1 1/2 à 2 ans: développement intellectuel

1 1/2 à 2 ans: développement intellectuel

Développement intellectuel

Le développement intellectuel désigne la capacité à penser de façon créative et abstraite, à être attentif, à résoudre des problèmes, à exercer son jugement et à apprendre.

À cet âge :

Le langage

  • Il répète les nouveaux mots qu’il entend pour les apprendre.
  • Il comprend plus de consignes et de questions (par exemple, « Qu’est-ce qu’il fait papa? »).
  • Il demande de l’aide avec des mots et des gestes.
  • Il nomme certaines choses qu’il voit autour de lui ou dans un livre d’images.
  • Il prononce de nouveaux mots et de nouvelles phrases, comme « Parti, bye bye! » et « Auto de maman ».
  • Il emploie des noms, mais aussi des verbes (par exemple mange, boit, donne).
  • Il fait des « phrases » de 2 mots, par exemple « Encore jus » ou « Veux biscuit ».

Les capacités de raisonnement

  • Il comprend à quoi servent certains objets familiers et comment les utiliser (une cuillère pour manger, une tasse pour boire, un marteau pour cogner, etc.).
  • Il prend conscience du temps qui passe, et il comprend ce que veulent dire des expressions comme « Pas maintenant » et « Quand nous serons à la maison ».
  • Il reconnaît et nomme les personnes de son entourage qu’il voit sur des photos.
  • Il perfectionne de plus en plus les habiletés acquises, ce qui l’amène à en développer de nouvelles.
  • Il mémorise de mieux en mieux les détails et les routines; par exemple, il dit « chaud » en pointant une tasse de café, il tire sur la ceinture de sécurité de son siège d’auto pour indiquer qu’il faut l’attacher, et il se souvient de l’endroit où vont les objets.

Au cours des prochaines semaines, il commencera à :

Le langage

  • Comprendre les questions « Comment t’appelles-tu? » et « Quel âge as-tu? » et à pouvoir y répondre.
  • Utiliser toutes sortes de mots comme des adjectifs (par exemple beau, doux) et des articles (par exemple, un ou le).

Les capacités de raisonnement

  • Explorer la relation de « 1 pour 1 » (par exemple, une assiette par personne).
  • Comprendre petit à petit qu’il existe des choses qui sont pareilles.
  • Se montrer très curieux en présence d’une nouvelle personne, d’un nouvel objet ou d’un nouveau son; il les examine ou les écoute attentivement.
  • Comprendre les demandes en 2 volets, comme « Trouve les cubes qui se trouvent sur l’étagère et apporte-les! ».

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques à son développement intellectuel.

Réconforter
Lorsque vous
 
Votre enfant 
laissez votre enfant diriger le jeu et que vous suivez son exemple
 
sent petit à petit qu’il contrôle ce qu’il fait et que vous appréciez ses efforts.
lui lisez des histoires qui reflètent sa réalité et qui parlent, par exemple, de l’entrée à la garderie, d’une visite chez le médecin ou d’un jeu avec un ami
 
apprend à reconnaître les activités et les situations qui sont décrites dans les livres et qu’il vit.
Jouer
Lorsque vous
 
Votre enfant 
comptez les doigts, les orteils, les yeux, les oreilles, les lèvres et les narines de votre enfant à l’heure du bain ou à l’occasion d’un jeu
 
prend encore plus conscience de son corps.
lui donnez des contenants de différentes tailles qu’il peut utiliser pour jouer dans l’eau ou dans le sable
 
explore les liens qui existent entre les tailles et les objets, et il comprend peu à peu ce que « vide » et « plein » signifient.
Enseigner
Lorsque vous
 
Votre enfant 
faites remarquer à votre enfant les sons familiers que vous entendez pendant que vous vous promenez ou que vous jouez à l’extérieur (comme le klaxon d’une auto, l’aboiement d’un chien ou la sirène d’un camion de pompiers)
 
commence à distinguer les différents sons et il apprend à les nommer.
lui donnez l’occasion de montrer ce qu’il sait faire tout en le poussant un peu à se surpasser (en lui demandant, par exemple, d’empiler un quatrième cube tandis qu’il est capable d’en empiler 3 seulement
 
acquiert suffisamment d’assurance pour tenter de relever le défi.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance et Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mars 2014

À lire aussi