Le lait et les autres produits laitiers chez l'enfant

Le lait et les autres produits laitiers chez l'enfant

Le lait est l’aliment de base de l’enfant. Comment s’assurer de lui en donner suffisamment?


Le lait

Pendant toute la 1re année de vie de l’enfant, le lait est son aliment de base. Jusqu’à ce qu’il ait 8 ou 9 mois, il est donc préférable de lui en donner avant ses repas, car il boira moins s’il mange en premier.

Vers 9 mois, une fois que tous les groupes alimentaires seront intégrés dans son menu, vous pouvez lui proposer du lait avant ou après les repas, selon vos préférences. Certains parents partagent le boire en deux : ils en donnent une moitié avant le repas, et l’autre après. L’important est de fournir au bébé tout ce dont il a besoin.

Quelle quantité lui offrir?

Les enfants ont-ils absolument besoin de lait?
  • Si votre enfant est nourri au sein, donnez-lui votre lait aussi souvent qu’il le demande (de 6 mois à 12 mois, le bébé prend souvent de 3 à 5 boires par jour). Laissez-le boire aussi longtemps qu’il en a besoin. Il arrêtera de téter quand il n’aura plus faim.
  • S’il boit des préparations commerciales pour nourrissons, assurez-vous qu’il en consomme environ 750 ml par jour, répartis en au moins 3 boires. Ne le forcez pas à finir un biberon. Laissez-le décider de la quantité qu’il boit à chaque boire, car son corps lui dit naturellement quand arrêter.

Le lait de vache : quand commencer?

Vous pouvez commencer à partir de 9 mois, à condition qu’il ait un menu quotidien varié, contenant des légumes, des fruits et des aliments riches en fer (ex. : viande, substituts de viande, céréales pour bébé enrichies de fer). Si votre bébé ne mange pas encore tout cela, attendez qu’il ait 12 mois avant de lui donner du lait de vache.

Dans les deux cas, choisissez toujours du lait contenant 3,25 % de matières grasses. Introduisez-le graduellement dans son menu pendant 2 semaines, en remplaçant d’abord une partie du lait maternel ou la préparation pour nourrissons par du lait de vache. Augmentez progressivement la proportion de lait dans chaque boire. Enfin, puisque c’est un lait riche en protéines et en minéraux, mais pas en fer, ne dépassez pas 750 ml (25 oz) par jour. Boire trop de lait pourrait aussi nuire à l’appétit de l’enfant pour d’autres aliments.

Après l’âge de 2 ans, vous pouvez passer à du lait contenant 2 % de matières grasses si vous le souhaitez, ou continuer à lui donner du lait entier (3,25 %) jusqu’à 5 ans. Évitez toujours le lait concentré sucré.

Le yogourt et le fromage

Vous pouvez offrir du yogourt et du fromage à votre bébé dès qu’il mange des aliments riches en fer au moins deux fois par jour. Cela dit, rien ne presse, puisqu’il boit beaucoup de lait.

Évitez les yogourts légers ou sans gras, de même que les yogourts aux fruits, qui contiennent beaucoup de sucre. Évitez aussi les yogourts contenant un substitut de sucre, qui habitue l’enfant au goût sucré sans lui fournir d’éléments nutritifs.

Choisissez de préférence du yogourt nature contenant au moins 3,25 % de matières grasses. Vous pouvez y ajouter de la purée de fruits ou des morceaux de fruits frais quand l’enfant y aura goûté séparément.

Pour ce qui est des fromages, commencez par ceux que vous pouvez donner à la cuillère (cottage, quark, ricotta). Ensuite, proposez des fromages fermes, doux et blancs. Râpez-les d’abord ou taillez-les en de minces tranches : une portion correspond à environ 15 g.

À propos des allergies

Selon les nouvelles recommandations, il n’existe pas de preuve évidente démontrant que l’introduction plus tardive des aliments connus comme étant allergènes protégerait un enfant contre les allergies plus tard.

Cela signifie qu’il n’y a pas de risque d’introduire les œufs, les arachides, les noix et les crustacés en même temps que les autres aliments, même pour les enfants à risque d’allergie alimentaire. Quant aux produits laitiers comme le yogourt et le fromage, ils peuvent être introduits dès que l’alimentation de bébé lui procure suffisamment d’aliments riches en fer. L’important est d’attendre au moins 3 jours entre 2 nouveaux aliments afin de connaître rapidement l’aliment problématique si une allergie survient.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Stéphanie Côté, M. Sc. nutritionniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Février 2015

 

Références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • COLLECTIF. Jouer à bien manger : nourrir mon enfant de 1 à 2 ans. Éditions du CHU Sainte-Justine, Québec, 2006.
  • DESROSIERS, Hélène et autres. Enquête de nutrition auprès des enfants québécois de 4 ans, Québec, ISQ, 2005, 163 p. www.stat.gouv.qc.ca
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans : guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca
  • LAMBERT-LAGACÉ, Louise. Comment nourrir son enfant : du lait maternel au repas complet. Les Éditions de l’Homme, Québec, 2007.
  • PASSEPORT SANTÉ. Lait. www.passeportsante.net
  • REGIMBAL, Nathalie et Manon VALADE. Du plaisir à bien manger, 2006. Une nutritionniste offre aux parents et aux cuisinières de CPE 80 recettes gagnantes, testées auprès des principaux concernés. À se procurer dans certains CPE et sur le site Internet : www.duplaisirabienmanger.com
  • SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Soins de nos enfants. « L’alimentation de votre bébé jusqu’à un an ». www.soinsdenosenfants.cps.ca
  • SANTÉ CANADA. Le Guide alimentaire canadien (2011) : www.hc-sc.gc.ca (commande possible en ligne ou en composant le 1 800 O-Canada [1 800 622-6232])
  • SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX. Le festin enchanté de Cru-Cru. Site gouvernemental pour faire aimer les fruits et légumes à nos tout-petits. On y trouve aussi plein d’idées de recettes amusantes pour les fêtes d’enfants! www.msss.gouv.qc.ca

À lire aussi