Les jeux d'eau, plus rassurants que la piscine

Les jeux d'eau, plus rassurants que la piscine
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
3 août 2017
Aller aux jeux d’eau : c’est la façon la plus rassurante et sécuritaire pour moi de rafraîchir les enfants lors d’une journée chaude.

Clémentine appuie sur le gros bouton rouge. Les jeux d’eau s’activent comme par magie. Tous les enfants se mettent à crier, courir et rigoler.

Je suis reconnaissante que ma municipalité ait construit ce genre d’espace pour les enfants. C’est la façon la plus sécuritaire pour moi de rafraîchir les enfants lors d’une journée chaude. Ici, je ne crains pas les noyades et je peux surveiller adéquatement les quatre enfants.

Nous avons une piscine à la maison. Mais seulement deux de mes enfants nagent sans vêtement de flottaison. Il arrive que je sois seule pour surveiller la marmaille et j’avoue que ce n’est pas une partie de plaisir. Ça me stresse toujours d’être la seule adulte responsable en cas d’accident nautique. C’est pourquoi je propose souvent la baignade aux grandes pendant la sieste des petits.

Depuis le début de l’été, les trois plus jeunes ont tous, à une reprise, chuté dans la piscine. Heureusement, chaque fois, mon conjoint et moi étions à distance de bras pour les rescaper dans la seconde. Ça me fait réaliser à quel point la sécurité à proximité d’une piscine est cruciale.

Chaque année, plusieurs noyades d’enfants nous sont rapportées par les médias. J’ai toujours un serrement au cœur en les entendant. Je répète chaque jour aux enfants qu’il est interdit d’entrer dans l’enclos de la piscine sans un adulte. Je vérifie souvent que la barrière est bien enclenchée. Une fois, j’ai constaté qu’elle ne l’était pas et depuis, c’est mon cauchemar…

Voilà pourquoi le parc des jeux d’eau est l’alternative gagnante. En plus d’offrir une « sortie », l’attrait de la nouveauté fait en sorte que les enfants n’y voient pas le temps passer et s’amusent ferme. J’ai même répertorié les différents parcs du genre dans notre secteur et nous effectuons une rotation pour tous les découvrir.

Et vous? Comment rafraîchissez-vous les enfants l’été? Êtes-vous à l’aise près d’un plan d’eau ou si les noyades vous inquiètent?

 

Photo : GettyImages/pic-a-boo

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (10)

  1. caroline 3 août 2017 à 12 h 32 min
    Bonjour Josée, Tout comme vous ,nous avons une piscine à la maison et parfois nous nous déplaçons au parc avec les ''super'' jeux d'eaux . Au tout début, lorsque nous avons eu notre piscine , se fut l'été la plus stressante ! Maintenant, je gère mieux la situation mais maintenant se sont les amis(es) de mes enfants qui m'inquiète. Souvent l'après -midi tout le monde vient se baigner pendant que mes deux bébés se reposent et je fais la surveillance pendant ce moment mais j'ai peur que lorsque nous n'y sommes pas un petit voisin viendrait se faufiler!!! J'ose penser que je m'en fait trop mais honnêtement s'il devait arriver quoi que se soit .... Oxence, au début de la saison, avait voulu aller par le devant de la petite glissage de piscine et à glisser maladroitement et tomba dans l'eau , j,était à ses côtés pour le rattraper aussitôt en sachant bien qu'il y tomberait mais après je voyais bien qu'il avait compris quelque chose du fait que , ah il y a de l'eau et un bord . Nous avons acheter justement ce mois-ci , une barrière de bord de piscine pour les sections qui sont facile d'accès parce-que justement un petit amis avait pris une chaise de par-terre pour aller grimper au bord et bref nous avons encore pris le temps d'expliquer tout le tralala à nos filles et au petit bonhomme mais mon conjoint lui n'a pas trouver ça très drôle et du coup nous avons acheter la mini clôture mais comme mon conjoint me l'expliquait , nous avons un devoir de citoyen et lorsque nous sommes conscient d'un possible danger nous devons prendre les mesures pour éviter quelque chose , ralentir le processus d'approche à la piscine pour donner le temps de réagir mais devrais-je viser mes chaises de par-terre? ;-) Bonne journée et au plaisir de vous lire encore!!!
  2. caroline 3 août 2017 à 12 h 51 min
    Pardon de rajouter encore un commentaire :-) Mais quand nous avons fait construire notre maison la première année, il n'y avait rien , le terrassement n'était pas fait, pas d'arbre, pas de gazon, du sable partout et durant l'été c'était le soleil du matin au soir qui plombait sur la maison et je venais d'accoucher de notre premier bébé et pour me rafraîchir ,n'ayant pas la clim. j'allais faire couler un bain d,eau tiède fraîche et allais dedans avec bébé pour nous donner le sentiment de se rafraîchir ! Ça nous a pris presque 3 ou 4 ans pendant un bel après-midi d'été très chaud assis dehors avec mon conjoint et moi enceinte de 8 mois et demi et ayant de la misère à endurer quoi que se soit;-) pour nous convaincre d'aller chercher une piscine. Aujourd'hui je ne regrette pas notre décision et j'aime voir les enfants si amuser dedans avec ou sans amis ou nous faire les fous avec les petits .Je ne m'en passerais pas
  3. Josée Bournival 8 août 2017 à 09 h 39 min
    Caroline, moi aussi, j'apprécie ma piscine. Mais cet été, avec les températures fraîches que l'on connait... je constate qu'on pourrait facilement s'en passer! ;-) Vous êtes-vous beaucoup baigné dans le dernier mois? Josée XX
  4. caroline 12 août 2017 à 14 h 37 min
    Bonjour Josée, Comme ci comme ça! J'ai discuté beaucoup avec mon conjoint pour aller vers une compagnie qui fabrique des panneaux solaire (Technosolis) pour nous donner une petite chance de plus lorsque la piscine perd quelques degrés. Moi je n'apprécie pas trop me baigner si le soleil est boudeux ou si la piscine est un peu trop fraîche ;-) les enfants eux ont profiter de la piscine quand même mais pas autant que nos voisins qui ont une thermopompe!!
  5. Josée Bournival 8 août 2017 à 09 h 37 min
    Allo Caroline. Si c'était possible, moi aussi je visserais mes chaises sur le patio. ;-) J'aime beaucoup votre approche responsable. Il faut effectivement mettre toutes les chances de notre côté. Ici, on habite un vieux quartier avec des haies matures de près de 10 pieds de hauteur. La cour arrière est aussi clôturée en plus d'une clôture additionnelle qui entoure uniquement la piscine. Je ne m'inquiète donc pas des jeunes voisins... c'est toujours ça de gagné! Josée XX
  6. Clémence Trudel 4 août 2017 à 20 h 32 min
    J'ai été sauveteure durant plusieurs années étant étudiante et je ne compte plus le nombre d'enfants que j'ai eu à sortir de l'eau, malgré la présence de parents. Maintenant que je suis maman, je ne veux pas de piscine, je ne pourrais me pardonner s'il arrivait quelque chose. Mes enfants de 3 et 4 ans sont déjà très à l'aise dans l'eau: nous allons à la piscine municipale, chez des amis, utilisons la petite piscine dans notre cour, nous trouvons des moyens de se rafraichir à des moments où mon rôle principal est la surveillance. Je ne suis pas prête à gérer la piscine à la maison sachant que malgré toutes les précautions, les enfants peuvent toujours enfreindre des règles et grimper au-delà des clotures. L'inattention est si vite arrivée : un voisin qui dit bonjour, un autre enfant qui veut jouer à tel ou tel jeu dans l'eau, etc. Les piscines sont aussi bien souvent mal securisées : clotures qui ne se referment pas automatiquement, trop basses, loquet qui ne s'enclanche pas bien, etc. Le moyen que j'ai trouvé pour donner toute mon attention aux enfants qui se baignent est d'être physiquement dans l'eau en même temps qu'eux tout au long de la baignade. Je préconise cette approche jusqu'à au moins 6 ans. Autais-je une piscine un jour chez moi.... peut-être, mais pas tout de suite!
  7. Josée Bournival 8 août 2017 à 09 h 45 min
    Bonjour Clémence. Comme vous, je me baigne toujours si les enfants vont à l'eau. Pas le choix si je veux être efficace en cas de pépin. En vous lisant, je repensais à une entrevue radiophonique de Sylvie Fréchette que j'ai entendue il y a longtemps. Si ma mémoire est bonne, la grande nageuse y affirmait qu'elle n'était pas à l'aise que les amis de ses enfants viennent se baigner à la maison en groupe (comme lors d'un anniversaire, par exemple). Justement parce que malgré son aisance dans l'eau, son efficacité et son expérience comme nageuse, elle était consciente qu'un accident est si vite arrivé... Venant de la part d'une championne comme elle, ça porte à réfléchir... Josée XX
  8. Valérie 5 août 2017 à 06 h 28 min
    On opte généralement pour notre piscine mais je ne suis jamais seule dedans avec plus de deux enfants dont un qui nage bien mieux que moi. Si le troisième veut venir dans l'eau, soit que l'aîné prend la plus petite, soit que papa vient dans l'eau. Mais comme les plus jeunes se tannent vite de patauger et préfèrent aller jouer dans la petite piscine de plastique dans laquelle ils sont libres de leurs mouvements, le problème se pose rarement. Les jeux d'eau sont aussi très appréciés quand on veut faire changement. Le plus amusant, c'est quand on y fait une visite improvisée, tout habillé!
  9. Josée Bournival 8 août 2017 à 09 h 46 min
    Allo Valérie. Quelle bonne idée cette visite improvisée aux jeux d'eau. C'est le genre de petites surprises qui plaît tellement aux enfants. Je note... Je note... ;-) Josée XX
  10. Guylaine 16 août 2017 à 06 h 27 min
    Ici Aussi c'est les visites au jeux d'eau qui font tellement plaisir. Une piscine on en a déjà eu une par le passé Avec le plus vieux. Quand les 3 suivants sont arrivés, j'ai plutôt opté pour un carré de sable de 12 x 16 pieds dans la cours Avec le plus gros des modules de jeux en bois. C'était le meilleur choix, Que de belles années à ne pas subir le stress de la surveillance de l'eau. Le weekend, nous étions souvent en camping, donc nous profitions de la piscine et étions 2 parents pour surveiller nos 4 garçons. Plus tard quand les enfants étaient plus vieux ils allaient chacun chez leur amis respectifs pour faire des baignades. Aujourd'hui une de plus s'est ajouté, Marie-Blanche, 18 mois, profite des jeux d'eau à plusieurs endroits dans La Ville Et d'une mini piscine de plastique dans la cours. J'ai aussi installé à 2 reprises le noyau d'arrosage avec le truc qui arrose le gazon d'un côté à l'autre Comme ma Mere faisait pour nous rafraîchir et nous amuser quand j'étais jeune et sans piscine familiale. Ça ressemble à des jeux d'eux en quelque sorte. J'ai meme préparé 2 sacs à couches différends en début d'été Avec dans un, du rechange et des couches de piscine. Quand il fait chaud Et Que nous sortons, j'apporte les 2 sacs dans la voiture préparés différemment au cas de visites surprise.....Oui j'ai 5 enfants Et Pas de piscine. On profite Aussi des plages de sables et les marées à proximités dans notre région adoptives du Saguenay, vu Que nous ne sommes plus à Montreal. J'ai toujours un carré de sable, un module de jeux en nous Et un tres Grand Jardin. On s'amuse différemment dans Notre cours Mais on trouve d'autres solutions devrafraissements.