Halloween: un cauchemar?

Halloween: un cauchemar?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
31 octobre 2017
Je pense qu’avec ses costumes, ses citrouilles à décorer et la récolte des bonbons, l’Halloween est la fête préférée de mes enfants. Pour moi, c’est un cauchemar…

Quatre petits monstres prennent place sur les marches extérieures devant la maison familiale. Ils se sont déguisés pour l’école et la garderie.

- On regarde ici!

Je prends la traditionnelle photo d’Halloween. Celle que les enfants regarderont dans quelques années pour se remémorer de bons souvenirs.

Moi, je me souviendrai du cauchemar…

Pour mes enfants, dans le palmarès des événements importants, l’Halloween et Noël sont sur un pied d’égalité. Je pense même qu’avec ses costumes, ses citrouilles à décorer, le maquillage et la récolte des bonbons, l’Halloween est leur fête préférée.

Pourtant, les années se suivent et se ressemblent toujours un peu… Je vous fais mes prédictions concernant la soirée à venir.

Le souper sera expédié beaucoup trop rapidement. Nous ramasserons des assiettes à moitié pleines.

Les enfants enfileront leurs costumes et viendra l’heure du maquillage. Maman se transformera en maquilleuse-pas-si-professionnelle-que-ça. Le verdict ne tardera pas à tomber :

- Ça ressemble pas à ce que m’avait fait la maquilleuse au travail de papa.

Difficile de rivaliser avec le talent des maquilleuses professionnelles qui sont engagées dans les fêtes de quartier et même au centre commercial. J’ai une boîte de 12 crayons à maquiller avec trois minifards à appliquer à l’éponge. Pas de brillants, pas de dégradés spectaculaires, pas de pochoirs pour des effets hallucinants. Déçu de mes performances artistiques, il y a toujours un petit monstre en larme pour lequel je dois recommencer le maquillage…

- Tout le monde va à la toilette avant de partir.

- J’ai pas envie!!!!! crieront-ils en chœur.

On partira tôt pour la cueillette de bonbons. Je ne sais pas pour vous, mais ici, l’Halloween semble de plus en plus macabre. Il y a toujours des voisins qui décorent avec des pendus, du faux sang ou des ambiances sonores glauques comprenant des cris d’égorgés vifs. Même moi j’en ai la chair de poule. La tournée du quartier s’apparente parfois à un film d’horreur bien plus qu’à une fête familiale.

On n’aura pas encore tourné le coin de la rue que j’entendrai…

- J’ai faim!

(Évidemment. C’était prévisible.)

- J’ai envie de pipi.

(Un classique!)

- Léonard marche pas assez vite!

(Je ne savais pas que c’était un marathon.)

- Ouin, ouin, ouin…

(Léonard en aura assez et voudra se faire prendre.)

- On n’a pas fait assez de maisons.

(Mais leur sac débordera déjà. Parce qu’en 2017, le phénomène du voisin gonflable s’applique aussi au sac de bonbons offerts à l’Halloween.)

- J’ai froid!

- OK. On rentre!

Rendue à la maison, on videra les sacs sur la table de la cuisine. Tout le monde salivera et chialera que l’inspection de papa et maman est trop lente.

Les bonbons fonderont ensuite sur leurs langues, le chocolat coulera sur les mentons. On procèdera aux échanges en fonctions des préférences de chacun. Ce sera enfin le bonheur! Mais un bonheur de courte durée.

- OK, ça suffit, c’est l’heure du bain.

La crise collective atteindra un sommet. Ils seront fatigués, avec un taux de sucre dans le sang frisant l’overdose. Les démaquiller sera un supplice :

- Ça chauffe!

Lorsque les enfants seront couchés, mon amoureux et moi pigerons (comme tous les parents que je connais) dans leurs plats de bonbons. Ce sera notre récompense pour la nuit à venir. Celle où il faudra se lever à quelques reprises pour rassurer ceux et celles qui feront des cauchemars à cause des monstres croisés dans les rues.

Et demain matin? Les enfants affirmeront qu’ils ont déjà hâte à l’an prochain. Moi, je me contenterai de sourire en coin.

Et vous? Comment se déroulent vos soirées d’Halloween? Avez-vous des anecdotes rigolotes pour nous? Des réflexions à partager sur votre expérience?

 

Photo : GettyImages/mediaphotos

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (11)

  1. Sara 31 octobre 2017 à 11 h 11 min
    Bonjour Josée Ici aussi pour mon grand de 4 ans c'est comme Noël aujourd'hui, il a tellement hâte d'aller cogner aux portes pour ramasser des bonbons. Il adore se déguiser et cette année c'est lui qui a choisi son déguisement et il sera un Batman. Cette année, je crois C'est mon deux ans qui me causera plus de fil à retordre car il a tout un caractère et aujourd'hui il ne veut pas se déguiser et il est très grognon. Donc si il veut rien mettre ça sera ça. Et j'avoue mon chum et moi nous avons hâte de coucher les garçons pour manger quelques bonbons nous aussi. Et demain ça sera congé de garderie pour se reposer de cette soirée. Joyeuse Halloween
  2. Josée Bournival 2 novembre 2017 à 08 h 51 min
    Allo Sara. J'aurais du faire comme vous et offrir un congé aux enfants le lendemain... La routine du matin a été difficile. ;-) Josée XX
  3. Caroline 31 octobre 2017 à 13 h 39 min
    Pouuhhahahaha !!! J'ai presque défait mon maquillage. J'aime votre façon de nous faire imaginer le deuxème degré. J'ai appris avec les années à me calmer dans le sens que je voulais T-E-L-L-E-M-E-N-T que tous soit ''parfait'' . Le déjeuner effrayant , Lunch trop cool, souper trop dégueu...(pour qu'au finale, personne ne mange!) Courir pour mettre les costumes,faire les maquillages etc .... Marcher ...marcher ....marcher et ne pas oublier d'aller voir les papy et les mamy, parce qu'ils ont eux aussi préparé des bonbons et sont tous excités que se soit l'Halloween. Il est tard , les enfant sont crevés, ils pleurs .... Voulez-vous prendre un café???? AAAHHHHH ..... o-k pour être poli :-) et chaque fois je me dis; je ferai différent l'année d'après... plus de tralalas et truc super cool ... mais non ... houuuu a nouveau venu l'Halloween je suis toute exciter et je mis met a nouveau ! Voilà presque 6 ans et je m'en tien qu'à l'essentiel ... que les enfants soit heureux ;)
  4. Josée Bournival 2 novembre 2017 à 08 h 52 min
    Allo Caroline. Puis, y êtes-vous parvenue cette année? Est-ce que la simplicité était au programme de votre journée d'Halloween? Ici, ça a ressemblé à mon texte. ;-) Josée XX
  5. PigJoy 1 novembre 2017 à 08 h 51 min
    Bonjour Josée! Je t'avais répondue hier mais Internet a planté avant que je puisse envoyer mon message... Donc, un conseil pour l'an prochain pour que ça ne «chauffe» pas quand tu démaquilles les enfants: Applique une crème hydratante non-parfumée (Aveeno ou ta crème à face) sur les petits visages 10 minutes avant de les maquiller. Comme ça le maquillage ne s'incruste pas dans la peau et est plus facile a enlever!
  6. Josée Bournival 2 novembre 2017 à 08 h 53 min
    Allo Pigjoy. Ahhhhhh... comme j'aurais aimé lire votre commentaire plus tôt! Mais je retiens le truc pour l'an prochain. ;-) Josée XX
  7. Valérie 1 novembre 2017 à 18 h 54 min
    Ah, la fameuse fête d'halloween! C'est épuisant pour les parents!! Hier, j'ai dû "courir" toute la journée pour finir assez tôt afin de m'assurer d'avoir le temps de souper (du spaghetti, question d'être sûre que les enfants mangent!) puis récupérer des enfants surexcités par les activités à l'école. Vient ensuite le temps d'envoyer tout le monde aux toilettes (ici aussi ça chiale, mais pas de pipi, pas de sortie!), d'enfiler les costumes par dessus les habits d'automne et hop on part! Hier soir, il ventait fort et on devait tenir les chapeaux. À mi parcours, la pluie s'est mise de la partie, puis la grêle! On est rentré trempé et fatigué des multiples fois où on a porté ou sorti la petite de la poussette. Une fois tout le monde au lit, chéri et moi on a écouté la télé en mangeant les bonbons parce qu'après tout, on les méritait bien 😀
  8. Josée Bournival 2 novembre 2017 à 08 h 56 min
    Allo Valérie. Ici aussi les vents et la pluie étaient de la partie. Il y a un chapeau de sorcière qui ne tenait pas et qui a fait chialer une des filles. ;-) Et j'ai souri en vous lisant, car chez nous, c'était "mardi macaroni" pour faciliter la préparation de la récolte de bonbons. Les pâtes, c'est un dépanneur fantastique les soirs spéciaux. Josée XX
  9. Gaetan landry 3 novembre 2017 à 15 h 57 min
    Vos histoires me rappellent de bons souvenirs lorsque mes enfants étaient jeune Gaetan landry
  10. Nancy 7 novembre 2017 à 17 h 34 min
    Question à tous: je suis curieuse de savoir comment vous gérez les bonbons après le soir d'Halloween? Mes enfants ont récolté un sac plein de friandises mais je déteste les voir manger ces cochonneries après le soir de fête. Ils sont encore jeunes mais plus des bébés! Je suis plutôt trouble-fête pour l'instant: deux bonbons à chaque trois jours. Je sais que lorsqu'ils seront ados je n'aurai plus le droit de regard sur leurs bonbons mais d'ici là, suis-je trop sévère??! Merci!
  11. PigJoy 9 novembre 2017 à 12 h 44 min
    Moi j'ai une cachette où disparaissent les bonbons après Halloween. Mon fils oubliait qu'il y avait des bonbon et je pigeait dans la cachette une fois de temps en temps. Même moi je finis par oublier la cachette alors à l'Halloween suivant, on a encore des bonbons... Mais qui suis-je pour juger de ta sévérité?

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation