La boîte à souvenirs

La boîte à souvenirs
Par Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir
10 novembre 2017
Pour faire plaisir à ma fille, je n’ai qu’à lui raconter ces petits bouts d’enfance dont sa mémoire n’a pas souvenir…

Cet été, j’ai profité de mes vacances pour faire du grand ménage! Dans ces moments-là, on retombe toujours sur des jeux qui ne servent plus, de petits bricolages et d’autres objets révolus.

En revoyant un ancien pyjama de ma fille, je me suis mise à lui raconter combien elle l’adorait. Elle a ri en apprenant qu’une fois, j’avais même dû attendre qu’elle dorme pour le lui enlever et réussir enfin à le laver, tant elle ne voulait plus s’en séparer!

En fait, pour lui faire plaisir, je n’ai qu’à lui raconter ces petits bouts d’enfance dont sa mémoire n’a pas souvenir… Décrire ses petits doigts qui me chatouillaient pendant que je l’allaitais, par exemple, ou comment j’étais tombée sur les fesses une fois où j’avais fait de la randonnée en la portant sur mon dos.

C’est quand même dommage que les souvenirs de nos premières années de vie s’envolent…

Elle ne se tanne jamais de m’entendre lui raconter ses bons coups, ses mots d’enfant ou ses petits bobos… Et quand j’ai l’impression d’avoir fait le tour, un autre souvenir me revient et me voilà repartie pour une nouvelle anecdote. Bon, j’avoue que de souvenir en souvenir, le ménage n’a pas avancé vite, vite ce matin-là, mais ce fut une belle matinée!

À ne pas manquer, notre dossier  Quelle mémoire!

 

Photo : GettyImages/Sidekick

Geneviève Doray, Directrice, Naître et grandir Tous les billets de l'auteur

Commentaires (2)

  1. Rachel 12 novembre 2017 à 15 h 16 min
    La nostalgie me gagne de plus en plus que les enfants grandissent. Un remède ??!! Pourtant ils sont petits encore (moins de 10 ans) mais j'aime pas trop être triste de voir leur enfance si vite passée . 🙁 J'aime tellement les bébés que je veux toujours en avoir un autre mais mon mari lui c'est terminé.
  2. Geneviève Doray 12 novembre 2017 à 21 h 41 min
    Un remède? Eh non, malheureusement! Moi aussi, j'aime tellement les bébés et, à défaut d'en avoir d'autres, je câline ceux dans mon entourage!

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation