13 à 18 mois: motricité globale

13 à 18 mois: motricité globale

Développement de la motricité globale

Le développement de la motricité globale permet à l’enfant d’acquérir l’équilibre, la coordination et d’utiliser ses grands muscles afin de maîtriser certaines activités physiques, comme s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, sauter et faire tout ce que son corps lui permet d’exécuter et qu’il aime. Le développement de la motricité globale aide grandement au développement de la motricité fine.

À cet âge :

  • Il marche seul, d’abord les pieds écartés et les bras ouverts, puis avec les pieds plus rapprochés et les bras baissés.
  • Il monte les escaliers, d’abord à 4 pattes, puis debout, une marche à la fois, en agrippant la rampe ou votre main.
  • Il descend les escaliers, d’abord en glissant de reculons sur le ventre. Puis, il les descend à 4 pattes et ensuite sur ses fesses. Vers 18 mois, il les descendra de côté lorsqu’il est debout, en tenant vos deux mains.
  • Il pousse ou tire des jouets en marchant.
  • Il se penche pour ramasser un objet au sol sans perdre l’équilibre. Vers 18 mois, il s’accroupira quelques instants pour jouer.
  • Il grimpe seul sur les fauteuils, les sofas ou les tables, et descend seul de sa chaise haute et de sa poussette.

Au cours des prochains mois, il commencera à :

  • Descendre les escaliers en tenant la rampe et en mettant les 2 pieds sur chaque marche.
  • Marcher « dans » un ballon pour le frapper, c’est-à-dire le faire avancer avec ses jambes sans donner de coup de pied.
  • Aimer enfourcher ses jouets.
  • Aimer marcher rapidement et même courir un peu, mais il tombe et se cogne contre les objets.
  • Marcher à reculons, vers 18 mois.
  • S’assoir sur un jeu à roulettes et se déplacer avec lui, en poussant avec ses pieds.
  • Sauter sur place, les deux pieds ensemble, avec aide ou en se tenant, vers 18 mois.

Comment l’aider à progresser?

Votre enfant a une personnalité unique qui se développera à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre enfant, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques au développement de sa motricité globale.

Réconforter
Lorsque vous restez près de votre bébé et que vous supervisez ses jeux au parc,
 
votre bébé peut explorer les lieux en toute sécurité et exercer ses nouvelles habiletés de motricité.
Lorsque vous aménagez votre maison pour qu’elle devienne sûre,
 
votre bébé peut y jouer et l’explorer en toute confiance.
Jouer
Lorsque vous amenez souvent votre bébé au parc ou à un terrain de jeu,
 
votre bébé profite de ces occasions pour s’exercer à marcher, à grimper, à sauter et à courir.
Lorsque vous faites jouer sa musique ou ses chansons préférées, et que vous l’encouragez à danser,
 
votre bébé prend plaisir à bouger les jambes, le corps, les bras et la tête au son de rythmes variés.
Enseigner
Lorsque vous organisez une course à obstacles dans une pièce pour que votre bébé puisse ramper à travers une boîte, sous une chaise, par-dessus un gros coussin,
 
votre bébé apprend à bouger son corps dans l’espace.
Lorsque vous lui offrez des ballons de différentes tailles,
 
votre bébé peut comparer leur poids et il apprend à les tenir (avec 1 ou 2 mains). Il peut aussi commencer à les lancer et à les faire rouler par terre.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Sonya Côté et Virginia Sabourin, ergothérapeutes
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Novembre 2014

À lire aussi