L'enfant exagérément routinier

L'enfant exagérément routinier

En règle générale, la plupart des enfants aiment la routine. Ils trouvent très rassurant que leurs affaires soient toujours rangées de la même façon, à la même place. Être ordonné a des avantages; par exemple, cela peut favoriser l’acquisition d’habiletés liées à l’organisation. Chez certains enfants, toutefois, cela atteint des proportions excessives; l’interruption ou la modification de leur routine ou encore le fait de changer les choses de place peuvent les bouleverser profondément, les rendre profondément anxieux ou les mettre en colère.

Un enfant peut vouloir que les objets de sa chambre soient toujours disposés d’une certaine manière, même si la pièce vous semble désordonnée. Il aura peut-être des routines bien arrêtées ou des habitudes particulières concernant sa façon de manger, le chemin pour se rendre à la garderie, ses rituels du coucher, etc.

Les enfants sont parfois ordonnés parce qu’ils voient leurs parents l’être. Dans d’autres cas, des changements majeurs — comme un déménagement, des tensions entre les parents, un décès ou la perte d’un animal de compagnie— peuvent les amener à être plus ordonnés et à s’attacher à la routine. C’est une manière de réagir qui les rassure en soulignant le côté toujours prévisible de certaines choses.

Que faire?

Si vous êtes préoccupé par le besoin excessif et rigide de votre enfant de se plier à la routine, vous pouvez suivre les conseils suivants; ils vous aideront à gérer la situation:

  • Parlez à votre enfant des raisons pour lesquelles il veut être si ordonné et notez si son comportement a une signification particulière pour lui. Certains petits ne peuvent pas expliquer pourquoi ils agissent ainsi: ils savent simplement qu’ils se sentent mieux s’ils font les choses d’une certaine façon.
  • Quand vous savez que des changements vont se produire dans la vie de votre enfant, essayez de l’y préparer à l’avance et, lorsque c’est possible, laissez-le décider de ce qui va changer et de la façon dont cela va se faire.
  • Essayez de ne pas le forcer à modifier des choses contre son gré. Par contre, s’il souffre de son besoin d’être ordonné, envisagez de lui faire vivre des changements de routine minimes et graduels, au moins pour essayer.
  • Évitez de vous engager dans une lutte d’influence et de passer trop de temps à parler de son besoin d’être ordonné.
  • Faites preuve de patience en attendant qu’il soit prêt à changer, et acceptez le fait que certaines choses ont une signification pour lui que vous ne comprenez pas.
  • Cherchez avec lui ce qui, dans sa routine, est le plus important et peut rester inchangé, et négociez avec lui ce qui se prête davantage à des modifications, en particulier si sa routine affecte d’autres personnes.

 

Il existe une raison pour laquelle la plupart de ces enfants commencent à vouloir être très ordonnés. Si le souci de l’ordre devient excessif et domine la vie de votre petit, s’il entrave son fonctionnement normal, ou si votre enfant s’affole quand vous voulez l’aider à s’éloigner de ses routines, consultez ses éducatrices pour savoir si elles observent le même problème. Vous voudrez peut-être en parler avec son pédiatre.

Rappelez-vous que chaque enfant est unique. Certains seront ordonnés toute leur vie à un degré plus ou moins important. Il est essentiel que nous aidions les enfants à se sentir valorisés pour ce qu’ils sont.

 

Naitre et grandir.com

       Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Septembre 2013

À lire aussi