Pour un usage approprié de la télé et de l'ordinateur

Pour un usage approprié de la télé et de l'ordinateur

Télé et ordinateur : comment en faire un divertissement stimulant pour son enfant?

Lorsque les conditions météo ne sont pas propices aux jeux extérieurs, votre enfant peut passer un peu plus de temps à regarder la télévision, à visionner un film, à jouer à l’ordinateur, à utiliser la tablette ou à explorer l’Internet.

Cependant, comme il existe une grande diversité d’émissions, de films, de jeux d’ordinateur, d’applications et de sites Web, il est important d’aider votre enfant à choisir des produits de qualité qui conviennent à son groupe d’âge.

Voici quelques idées qui vous permettront de transformer ces périodes de divertissement intérieur en occasions de réconforter, jouer et enseigner.

Selon les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire pour la petite enfance, les enfants de 2 à 4 ans ne devraient pas dépasser 1 heure d’activité passive par jour et les 5 ans et plus, pas plus de 2 heures, tous écrans confondus. C’est-à-dire que l’on doit considérer ensemble les heures passées à regarder la télévision, à jouer à l’ordinateur, etc. Les enfants de moins de 2 ans ne devraient pas être exposés à la télévision ou à l’ordinateur.



La télévision

  • Proposez-lui des émissions conçues pour son âge et encouragez-le à choisir celles qu’il préfère. En l’aidant à faire de bons choix, vous lui montrez que vous avez ses intérêts à coeur.
  • Si possible, assoyez-vous avec votre enfant pendant qu’il regarde la télévision ou demeurez à proximité. Une fois que l’émission est terminée, prenez quelques minutes pour en discuter avec lui afin de transformer cette activité solitaire en expérience sociale. Cela vous permettra également de découvrir les apprentissages qu’il a faits grâce à cette émission.
  • Prévoyez des activités intéressantes à faire après la séance d’écoute de la télévision. Ainsi, votre enfant aura envie d’éteindre l’appareil pour faire autre chose, comme lire, dessiner, préparer un spectacle de marionnettes, jouer avec des amis ou pratiquer une activité physique. Il apprendra ainsi à se distraire autrement qu’en regardant la télévision.
Ne laissez pas votre enfant regarder des émissions destinées aux adultes. Beaucoup de parents pensent que les très jeunes enfants ne comprennent pas le contenu des émissions pour adultes, comme les téléromans, les émissions policières et les bulletins d’information. Pourtant, un nombre croissant d’études démontrent que ce contenu laisse une vive impression chez eux. Sachant cela, peut-être voudrez-vous enregistrer votre émission préférée et la regarder plus tard, lorsque votre enfant sera au lit.

Les films

  • Visionnez à l’avance les films que vous destinez à votre enfant afin de vous assurer qu’ils ne comportent aucune scène de violence ni aucun personnage qui pourraient l’effrayer. Certains films peuvent aussi véhiculer des stéréotypes qui ne correspondent peut-être pas à vos valeurs. Il est important de choisir des films qui transmettent un message positif et qui plairont vraiment à votre enfant.
  • Organisez un après-midi ou une soirée de cinéma maison en famille. C’est une excellente occasion de passer du temps de qualité avec votre enfant. Après le visionnement, discutez du film avec votre enfant afin de découvrir ce qu’il a retenu de l’histoire et des personnages.
  • Initiez votre enfant à différents types de contenu, par exemple, des longs métrages de fiction, des dessins animés et des documentaires sur les animaux ou d’autres sujets susceptibles de l’intéresser. Il découvrira ainsi la variété des contenus offerts et développera ses propres goûts.

Les jeux d’ordinateur et consoles de jeux vidéo

Installez l’ordinateur dans la salle familiale. Vous éviterez que votre enfant passe trop de temps à jouer seul et l’inciterez à interagir avec les autres. Cela permettra aussi de vous assurer qu’il joue à des jeux appropriés pour son âge.
  • Les jeux d’ordinateur comportent certains bienfaits pour votre enfant. Ils lui apprennent à se servir d’une souris et d’un clavier, à chercher et à archiver des fichiers, à imprimer des documents, etc. Cette culture informatique lui sera très utile, sinon indispensable, lorsqu’il sera à l’école et, éventuellement, sur le marché du travail.
  • Éviter les jeux violents, car ils ne conviennent pas à de jeunes enfants. En Amérique du Nord, l’Entertainment Software Rating Board offre un classement des jeux vidéo et des applications selon l’âge auquel ils sont appropriés.

La tablette

  • Mettez en place un contrôle parental. Pour le iPad, il est possible de le faire en allant dans « Réglages », puis dans « Restrictions ». Vous pouvez aussi télécharger des applications de contrôle parental comme POTATI.
  • Initiez votre enfant à la protection de sa vie privée en lui apprenant à utiliser un surnom plutôt que son vrai nom lorsqu’il faut s’identifier sur un site.
  • Testez les applications avant de laisser l’enfant les utiliser et bien regarder les options offertes. Cela permettra entre autres de déterminer si le jeu convient à l’âge de l’enfant. Pour vous aider à faire un choix parmi la variété de contenu éducatif offerte pour les tablettes, consultez ÉduLulu, un site canadien proposant des évaluations d’applications réalisées par des experts indépendants.
  • Choisissez des applications exemptes de publicités. En bas âge, un enfant n’a pas les repères pour distinguer clairement la publicité. S’il y est trop exposé, il risque de faire des demandes perpétuelles à ses parents pour obtenir ce qu’il a vu à l’écran.
  • Maintenez la luminosité de l’appareil à 50 %. À son maximum, elle irrite le cortex visuel et le lobe frontal. Cela peut entre autres nuire au sommeil.

L’Internet

3D : un danger pour la vue?
Les technologies 3D pourraient représenter un risque pour les enfants de moins de 6 ans, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail de la France. Elles pourraient entraîner des signes de fatigue visuelle et d’autres symptômes, comme des maux de tête et de dos, une perte de concentration ou des vertiges
  • Explorez l’Internet avec votre enfant. Présentez-lui des sites Web qui sont susceptibles de l’intéresser et montrez-lui comment y naviguer. Si vous tombez sur un site dont le contenu est douteux, quittez-le immédiatement et expliquez à votre enfant les raisons pour lesquelles vous avez agi ainsi. Il comprendra que vous souhaitez l’aider à reconnaître l’information qui n’est pas appropriée pour lui.
  • Plusieurs sites Web offrent un contenu attrayant et adapté pour les jeunes enfants. Certains sites proposent même des activités de mathématique, de langage et d’arts qui peuvent contribuer à préparer votre enfant pour l’école. Ajoutez à vos signets les sites préférés de votre enfant afin qu’il puisse y retourner facilement par lui-même.
  • Établissez des règles avec votre enfant afin de déterminer combien de temps il peut passer à naviguer sur l’Internet ainsi que les sites qu’il est autorisé à consulter. En le faisant participer à la prise de décisions, vous lui montrez que vous le respectez. De plus, s’il omet de respecter les règles, vous pourrez lui rappeler que vous les avez établies d’un commun accord.

Pour gérer le temps d’écran

  • Imposez un temps limite quotidien.
  • Proposez des activités de remplacement. Encouragez votre enfant à faire d’autres activités lorsqu’il doit jouer à l’intérieur de la maison. Invitez-le à faire la cuisine, à écouter de la musique et à danser, à préparer un spectacle de marionnettes ou à créer des sculptures à partir de matériaux puisés dans le bac de recyclage.
  • N’exposez pas vos enfants à du contenu à caractère violent et privilégiez le contenu éducatif.
  • Débranchez les écrans et rangez-les quand ils ne servent pas. Hors de la vue, ils sont moins tentants.
  • Le soir, assurez-vous que le temps d’utilisation des écrans soit terminé 2 heures avant le moment du coucher pour que leur exposition n’interfère pas avec le sommeil des enfants.
  • Placer les écrans dans une zone passante où les utilisateurs seront moins absorbés et où il sera possible de comptabiliser facilement le temps passé devant les écrans. Évitez d’installer des écrans dans une chambre d’enfant.

 

Naitre et grandir.com

      Source : Invest in kids
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Novembre 2010

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BACH, Jean-François et coll. L’enfant et les écrans : un avis de l’Académie des sciences. Paris, Le Pommier, 2013. www.academie-sciences.fr
  • DIRECTIVES CANADIENNES EN MATIÈRE D’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET EN MATIÈRE DE COMPORTEMENT SÉDENTAIRE. www.csep.ca
  • HABILO MÉDIAS. habilomedias.ca
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. Le temps d’écran à la maison: de bonnes habitudes. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • Cent degrés. 5 activités à faire en classe pour éloigner les enfants des écrans. centdegres.ca

À lire aussi