10 à 12 mois: motricité globale

10 à 12 mois: motricité globale

Développement de la motricité globale

Grâce au développement de sa motricité globale, votre bébé acquiert le sens de l’équilibre, de la coordination et utilise ses grands muscles, ce qui lui permet de maîtriser certaines activités physiques. Au cours de la prochaine année, votre bébé développera sa motricité globale en acquérant différentes habiletés, comme s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, sauter et tout ce que son corps lui permet de faire et qu’il aime généralement. Le développement de la motricité globale aide grandement au développement de la motricité fine.

À cet âge :

  • Il tourne en rond sur ses fesses lorsqu’il est assis et fait une torsion pour prendre des objets.
Rappelez-vous que les enfants ne se développent pas tous à la même vitesse dans tous les domaines. L’information sur ce site Web est conçue pour être générale. Si le développement de votre enfant vous préoccupe, le mieux est de consulter son médecin.
  • Il change facilement de position : lorsqu’il est assis, il peut se mettre à 4 pattes, à genoux puis debout en s’aidant des meubles.
  • Il se protège avec ses mains lorsqu’il tombe en avant, sur les côtés ou vers l’arrière.
  • Il se tient debout en fléchissant les genoux, comme s’il voulait s’accroupir.
  • Il marche de côté en s’agrippant aux meubles, il peut passer d’un meuble à l’autre sans tomber et il pousse des jouets ou de gros objets pour marcher vers l’avant.
  • Il marche lorsque vous le tenez par les 2 mains.
  • Il monte habilement l’escalier à 4 pattes.
  • Certains enfants continuent de ramper pour se déplacer, mais la plupart des tout-petits utilisent la marche à 4 pattes comme moyen de déplacement principal.
Pour apprendre à marcher, votre bébé doit d’abord apprendre à tenir son équilibre. Ce petit exercice l’y aidera et renforcera les muscles de son dos.

Au cours des prochaines semaines, il commencera à :

  • Marcher lorsqu’il est tenu par une seule main.
  • S’accroupir, se pencher, puis se relever.
  • Monter et descendre l’escalier à 4 pattes.
  • Rester debout sans appui pour quelques secondes.
  • Faire 2 ou 3 pas seul.
  • S’asseoir lourdement lorsqu’il passe de la position debout à la position assise.
À surveiller
Consultez le médecin de votre enfant si à 12 mois :
  • votre bébé ne se déplace pas en rampant ou à 4 pattes;
  • votre bébé ne démontre aucun intérêt pour se mettre debout en se servant des meubles.

Comment l’aider à progresser?

Votre bébé a une personnalité unique et il se développe à son propre rythme. Mais vous pouvez contribuer à favoriser ce développement en mettant en pratique l’approche parentale Réconforter, jouer et enseigner. Cette approche a été conçue pour s’intégrer facilement à votre routine quotidienne. Adapté à l’âge actuel de votre bébé, le tableau ci-dessous vous donne des exemples de petits gestes bénéfiques au développement de sa motricité globale.

Réconforter
Lorsque vous encouragez fortement votre bébé qui tente de se mettre debout en s’agrippant aux meubles,
 
votre bébé est motivé à persévérer.
Lorsque vous allez vous promener au parc ou dans la cour et exercez votre bébé à marcher avec votre aide,
 
votre bébé fait des pas avec plus d’assurance et se sent en sécurité pour faire ces nouveaux mouvements.
Jouer
Lorsque vous roulez un ballon vers votre bébé, puis vers vous,
 
votre bébé apprend à coordonner ses yeux et ses mains pour faire des gestes plus amples, comme pousser, tirer et lancer.
Lorsque vous assoyez votre bébé par terre et placez ses jouets préférés suffisamment loin de lui pour qu’il doive les atteindre, et le félicitez quand il réussit à les prendre,
 
votre bébé apprend à bouger avec assurance dans diverses directions en position assise pour atteindre les objets qui l’intéressent.
Enseigner
Lorsque vous encouragez votre bébé à monter les escaliers à 4 pattes en plaçant des jouets sur les marches plus hautes et, s’il n’y parvient pas, vous l’aidez en plaçant son pied sur la marche pour qu’il puisse ainsi se pousser et grimper sur la marche plus haute,
 
votre bébé apprend à monter l’escalier tout en se sentant en sécurité puisqu’il sait que vous êtes là s’il tombe.
Lorsque vous encouragez votre bébé à se tenir debout d’une seule main, puis sans appui, une fois qu’il s’est levé en s’agrippant aux meubles, tout en restant près de lui pour le retenir s’il tombe,
 
votre bébé se sent rassuré par votre soutien physique et émotionnel, s’exerce à rester debout sans appui avec plus d’assurance et apprend qu’il peut se relever s’il tombe.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Hélène Sabourin, chef professionnel en physiothérapie, et Christine Montminy, physiothérapeute, CHU Sainte-Justine
Rédaction :: Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Mai 2014

 

À lire aussi