L'enfant qui parle vite

L'enfant qui parle vite

Lorsqu’un enfant parle vite, il a tendance à mal prononcer ou à déformer des mots. Il dira, par exemple, « léphant » au lieu d’éléphant ou « ki » à la place de ski. Il peut aussi se mettre à balbutier, à bredouiller ou à bafouiller. Tout cela a pour effet de rendre la communication plus difficile avec son interlocuteur. L’enfant pourrait alors se sentir énervé et frustré d’avoir à répéter et de ne pas se faire comprendre adéquatement.

Pourquoi parle-t-il si vite?

Plusieurs raisons peuvent expliquer le débit rapide d’un enfant :

  • Plein d’idées lui viennent en même temps. Il veut tout exprimer et il se dépêche.
Le débit de parole, c’est l’aptitude à produire les sons en variant la vitesse de façon appropriée.
  • Il a hâte de retourner à une activité qu’il affectionne. S’il est interrompu pendant une activité qu’il aime (jeu ou émission favorite, par exemple), l’enfant peut se mettre à parler vite, pour écourter la discussion.
  • Il est trop excité au moment où il parle.
  • Il a peur d’être coupé au milieu d’une phrase.
  • Il est gêné ou manque de confiance. En parlant rapidement, l’enfant évite ainsi la communication et raccourcit les échanges. Son débit peut aussi grandement varier en fonction de la personne à laquelle il s’adresse.
  • Il imite son parent. Si l’un de ses parents parle vite, l’enfant aura tendance à faire de même.
  • Le sexe de l’enfant, son âge et le niveau de développement de son langage peuvent aussi influencer son débit.
Soyez un modèle pour votre enfant
Le langage de votre enfant est influencé par le modèle que vous lui offrez. Si vous lui parlez trop vite, il n’a pas le temps d’analyser ce que vous lui dites ni de bien le comprendre. Ralentissez votre débit lorsque vous lui parlez, afin qu’il entende bien tous les sons composant les mots et les phrases. Il aura ainsi un bon modèle à reproduire et il comprendra mieux vos consignes.

Conseils pour l’aider à ralentir son débit

L’enfant qui parle trop vite semble parfois ne pas articuler. Pour l’aider à ralentir, proposez-lui des jeux et des activités qui lui feront ressentir et expérimenter différents rythmes avec son corps.

Faire du yoga peut aider l’enfant à parler moins vite, car apprendre à maîtriser le débit de sa voix commence par apprendre à bien respirer.
  • Tapez dans vos mains avec votre enfant et demandez-lui de danser ou de marcher au rythme de la musique, en alternant des rythmes rapides et des rythmes lents.
  • Jouez au lièvre et à la tortue. Demandez à votre enfant de parler lentement comme la tortue lorsqu’il décrit des images ou qu’il raconte sa journée. S’il parle vite, faites-lui remarquer qu’il parle vite « comme le lièvre (ou le lapin) ». Cela aidera votre enfant à réaliser que son débit de parole est rapide.
  • Jouez aux feux de circulation. Vert : il marche rapidement; jaune : il marche lentement; rouge : il s’arrête.
  • Chantez des chansons connues et amusez-vous à en ralentir ou à en accélérer le rythme avec votre enfant.
  • Jouez aux marionnettes avec votre enfant. Cette activité l’incitera à essayer de nouvelles façons de parler.

 

Naitre et grandir.com

      Adaptation web : Équipe Naître et grandir
      Recherche et rédaction : Annie Pépin, intervenante en langage
      Février 2013

 

À lire aussi