage des sons et des phrases : un trésor à découvrir. Cité de la Santé de Laval, Laval, 1999.
  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Chenelière Éducation, Montréal, 2011.
  • PEPPER, Jan et Elaine WEITZMAN. Parler, un jeu à deux : un guide pratique pour les parents d’enfants présentant des retards dans l’acquisition du langage. The Hanen Program, Toronto, 2004.

À lire aussi