Jeux pour aider les enfants avec la notion de temps

Jeux pour aider les enfants avec la notion de temps
3 novembre 2017
Avant 4-5 ans, il a fallu que je trouve des trucs pour faire comprendre à mes enfants le concept flou du temps. Voici quelques idées d’activités.

« Dépêche-toi, on va être en retard! », « Non, je ne veux pas jouer avec toi. Il est trois heures du MATIN! »… Ça n’a pas été évident pour mes enfants de comprendre la notion de temps.

Avant 4-5 ans, il a fallu que je trouve des trucs pour leur faire comprendre que vivre le moment présent, c’est merveilleux, sauf quand c’est le temps d’aller à un rendez-vous important! Voici quelques idées d’activités que j’ai parfois utilisées pour aider mes petits à se familiariser avec ce concept un peu flou. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager.

Petit voyage

Vous devez vous absenter le temps d’un week-end ou un peu plus? Si la durée reste courte, utilisez des perles pour matérialiser le nombre de jours d’absence. Par exemple : 3 jours, 3 perles. Chaque jour, votre enfant devra enfiler une perle. Ce geste simple l’aidera à visualiser le nombre de jours qu’il restera avant votre retour ou celui d’un ami ou d’un autre membre de la famille.

Le temps d’un sablier

Le sablier est un excellent allié (voir le meilleur!) pour aider les enfants à comprendre la notion de temps qui passe, à les aider à patienter ou à se dépêcher! Grâce à lui, les miens ont appris à se laver les dents pendant un vrai 5 minutes, à respecter le temps de parole de l’autre, à ranger plus vite leurs toutous dans le panier, à partager un jouet convoité, etc. Il existe des sabliers de 30 secondes, 3, 5, 7, 10 minutes, etc. À vous de choisir!

Tableau des saisons

Sur une grande feuille cartonnée, collez des photos de votre famille, des images ou des éléments naturels qui correspondent à la saison. Par exemple, pour illustrer l’automne, choisir des bottes de pluie, des feuilles qui rougissent, etc. Lorsque la saison est finie, créer un nouveau tableau qui illustre l’hiver (bonhomme de neige, sapin, manteau d’hiver, luge, etc.) et ainsi de suite avec le printemps et l’été. Si vous avez de la place, placez les tableaux les uns à côté des autres pour aider votre enfant à comprendre le cycle des saisons.

Ma journée en images

Trouvez des images ou des photos qui illustrent différents moments importants de la journée de votre enfant : réveil, lavage de dents, habillage, déjeuner, trajet en auto, etc. Ensemble, amusez-vous à replacer les cartes ou les photos dans l’ordre, puis demandez à votre tout-petit de le faire tout seul.

Mon horloge maison

Devoirs, jeux, souper, bain, dodo! Pour aider votre enfant à comprendre la routine du soir, prenez une horloge à aiguilles et coloriez les espaces entre les chiffres. Par exemple, coloriez en orange la zone entre 4 et 5 heures, en vert la zone entre 5 et 6 heures, etc. Lorsque la petite aiguille est dans la zone orange, c’est qu’il est temps de faire les devoirs. Si elle est dans la partie bleue, c’est l’heure du bain, etc. À vous d’adapter les zones de couleurs en fonction de votre réalité.

 

Pour en savoir plus…

 

Photos : GettyImages/ivolodina et Bubert

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (1)

  1. Annie 6 novembre 2017 à 16 h 55 min
    Chez nous c’est le truc des doigts! J’ai inventé ça sur le moment : un soir notre garçon (à l’époque il devait avoir entre 18 mois et 2 ans) me réclame un jeu quelconque, mais je ne peux pas jouer avec lui tout de suite. Il commence à pleurer de déception, alors je lui explique « (je montre mon pouce) Là on va laver la vaisselle ensemble, (je montre mon index) ensuite on va te laver, (je montre mon majeur) ensuite on brosse nos dents, (je montre mon annulaire) et après on va faire ton jeu » Il reste un peu perplexe, mais quand je lui demande qu’est-ce qu’on fait, il montre mon pouce, et je lui demande quand est-ce qu’on joue, il montre mon annulaire! Ça l’a aidé immédiatement pour les séquences d’événements et, dans les mois suivants, ça nous a épargné d’innombrables crises de « NON TOUT DE SUITE! » Maintenant qu’il a eu 3 ans, on s’en sert pour les journées, avec des choses spécifiques à chaque jour (Exemple : « On va à Québec tantôt? » « Non, (pouce) aujourd'hui on va à l’épicerie, (index) demain grand-papa vient diner et (majeur) samedi on va à Québec ») Magique!

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation