La saison des microbes

La saison des microbes
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
5 septembre 2017
La rentrée scolaire et le retour à la garderie sont synonymes pour moi de la saison des microbes.

La rentrée scolaire et le retour à la garderie sont synonymes pour moi de la saison des microbes. Les enfants se côtoient de près, partagent les mêmes jouets, touchent les mêmes poignées de porte, etc. Pour les poupons, qui portent tout à leur bouche, c’est encore plus délicat.

À la maison, il y a une règle incontournable : on se lave les mains dès qu’on revient de l’école ou de la garderie. Malgré cette consigne, des microbes s’invitent sous notre toit.

Je souris en repensant à la première année où Clémentine, mon aînée, a fréquenté la garderie. Mon pire cauchemar était la gastro. Je redoutais d’entendre l’éducatrice m’annoncer qu’un enfant avait vomi sur le lieu de garde, ou pire, de constater qu’il avait passé la journée sur place parce que ses parents ne pouvaient pas venir le chercher… misère! C’était comme m’annoncer que dans la prochaine semaine nous allions tous être malades à la maison.

Enceinte de Clémentine, j’ai eu des nausées et j’ai vomi jusqu’à l’accouchement. Par la suite, la moindre odeur désagréable ou la moindre régurgitation de bébé me donnait mal au cœur. Encore aujourd’hui, c’est mon conjoint qui accourt auprès des enfants lorsqu’ils vomissent.

Des rhumes, amenez-en! Même si certains donnent l’impression de durer 3 mois! C’est de la petite bière! Il y en a chaque année, nous n’y échappons pas.

Mais il y a deux ans, il y a eu une épidémie de pieds-mains-bouche à la garderie fréquentée par Simone. Ma fille n’a rien eu (ou c’est passé inaperçu), mais bébé Léonard a été gravement atteint. Il n’avait que quelques mois et restait à la maison avec moi. J’imagine que Simone l’a embrassé ou lui a fait trop de câlins. Je n’ai pas apprécié l’expérience. Si vous n’avez pas fait connaissance avec cette maladie, je vous souhaite que ça reste ainsi.

Mais le summum de mon expérience est récent. Cet été, nous avons tous eu des poux.

À la fin de l’année scolaire, l’école fréquentée par mes filles nous a fait parvenir un mémo annonçant la présence de poux dans leurs classes. J’étais bien contente de garder les filles à la maison cet été et je pensais que nous avions été épargnés. Mais non!!!

Quels parasites désagréables! Je ne connaissais pas grand-chose au sujet des poux, à part que ça pique la tête. Je n’en ai jamais eus et mes proches non plus. En plus d’être difficiles à détecter (c’est vraiment petit et ça se déplace à la vitesse de la lumière), ils viennent avec l’obligation d’un grand nettoyage des draps, chapeaux, serviettes, etc. Dans une famille de 4 enfants, je suis sûre que vous pouvez imaginer…

Je suis devenue paranoïaque et je scrute constamment le cuir chevelu des petits.

Bref, les enfants sont de retour à l’école et la garderie. Les microbes aussi! Je me croise les doigts pour que les poux se tiennent tranquilles. J’échangerais même leur présence contre une gastro en janvier prochain. C’est vous dire à quel point je ne les aime pas.

Et vous? Vos enfants attrapent-ils facilement tous les microbes qui passent à la garderie ou à l’école? Quelle maladie détestez-vous le plus? Que redoutez-vous?

 

Photos : GettyImages/grinvalds et Mypurgatoryyears

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (16)

  1. Isabelle 5 septembre 2017 à 18 h 56 min
    Nous aussi on en a eu à la fin de l'école l'été passé!! Beurk! Et là, on a déjà eu un mémo après le deuxième jour ;) je stress tellement!!!!
  2. Josée Bournival 6 septembre 2017 à 09 h 08 min
    Ha ha ha! Ma pauvre Isabelle, je vous comprends TELLLLEEEEEMENT! J'ai aussi reçu un mémo hier dans le sac à dos de Simone. Les poux sont de retour à l'école! Misère... Josée XX
  3. Nathalie 5 septembre 2017 à 21 h 13 min
    Nous avons eu des poux quand mon 3e avait 3 jours!!! Et en plus c'était en même temps qu'un avis de non consommation de l'eau de la ville pour cause d'odeur de mazout dans l'eau, bien qu'ils disaient qu'on pouvait utiliser l'eau pour le lavage, je n'étais pas très convaincue considérant le jeune âge de mon poupon. Ça nous a causé bien du stress mais maintenant on en ri (surtout que finalement l'eau était même restée potable selon les tests qu'ils ont fait pendant cet épisode). Depuis cet épisode, je vaporise de l'eau avec quelques gouttes d'huile essentielle de lavande dans les cheveux de mes enfants le matin. Il parait que les poux n'aiment pas l'odeur de lavande. Je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais nous n'avons pas eu d'autres poux à la maison depuis.
  4. Josée Bournival 6 septembre 2017 à 09 h 10 min
    Bonjour Nathalie. Les vertus de la lavande à ce sujet sont effectivement très vantées. Ici aussi on utilise cette petite fleur mauve pour mettre les chances de notre côté. J'ai un applicateur à bille qui contient de l'huile essentielle de lavande et j'en met le matin derrière les oreilles des enfants. En plus d'être protégés, ils sentent très bon. ;-) Josée XX
  5. Valerie 5 septembre 2017 à 23 h 32 min
    Mes enfants sont grands maintenant mais j'ai aussi vécu un épisode de poux... les 3 enfants en même temps alors qu'ils étaient tous au primaire. J'ai été paranoïaque pendant des mois et depuis ce temps, j'affirme haut et fort que je préfère une gastro aux poux. La gastro au moins, on sait que ca va finir et c'est beaucoup moins long d'en venir à bout!!!
  6. Josée Bournival 6 septembre 2017 à 09 h 13 min
    Allo Valérie. Heureuse de lire que je ne suis pas la seule à "paranoïer". Dès qu'un des enfants porte la main à sa tête pour se gratter: j'investigue. Je ne sais pas si c'était la même chose chez vous, mais ici, les enfants détestent que je leur fouille la tête à la recherche de poux. Moi qui pensais qu'ils accepteraient facilement pour se faire jouer dans les cheveux: j'avais tout faux! Josée XX
  7. PigJoy 6 septembre 2017 à 07 h 38 min
    Bonjour Josée! Mon fils n'a pas fréquenté la garderie mais bien sûr, il est allé à l'école. Les poux sont aussi ce que je craignais le plus: On a été chanceux car même avec les lettres régulières d'alerte aux poux, nous n'en avons jamais eu! Pour ce qui est de la gastro, bien que je l'ai eu quelques fois (surtout pendant la période des fêtes), mon fils a été épargné. Il doit avoir un très bon système immunitaire et j'ose croire que mes précautions ont portées fruit: Lavez la toilette à chaque fois que j'y allais quand j'étais malade en plus du vigoureux lavage des mains... N'allez pas croire que mon fils n'a jamais rien attrapé: Il a eu le fameux pieds- main-bouche, la varicelle (deux fois!), une pneumonie virale et même la scarlatine! En te souhaitant beaucoup de courage pour passer au travers des années d'école/garderie de tes quatre trésors!
  8. Josée Bournival 6 septembre 2017 à 09 h 16 min
    Allo Pigjoy. En vous lisant, une drôle de pensée m'est venue en tête: si on parlait des poux aux couples en âge d'avoir des enfants, on ferait baisser le taux de natalité. ;-) Blague à part, c'est vrai qu'avec un écart de 6 ans entre l'aînée et le bébé, on risque de recevoir des avis de poux à l'école pour un bon moment encore... ;-) Josée XX
  9. Félicia 6 septembre 2017 à 07 h 49 min
    Ici avec 5 enfants à chaques années nous avions de tout !! Ici un rhume ne reste jamais un rhume ! Otite , bronchite ou même bronchiolite pour bébé !! Penumonie, streptocoque.. scarlatine ! Et même la 5 EME maladie à la fin de l'année !! Je leur boost sa avec des vitamines et du bio k espérant avoir une meilleure année !!!
  10. Josée Bournival 6 septembre 2017 à 09 h 19 min
    Bonjour Félicia. C'est aussi ce que j'ai constaté à l'arrivée de Léonard: plus il y a d'enfants au sein de la même famille, plus le partage des microbes est inévitable et les risques d'être malade largement multipliés. Espérons que cette année fera exception pour vous, car à vous lire, on constate que vous ne l'avez pas eu facile pour la santé de vos petits. Quelle est la maladie que vous redoutez le plus et pourquoi? Bon courage! Josée XX
  11. Sylvie 6 septembre 2017 à 10 h 13 min
    Seigneur oui!!! Troisième journée d école et deja un bon rhume d installer!!😒 Je redoute la saison hivernale..ce sera l enfer!!!
  12. Julie 6 septembre 2017 à 21 h 45 min
    Je n'ai pas encore eu la " chance" d'héberger des poux mais la seule réception d'un avis qu'il y a des poux à l'école et je me gratte la tête pendant une semaine...Bref vous n'êtes pas si paranoïaque que ça finalement! 😉
  13. Geneviève Pagé 7 septembre 2017 à 08 h 20 min
    Nous l'année dernière c'était les oxyures. À trois reprise j'avais beau avertir l'école et il n'ont même pas envoyé de mémo. Pourtant c'est ultra contagieux. J'étais tanné de laver tout plusieurs fois par semaines et ce toute l'année. En plus à chaque fois toute la famillr doit se traiter.
  14. Émilie 7 septembre 2017 à 08 h 26 min
    Seigneur... j'aurais tellement pu écrire ce billet... je n'ai pas que deux enfants et dès que ma boss voit mon numéro sur son afficheur elle le sait... gastro... fièvre... bref quelque chose incommode un de mes deux trésors... Les poux... mais quel horreur... nous en avons aussi eu l'an dernier alors que mon fils commençait sa maternelle... mon chum me trouve toujours très drôle le matin quand il me voit asperger la tête blonde de mon fils de lavande... je sais pas si ça aide, mais je me sens moins impuissante devant ce fléau... finalement le PMB... une autre affaire qui ne devrait pas exister... ma pauvre cocotte en était couverte et souffrait le martyre... au Mexique... joie!!! Bref... Je remercie chaque le ciel chaque semaine complète de travail que j'effectue où mes enfants sont en forme et de bonne humeur tous les deux!!!
  15. Marie-Eve 12 septembre 2017 à 13 h 10 min
    Je compatis sincèrement, Émilie, puisque moi aussi, je ne compte plus le nombre de journées que je manque au travail. Nous, dès qu'une gastro est dans les parages, on l'attrape, moi et mes deux cocos (2 et 5 ans), parfois en rotation, tous en même temps, ou si on est chanceux, deux sur trois... Sans parler du pieds-mains-bouche, otites, rhumes interminables et journées de fièvres. Tout ce que je souhaite, c'est faire mes 4 petits jours de travail tranquillement, sans accrocs :)
  16. Natacha 9 septembre 2017 à 07 h 58 min
    Ahhh les poux....moi aussi 3 filles et les bestioles doivent bien aimer ma maison.... On a eu plusieurs epidemies...en lespace de 10 ans....des poux... Des vers intestinaux..... Ca fini pu le nettoyage.... Les peluches de mini sont encore dans la remise dans un sac de poubelles depuis dernière epidemie de vers en janvier...😱😖