L'importance de l'allaitement maternel

L'importance de l'allaitement maternel

L’allaitement est la suite naturelle de la grossesse. Il est important pour bébé et pour maman


Quels sont les bienfaits liés au lait maternel?

Il existe de nombreuses preuves scientifiques sur les avantages liés à l’allaitement. Voici quelques-uns des bienfaits du lait maternel.

  • Le lait maternel est adapté aux besoins de l’enfant : il stimule son développement en plus de contribuer à la maturation de son système digestif et de son système immunitaire. De plus, le bébé peut contrôler les quantités qu’il boit en cessant de téter lorsqu’il est satisfait. Il peut également moduler le rythme des tétées et influencer la production de lait selon ses besoins (poussées de croissance).
  • Il est très facile à digérer, car il contient des enzymes actives non allergènes et des protéines bien absorbées par l’enfant.
Des bénéfices pour la maman aussi!
Allaiter réduit le risque d’hémorragie après l’accouchement. De plus, l’allaitement contribue à une perte de poids plus rapide chez la mère, il diminue les probabilités que celle-ci souffre d’anémie (en retardant le retour de ses menstruations) et il réduit le besoin d’insuline des femmes diabétiques. À long terme, allaiter diminue aussi le risque de souffrir d’ostéoporose, d’un cancer du sein, de l’ovaire ou de l’utérus. Enfin, l’allaitement agit sur le plan hormonal et abaisse le niveau de stress de la maman.
  • Il fournit la quantité de minéraux et de vitamines nécessaires au bébé. Le lait maternel apporte aussi des acides gras oméga-3 et d’autres acides gras essentiels, qui contribuent au développement de son cerveau et de sa vision.
  • Comme le goût du lait maternel peut varier légèrement selon l’alimentation de la mère, le bébé est ainsi exposé à diverses saveurs.
  • Le lait maternel contient des anticorps qui protègent l’enfant. En effet, les bébés nourris de lait maternel souffrent généralement moins d’anémie, de gastroentérites, de diarrhées, de maladies des voies respiratoires, de rhumes, d’otites et de méningites que les bébés qui ne le sont pas. De plus, lorsqu’ils sont atteints de l’une ou l’autre de ces maladies, les bébés allaités ont moins souvent besoin d’être hospitalisés. Enfin, ils sont plus protégés contre plusieurs maladies chroniques, comme l’obésité, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, le diabète et la leucémie.
  • Le lait maternel est pratique, car il est disponible sans délai, en tout temps, et il est toujours à la température idéale pour l’enfant. Il n’y a rien à acheter, à préparer, à tiédir ni à laver. Du même coup, allaiter facilite les sorties en famille, car le lait est toujours prêt, qu’on soit en visite, au parc, au restaurant, en voiture, etc.
  • Il est économique. En effet, quelle que soit leur condition sociale, la plupart des femmes peuvent choisir d’en donner à leur enfant.
  • Le lait maternel est aussi écologique, car il ne laisse aucun déchet et ne nécessite aucun transport.
Vitamine D
Santé Canada recommande de donner un supplément de vitamine D aux bébés allaités jusqu’à l’âge de 1 an. La dose recommandée est de 400 UI par jour. Attention cependant au surdosage si vous utilisez de la vitamine D liquide.

Durée de l’allaitement

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF et la Société canadienne de pédiatrie recommandent tous aujourd’hui de ne nourrir les bébés que de lait maternel les 6 premiers mois de leur vie. L’allaitement peut ensuite se poursuivre pendant 2 ans et au-delà, si on intègre aussi des aliments complémentaires dans le régime du bébé.

Les effets bénéfiques de l’allaitement sur la santé de l’enfant et sur celle de la mère sont liés à sa durée et à son exclusivité : plus l’allaitement dure longtemps (en nombre de mois) et plus il est exclusif (enfant nourri au sein seulement), plus ses effets bénéfiques sont importants. Cela explique pourquoi on recommande si fortement d’allaiter exclusivement le bébé pendant les 6 premiers mois de sa vie.

Surplus de lait maternel?
Si vous habitez la grande région de Montréal ou de Québec et que vous avez des surplus de lait, vous pourriez contribuer à la banque publique de lait maternel du Québec. Gérée par Héma-Québec, cette banque permet aux prématurés de 32 semaines et moins de recevoir du lait humain pasteurisé. En effet, les mères qui accouchent prématurément ont souvent de la difficulté à produire assez de lait pour nourrir leur enfant.
Pour donner vos surplus de lait, vous devez être en santé et ne pas fumer. Si vous souhaitez contribuer à la banque publique de lait maternel, consultez le site d’Héma-Québec.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Mélanie Gingras, infirmière bachelière et consultante en lactation IBCLC
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Avril 2017

 

Ressources et références

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • L’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants. Cette Encyclopédie publiée sur Internet est accessible gratuitement. Elle couvre des thèmes traitant du développement psychosocial de l’enfant, de la conception à cinq ans, et présente les connaissances scientifiques les plus récentes. Les messages à retenir sur chacun des thèmes, présentés dans un format pratique, sont destinés aux parents et aux intervenants. www.enfant-encyclopedie.com
  • COLLINS Jane (Dr). La santé de votre enfant, Le guide essentiel, de la naissance à 11 ans. Broquet, Québec, Canada, 2006.
  • GAUTHIER, Dany. L’allaitement maternel. Éditions de l’Hôpital Sainte-Justine, Québec, Canada, 2002.
  • La fédération québécoise Nourri-source : Ce mouvement d’entraide pour l’allaitement maternel, composé de plus de 600 marraines d’allaitement, offre du soutien et des renseignements à toutes les familles depuis 1982. Il propose de nombreuses activités prénatales ou postnatales, des « haltes-allaitement », et même un service de soutien téléphonique. Numéro sans frais : 1 866 948-5160. www.nourri-source.org
  • LA LIGUE LA LECHE INTERNATIONAL. L’art de l’allaitement maternel. Édition Ligue La Leche, 2005.
  • LA LIGUE LA LECHE. Cette organisation bénévole affiliée à La Leche League International offre un soutien de mère à mère, ainsi que des outils d’information et d’éducation. www.allaitement.ca ou 1 866-ALLAITER ou 1 800 665-4324 pour obtenir le nom de quelqu’un qui pourrait vous aider dans votre région.
  • AGENCE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU CANADA. « L’allaitement et la nutrition du nourrisson ». www.santepublique.gc.ca
  • DORÉ, Nicole et Danielle LE HÉNAFF. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans, Guide pratique pour les mères et les pères. Institut national de santé publique du Québec, Québec. www.inspq.qc.ca

À lire aussi