L'imagination et la créativité des tout-petits

L'imagination et la créativité des tout-petits

Tous les enfants ont de l’imagination et un potentiel de création. Cela se manifeste de différentes façons. L’enfant exerce sa créativité et son imagination lorsqu’il dessine, prépare un bricolage ou fait de la peinture. Mais la créativité et l’imagination ne se limitent pas aux activités artistiques. Lorsqu’il s’amuse à faire semblant d’être un policier qui combat des méchants, votre enfant est aussi créatif. Même chose quand il invente des histoires, prépare des « recettes » dans un carré de sable, réalise une construction avec des blocs, fait parler ses toutous ou discute avec un ami imaginaire.

À quoi sert l’imagination ?

Entre 2 ½ ans et 6 ans, les enfants ont une imagination particulièrement active. C’est une période intense où ils sont très curieux des autres et du monde qui les entoure. Comme ils ne comprennent pas tout, leur imaginaire se charge parfois de leur donner des réponses à des questions ou à certains phénomènes. Par exemple, un enfant pourrait penser que les rôties sont brûlées parce que le grille-pain est fâché!

L’imagination aide votre enfant à comprendre certains problèmes et à trouver des réponses à ses questions.

La créativité et l’imagination aident aussi les enfants dans leur développement. Par exemple, les jeux imaginaires où votre tout-petit s’amuse à faire semblant contribuent au développement de ses habiletés sociales. Lorsqu’il joue au docteur ou qu’il s’amuse à être un parent qui console un bébé, votre enfant développe son empathie, son écoute et sa compréhension du monde.

L’imagination peut faire « voir » aux enfants des choses qui n’existent pas, par exemple des monstres sous leur lit. Mais cette même imagination les aide aussi à affronter certaines peurs. Lorsque votre enfant s’imagine être un superhéros capable de combattre tous les méchants de la Terre, il développe sa confiance.

Comment nourrir la créativité de votre enfant ?

Vous pouvez aider votre enfant à développer son imagination par de petits gestes. Voici quelques pistes :

  • Laissez-le jouer librement, sans imposer de règles. S’il veut dessiner des nuages jaunes ou construire un bateau avec ses blocs sans suivre de plan, c’est parfait! Évitez aussi de lui dire des phrases comme: « Ça ne se peut pas! » ou « Ce n’est pas comme ça que ça marche! » Cela pourrait lui enlever son envie de créer.
  • Racontez-lui des histoires à partir de livres, de vos souvenirs ou de votre propre imagination.
  • Laissez votre tout-petit s’amuser avec des boîtes, des bouts de corde, des contenants vides et des morceaux de tissu. Ils offrent souvent plus de possibilités de création que les jouets à usage unique.
  • Donnez la chance à votre enfant de s’ennuyer à l’occasion pour activer son imagination. Lorsque vous ne répondez pas immédiatement à tous ses désirs (ex.: un jouet, votre présence pour le divertir, etc.), vous lui donnez l’occasion d’inventer un jeu pour s’occuper. Vous finirez par le trouver en train de rêvasser dans son lit ou de parler avec ses figurines.
  • Limitez l’utilisation de la télévision et des écrans. Cela peut empêcher votre enfant d’avoir du temps pour s’ennuyer et créer.
Les cours artistiques dirigés (ex.: cours de danse, de peinture ou de musique) ne favorisent pas toujours la créativité. Certains misent sur la technique, ce qui laisse moins de liberté à l’enfant.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mai 2015

 

Référence

  • CAMERON, Julia. Libérez la créativité de vos enfants. Éditions Dangles, 2014, 320 pages.

 

À lire aussi