L'enfant qui louche

L'enfant qui louche

Les yeux « croches » ne sont pas qu’un problème esthétique. Vous aurez avantage à y porter attention dès la naissance de votre enfant, afin de ne pas risquer de compromettre ses capacités visuelles.

Développement de la vision

Dès le 7e mois de vie dans l’utérus, le foetus a la capacité de percevoir des nuances de lumière. À terme, un nourrisson peut voir à une distance de 18 cm à 20 cm, juste assez pour fixer son parent qui le nourrit.

La vue continue à se développer durant les premiers mois de vie. Vers 4 mois, bébé aura grandement progressé et ses capacités visuelles sont proches de celles d’un adulte. Le nouveau-né est capable de fixer un objet et, même s’il voit encore flou, il a une nette préférence pour les visages humains.

La vision est l’un des sens les moins stimulés à la naissance. Il est donc très important, lorsque vous regardez votre bébé, de vous placer à une distance d’où il peut vous percevoir. Ces moments d’échanges visuels constituent les premières bases de l’attachement. Les informations que votre bébé puise à travers ses découvertes visuelles sont essentielles à son développement.

Bébé louche

Les nouveau-nés n’ont pas encore la capacité de voir simultanément avec leurs 2 yeux. Avant d’acquérir cette maturité où les 2 yeux peuvent fixer et bouger en harmonie, on peut observer, surtout chez les nourrissons de moins de 6 mois, qu’un oeil ne semble pas symétrique à l’autre. On dit alors que notre enfant louche ou qu’il souffre de strabisme.

Il est normal que d’observer cela chez le nourrisson, en particulier durant les 2 premiers mois de vie. De nombreux nouveau-nés louchent de façon intermittente. Ce strabisme est toujours intermittent : l’oeil dévie vers l’intérieur ou, plus souvent, vers l’extérieur, et touche alternativement les 2 yeux. Cette tendance à loucher devrait s’atténuer après l’âge de 2 mois.

Une déviation constante et soutenue d’un oeil donnera l’impression de voir double et le cerveau compensera en annulant l’image de l’oeil déviant. Vous n’avez qu’à appuyer doucement sur le coin extérieur de votre oeil pour voir à quel point l’alignement des yeux doit être parfait pour reconstruire une image.

Voir en 3 dimensions

La reconstruction d’une image par le cerveau est très complexe et la capacité de voir simultanément avec les 2 yeux est importante pour acquérir une vision en 3 dimensions.

En effet, notre cerveau peut percevoir les formes en 3 dimensions parce qu’il calcule la différence d’angle entre les images envoyées par chacun de nos yeux. Cette maturation ne peut se faire que si nos 2 yeux envoient des signaux similaires à notre cerveau.

Lorsqu’un enfant louche, il est possible que l’un de ses yeux devienne plus paresseux et qu’il ne transmette plus le signal nécessaire à la reconstruction de l’image. Celle-ci ne se rend alors pas jusqu’au cortex cérébral, une région du cerveau responsable d’analyser les informations provenant des yeux. Par conséquent, le strabisme peut ralentir le développement de cette zone du cerveau et causer une forme de cécité, appelée amblyopie. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de dépister le strabisme chez le nourrisson.

Le strabisme peut avoir des répercussions à long terme s’il n’est pas traité dans les premières années de vie. Au-delà de l’âge de 5 ans, il sera très difficile de corriger l’amblyopie.

Le strabisme

Le strabisme n’est pas rare puisqu’il touche près de 4 % des enfants. Ses causes sont multiples et peuvent se manifester dès la naissance ou durant la petite enfance. Plus il se présente tôt, plus il est important de le faire dépister.

Si votre enfant continue à loucher après 2 mois, consultez rapidement votre médecin qui pourra vous recommander un ophtalmologiste, afin d’en déterminer la cause et de décider d’un traitement.

Environ 1 enfant sur 2 souffrant de strabisme dépisté durant la période néonatale aura besoin d’une intervention chirurgicale. Elle a pour but de restaurer l’équilibre des petits muscles autour des yeux qui sont responsables de leurs mouvements et qui causent un défaut d’alignement.

Il n’est pas toujours évident de déterminer si son enfant louche. C’est la raison pour laquelle l’examen des yeux fait partie des examens de base que votre médecin fera lors des visites de routine des premiers mois de vie.

Si vous éclairez de loin le visage de votre bébé et que, lorsqu’il fixe la lumière, celle-ci n’est pas réfléchie de façon identique sur ses 2 yeux, votre enfant louche probablement. De la même façon, lorsque vous prenez une photo de votre enfant et qu’il a seulement 1 oeil rouge (qui est le reflet de la lumière qui passe à travers la pupille et qui éclaire sa rétine), il y a lieu de se demander s’il ne s’agit pas d’un strabisme.

Les enfants qui ont une base du nez élargie ou des petits replis de peau excessifs dans le coin interne de l’oeil semblent parfois souffrir de strabisme. Dans leur cas, on note un certain déséquilibre entre le blanc de l’oeil que l’on voit de part et d’autre de l’iris. Il s’agit d’un faux strabisme et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Lorsque le strabisme survient après l’âge de 2 ans, celui-ci est le plus souvent dû à une différence de force entre les 2 yeux. Par exemple, si votre enfant ne voit pas bien de près et qu’un de ses yeux est plus atteint que l’autre, celui-ci peut devenir plus paresseux et aura tendance à ne pas fixer les objets. Il s’en suivra une forme de strabisme. Le traitement corrigera le problème avec des lentilles et en couvrant temporairement le bon oeil à l’aide d’une coquille, pour permettre à l’autre de mieux se développer.

 

Naitre et grandir.com

      Révision scientifique : Dr Jean Turgeon, pédiatre
      Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
      Mise à jour : Septembre 2015

 

Références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

À lire aussi