Les bienfaits du massage

Les bienfaits du massage

Masser bébé renforce le lien d’attachement et contribue à son développement.

De nombreux professionnels de la santé sont d’accord pour dire que le massage des nouveau-nés est une façon merveilleuse de renforcer les interactions parents-enfant et de contribuer au développement des bébés.

Il est recommandé aux parents d’apprendre les techniques de massage auprès d’un instructeur certifié en massage de nourrissons, de préférence en suivant des cours avec d’autres parents et leurs bébés. Comme cela, il leur sera plus facile d’adapter le massage aux besoins individuels de leur enfant, à son niveau de développement et à son caractère.

 

Le massage des nourrissons a un certain nombre de bienfaits :

  • Il est très relaxant. La plupart des bébés aiment ce type de caresses douces et stimulantes. Un tel contact affectueux peut atténuer leur mauvaise humeur et leur irritabilité.
  • Il contribue à une bonne digestion.
  • Il peut soulager les gaz ou les coliques.
  • Un massage approprié fait du bien aux enfants prématurés. Des recherches montrent qu’il existe un lien entre le massage et la prise de poids par les prématurés.
  • Le massage favorise la formation de liens affectifs. Votre bébé et vous apprécierez ce moment privilégié, qui n’a lieu qu’entre vous deux.
  • Il favorise la communication. Vous serez peut-être plus à l’écoute des signaux non verbaux de votre bébé.
  • Il régularise le rythme de sommeil des nourrissons. Votre bébé apprendra à se détendre, et son sommeil tendra à devenir plus profond et plus long.
  • Il est stimulant. Les caresses stimulent les muscles et la circulation sanguine.

Quelques conseils pratiques

  • Vous pouvez commencer à masser votre nourrisson dès sa naissance. Faites-le pendant 10 à 15 minutes seulement, tout en surveillant les signaux qu’il vous envoie. Soyez prudent s’il est très sensible : vous devrez peut-être attendre qu’il soit plus âgé. Certains enfants sont si sensibles au toucher qu’ils ne supporteront jamais les massages.
  • Le meilleur moment pour masser votre bébé, c’est pendant son état de « veille tranquille », c’est-à-dire quand il est détendu, qu’il a les yeux ouverts et qu’il cherche des contacts visuels.
  • Certains petits n’apprécient pas le massage la première fois. Votre bébé est peut-être fatigué ou affamé ou, au contraire, il a peut-être le ventre plein. Peut-être qu’il réagit, tout simplement, à une nouvelle expérience. Essayez de le caresser doucement, de lui parler d’un ton très doux ou de chanter pour l’aider à se détendre. Si, malgré tout, il demeure perturbé, réessayez plus tard.
  • Si votre bébé n’apprécie pas les massages, ce n’est pas un problème. Certains petits doivent attendre d’être plus âgés avant d’y prendre goût.
  • Certains enfants n’apprécient pas les massages, quels que soient les talents de la personne qui les masse.
  • Si vous utilisez de l’huile de massage, assurez-vous qu’elle est sans danger. Vérifiez aussi qu’elle est comestible, étant donné que les bébés portent souvent leurs petites mains et leurs petits pieds à leur bouche.
  • Les bébés urinent souvent spontanément à leur premier massage; soyez donc prêt au cas où cela se produit!
  • Ne portez pas de bijou qui pourrait érafler la peau de votre enfant.
  • Votre bébé devrait être nu ou ne porter qu’une couche pendant le massage; vérifiez que la pièce est assez chaude.
  • Parlez gentiment à votre enfant ou chantez-lui ses chansons favorites pendant que vous le massez; écoutez-le vous « répondre ».
  • Instaurez une routine. Réservez 15 minutes par jour à son massage et essayez de le faire à un moment de la journée où il est très calme.
  • Amusez-vous!

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
      Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Mars 2011

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utiliser les outils de recherche pour trouver l’information désirée.

À lire aussi