Un lit de grand

Un lit de grand
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
29 juin 2017
Fiston parvient à grimper aux barreaux et à sortir de son lit de bébé. Nous avons donc opté pour le lit de transition. Le problème : il se lève et ne veut plus se coucher…

C’est l’heure du dodo. Je dépose mon fils dans son lit, après l’avoir longuement bercé et embrassé. Les reproches ne tardent pas. Il voudrait se coller encore et commence à chialer.

Avec douceur, je lui souhaite bonne nuit, m’éloigne et ferme la porte. Insulté, Léonard se lève et vient tambouriner contre la porte. Le cœur serré, je me dirige vers le rez-de-chaussée en espérant qu’il regagne son lit et s’endorme rapidement.

Ça fait quelques semaines qu’il ne dort plus dans une bassinette. Fiston parvenait à grimper aux barreaux et à sortir de son lit de bébé. À quelques reprises, il a évidemment chuté lourdement au sol. Voulant lui éviter de se blesser sérieusement, mon conjoint et moi avons donc opté pour un lit de transition (un côté de la bassinette s’enlève pour lui donner librement accès à son lit).

Le problème : à 20 mois, je ne crois pas qu’il était prêt pour un lit de grand.

Une heure de dodo difficile

Depuis le changement, l’heure du dodo est difficile. Je suis obligée de fermer la porte de sa chambre pour qu’il accepte de se coucher. Si je laisse la porte entrouverte, il se lève et vient nous rejoindre. Aucun mot ne le convainc de se coucher. Aucune consigne ne parvient à le garder au lit. Il hurle, fâché de se retrouver prisonnier de la chambre. Son vacarme empêche les grandes de trouver le sommeil et brise la détente qu’on essaye d’installer avec la routine d’avant-dodo.

Ici, nous n’avons jamais fermé complètement les portes à l’heure des siestes ou du coucher. Elles sont toujours entrouvertes. Ça semble rassurer les enfants et nous permet de les entendre plus facilement si quelque chose ne va pas.

C’est la première fois que je dois fermer la porte complètement afin qu’un de mes enfants accepte de se coucher.

J’espère que le temps fera son œuvre et que nous retrouverons bientôt une période d’avant-dodo plus sereine…

Et vous? À quel âge avez-vous effectué la transition de lit pour votre enfant? Comment cela s’est-il passé pour vous?

 

Photo : GettyImages/Onfokus

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (62)

  1. julie 29 juin 2017 à 11 h 27 min
    Bonjour Josée... Ici la cocotte a changé pour son lit de transition à 21 mois. Ca très bien fonctionné elle ne se relevait pratiquement jamais. Le seul problème au début c'est qu'elle sautait dans sa bassinette alors elle le fesait aussi dans son lit. Maintenant elle est rendu à 32 mois et je dirais que c'est présentement le plus difficile, elle se relève pour x y raisons. Je me dis que c'est une phase et que la tranquilité reviendra. Bonne journée à toi.
  2. Josée Bournival 29 juin 2017 à 16 h 59 min
    Bonjour Julie. Dites-moi, que faites-vous quand elle se relève? Retournez-vous la coucher inlassablement? Fermez-vous la porte? J'ai hâte de connaître vos trucs... Josée XX
  3. Charlotte 9 juillet 2017 à 03 h 16 min
    Bonjour! Pour ma part j ai tenté la transition"lit de grand" vers 20 mois et ça ne s est pas bien passé du tout pendant 1 mois.... et un jour on a installé un lit à barreau car j étais enceinte du 2ème et mon aîné a enfin pu nous dire qu il voulait son lit à barreaux... on lui en a pris un plus grand que celui qu il avait avant mais ça a ete super! Parfois il pleut pour se coucher mais se sent contenu dans ce lit et protégé. Il n était pas prêt! Il est rassurant pour un petit de pouvoir crise en se sentant contenu. Pouvoir sortir seul est parfois plus stressant qu on le pense! Bin courage à vous!
  4. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 19 min
    Bonjour Charlotte. Je n'avais jamais songé à la situation sous cet angle. Il est vrai que certains enfants aiment bien avoir des limites physiques autour d'eux. Intéressant comme réflexion. Merci pour votre opinion. Josée XX
  5. Sara 29 juin 2017 à 11 h 52 min
    Une solution intéressante est la barrière dans la porte. La porte reste ouverte. La barrière le retient dans la chambre. Maintenant, c'est la chambre au complet qui représente la couchette. 😊
  6. Josée Bournival 29 juin 2017 à 17 h 01 min
    Allo Sara. C'est effectivement une très bonne idée. Je suis certaine que ça pourra être retenu comme solution par plusieurs parents. Pour ma part, mon fils y grimpe aussi. Un véritable singe, je vous dis! Faudrait en superposer 2 ;-) Josée XX
  7. PigJoy 30 juin 2017 à 10 h 32 min
    Parfois pour les bébés grimpeur, deux barrières ne sont pas suffisante... https://www.spi0n.com/bebe-escalade-deux-barriere-securite-superposees/
  8. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 22 min
    Ha ha ha! Pigjoy, vous trouvez toujours le moyen de me faire sourire. Ça ressemble étrangement à mon petit singe... Merci pour le partage! Josée XX
  9. Roxane 29 juin 2017 à 14 h 12 min
    Je dois faire la transition pour ma fille bientôt. Elle aura un petit frère ou une petite soeur d'ici quelques mois et elle va devoir céder sa bassinette. Je suis curieuse de savoir comment ça va se passer! Elle a justement presque 20 mois. À suivre!
  10. Josée Bournival 29 juin 2017 à 17 h 03 min
    Allo Roxane. Avez-vous de la facilité à la coucher dans sa bassinette? C'est déjà un bon indice pour la suite des choses. Si elle comprend que c'est l'heure de dormir et qu'elle a besoin de se reposer, ça devrait bien se passer. Donnez-m'en des nouvelles. Josée XX
  11. Audrey 29 juin 2017 à 14 h 59 min
    Avec bébé 2 qui arrivait, je n'ai pas eu le choix de le mettre dans son lit de transition vers 16 mois, je voulais lui laisser un peu de temps à s'habituer avant de le mettre dans un lit simple. La bassinette devait servir à sa soeur. Les premières semaines, il avait pas compris qu'il pouvait y descendre seul alors ça allait bien, puis il a compris! Il se lève et mène un train d'enfer! Notre truc au cours des derniers mois était de lui laisser des livres, on l’entendait les feuilleter et finir par s'endormir. Mais, j'ai dû arrêter parce que Monsieur a décidé de déchirer les pages. Maintenant, a 20 mois, il ouvre facilement la porte de sa chambre, ainsi, on passe de nombreuses minutes et heures à le remettre dans son lit. C'est difficile, mais je me suis résignée à lui mettre une chaise en face de sa chambre le temps qu'il s'endorme. J'imagine que le temps arrangera les choses et que lentement ça ira mieux. Bonne chance Josée!
  12. Josée Bournival 29 juin 2017 à 17 h 04 min
    Allo Audrey. Je vous refile le truc d'une autre internaute: mettre une barrière de sécurité dans l'ouverture de la porte. Ça fonctionnerait peut-être pour vous? Qu'en pensez-vous? Josée XX
  13. julie 10 juillet 2017 à 10 h 38 min
    Bonjour Audrey, ma fille a 21 mois et elle se lève régulièrement de son lit de transition depuis qu'elle a compris qu'elle peut en sortir. Elle est dans ce lit depuis ses 14 mois, elle est grande et parvenait presqu'à sortir de la bassinette. Actuellement, on met une barrière devant la porte. Si elle se lève, on la recouche 3-4 fois. Par la suite, on l'ignore et elle fini par s'endormir sur sa doudou au sol .... Ce n'est pas l'idéal, mais on se dit qu'on est moins brûlé à la recoucher et puis dormir par terre ça n'a jamais fait de mal à personne. On la met dans son lit par la suite.
  14. Audrey 29 juin 2017 à 15 h 00 min
    Avec bébé 2 qui arrivait, je n'ai pas eu le choix de le mettre dans son lit de transition vers 16 mois, je voulais lui laisser un peu de temps à s'habituer avant de le mettre dans un lit simple. La bassinette devait servir à sa soeur. Les premières semaines, il avait pas compris qu'il pouvait y descendre seul alors ça allait bien, puis il a compris! Il se lève et mène un train d'enfer! Notre truc au cours des derniers mois était de lui laisser des livres, on l’entendait les feuilleter et finir par s'endormir. Mais, j'ai dû arrêter parce que Monsieur a décidé de déchirer les pages. Maintenant, a 20 mois, il ouvre facilement la porte de sa chambre, ainsi, on passe de nombreuses minutes et heures à le remettre dans son lit. C'est difficile, mais je me suis résignée à lui mettre une chaise en face de sa chambre le temps qu'il s'endorme. J'imagine que le temps arrangera les choses et que lentement ça ira mieux. Bonne chance Josée!
  15. Josée Bournival 29 juin 2017 à 17 h 05 min
    Allo Audrey. Je vous refile le truc d'une autre internaute: mettre une barrière de sécurité dans l'ouverture de la porte. Ça fonctionnerait peut-être pour vous? Qu'en pensez-vous? Josée XX
  16. Sarah-maude 29 juin 2017 à 15 h 31 min
    Ici, mon premier fils est passé au lit de transition vers 18 mois et son frère, vers 2 ans...ils ont chacun eu une période où ils se relevaient souvent, mais après quelques semaines, cela est rentré dans l'ordre. Nous avons aussi fermé la porte un certain temps, ce qui a aidé à les convaincre de rester dans leurs lits.
  17. Josée Bournival 29 juin 2017 à 17 h 07 min
    Allo Sarah-Maude. Je vous avoue qu'entre l'écriture de mon billet et aujourd'hui, la situation s'est déjà améliorée à la maison. Ce n'est pas encore parfait, mais Léonard se couche plus volontiers depuis quelques soirs. Je me croise les doigts pour que ça continu de s'améliorer... Josée XX
  18. Soso 29 juin 2017 à 19 h 06 min
    Mon plus vieux nous a fait vivre l'enfer durant trois jours lorsqu'il avait 24 mois quand nous avons retiré un côté de la bassinette: il refusait de dormir jusqu'à minuit passé ! Donc nous avons remis les barreaux et six mois plus tard, la transition fut merveilleuse. Pour notre plus jeune, il approche de ses trois ans et dors toujours dans sa bassinette sans tenter d'en sortir car il lui est impossible de le faire : nous avons retiré le bas du lit de bébé donc le matelas est par terre. Peut-être pas très recommandé par le fabricant mais on ne le sent pas encore prêt !
  19. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 24 min
    Bonjour Soso. J'essaye de comprendre... vous avez retiré ce qui supporte normalement le matelas, afin de le mettre par terre pour que les barreaux soient plus haut? Il n'y a pas d,espace entre le dessus du matelas et le début des barreaux? Josée XX
  20. Caroline 29 juin 2017 à 22 h 18 min
    Bonjour Josée, Comme j'ai le sentiment de déjà ''vécu''. Notre aînée avait réussi à sortir de sa bassinette a 18 mois et je vous mentirais si je vous disait que tout c'est bien passé !! Honnêtement, se fut vraiment difficile. Elle était très tenace(porte fermée= négatif, barrière=négatif etc... Mais la répétition des mêmes gestes, paroles, calme et surtout beaucoup de persévérance et bien oufffff elle a fini par faire dodo s'en se relever ( environ 2 semaines ) Les 2 autres filles, s'était magique, un vrai compte de fée... j'appréhende ce moment avec petit bébé Oxence ... Merci !
  21. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 26 min
    Allo Caroline. Je vous confirme qu'avec notre constance et beaucoup (BEAUCOUP) de patience, Léonard se couche à présent sans rechigner. Comme vous, ça a pris quelques semaines, mais ça semble réglé... pour le moment du moins. ;-) À quel âge est rendu Oxence? Josée XX
  22. Katie 30 juin 2017 à 03 h 38 min
    J'ai des jumeaux et ils sont dans la même chambre, je met une chaise entre les 2 lits qui sont face à face et je reste assis là le temps que les 2 s'endorment entre 10 et 20 min, je fais ca à la sieste et au coucher sinon ils jasent et joue sans dormir durant des heures
  23. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 28 min
    Bonjour Katie. J'avoue que votre réalité de mère de jumeaux me fascine. La complicité qui existe entre ces enfants est surprenante. Ça fait longtemps que vous vous assoyez-là à chaque dodo? Les jumeaux s'endorment-ils plus rapidement à présent ou si vous sentez que vous en avez encore pour longtemps à devoir vous asseoir entre eux? Josée XX
  24. Frank Rodi 30 juin 2017 à 11 h 25 min
    Bonjour, de mon côté, ma conjointe et moi nous n'arrivons pas à nous entendre sur le choix de lit (un lit simple ou un lit double) pour notre fille de 4 1/2 ans. Elle a eu son lit de transition, mais maintenant, c'est le temps de passer à une autre étape. Mais un lit simple ou double?!? Quels sont vos conseils et suggestions? Merci!
  25. Michelle 30 juin 2017 à 20 h 37 min
    Notre fils de 5 ans a un lit double depuis l'âge de 2 ans et nous allons acheter la même chose pour notre 2e. Très facilitant quand il est malade et qu'on veut dormir avec lui et ça fait plus de place pour la visite.
  26. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 54 min
    C'est un bon point, Michelle. Josée XX
  27. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 54 min
    Bonjour Frank. Il y a quelques points à considérer: votre budget, l'espace disponible, le nombre d'enfants que vous comptez avoir pour le nombre de pièces disponibles, la personnalité de votre enfant. Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas. Certains enfants trouvent déjà qu'un lit simple est très grand et ils s'y sentent angoissés. Pour ma part, les enfants ont des lits simples. Simone et Blanche dorment même ensemble à l'occasion sur le même matelas. Personnellement, je trouve que c'est suffisant. Josée XX
  28. Stéphanie 30 juin 2017 à 23 h 32 min
    De mon côté, j'ai du la changer pour le lit de transition un peu avant 18 mois parce qu'elle grimpait... elle n'aimait pas que je décide pour elle l'heure du dodo et sortait du lit en pleurant jusqu' à ce que je lui dise d'avance!" On va aller faire dodo bientôt après le livre ou après la chanson" et elle disait non... Mais 5 minutes plus tard elle me disait Bye et allait dans son lit toute seule! J'imagine que c'est une question de perception de contrôle. On initie l'idée mais ils ont l'impression que c'est eux qui décide du moment! Je ne sais pas si peut aider mais bon ... on essaie tous les trucs!
  29. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 56 min
    Allo Stéphanie. J'adore votre idée. Léonard est un bébé très colérique, qui parle peu et je ne serais pas surprise que ses comportements soient reliés à son besoin d'affirmation de soi. Merci beaucoup pour votre truc. Josée XX
  30. Julie 1 juillet 2017 à 12 h 33 min
    Mon fils na jamais dormi dans une bassinette. Il ny etais pas bien. Il a dormi en cododo avec nous jusqua ses 11 mois puis on a mis un matelas au sol ( pour favoriser son autonomie) et lorsquil se reveillait la nuit, il venait nous rejoindre jusqua ses 15 mois. Maintenant il a 21 mois et sil viens nous rejoindre, je le berce et il se rendors et je le recouche dans son lit. Pour le soir, je le berce 15 minutes et sil ne sest pas endormi ( ce qui est rare) je le couche dans son lit et massoit dans la chaise a coté du lit jusqua ce quil sendorme
  31. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 07 h 58 min
    Allo Julie. Vous n'êtes pas la première à suggérer de s'asseoir à côté de l'enfant à l'heure du dodo. Je trouve l'idée excellente, mais pas très pratique lorsqu'on a 4 enfants. Je suis souvent seule avec eux et je ne vois pas comment je peux efficacement mettre le tout en pratique. Malheureusement, cette solution n'est pas pour moi, mais je suis certaine qu'elle aidera d'autres parents. Merci pour votre idée. Josée XX
  32. Sabrina 3 août 2017 à 23 h 44 min
    Bonjour , Je reconnais tellement mon fils...je n'ai jamais été capable de le faire dormir dans sa basinette. Il pleurait jusqu'à en être malade, je n'ai pas tenue très longtemps. On a fait du cododo jusqu'à 20 mois et ensuite on lui a acheter un lit de grand. Lit simple avec barrière et on a redécorer sa chambre avec des autocollants de tracteur....étoile qui illumine...bref rien de trop cher mais pour lui permettre de s'approprié sa chambre de grand garçon ! Je le berce un peu et ensuite le met au lit. Je m'assoit ensuite dans un chaise et généralement ça prend 20min. Il fait ses nuits en entier la plupart du temps quand c'est pas le cas c'est souvent une réaction à un changement...le temps arrange les choses. Bref, bon courage, il n'y a pas de miracle ça prend de la patience et de l'amour😚!
  33. Angie 1 juillet 2017 à 16 h 49 min
    Je n'aurais pas le temps si le goût d'attendre qu'il dorme! Et puis on dit toujours de laisser l'enfant s'endormir seul; sinon il viendra toujours réveiller les parents la nuit! S'il ne s'endorme pas seul alors il n'a aucune autonomie.
  34. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 00 min
    Allo Angie. Il y a plusieurs méthodes qui fonctionnent. L'idée c'est simplement de trouver celle qui convienne à vous et votre enfant. ;-) Moi non plus je ne me sens pas en mesure de m,asseoir près de mon fils à cause du nombre d'enfants que j'ai. Peu importe votre raison, si vous sentez que ce n'est pas pour vous, vous avez sûrement raison. Il faut se faire confiance. Josée XX
  35. Catherine 2 juillet 2017 à 10 h 37 min
    Bonjour Josée! Ici, ma plus grande, qui a maintenant 3 ans, n'a jamais voulu retourner dans la bassinette une fois son petit frère né. Elle n'avait que 19 mois. Nous avons installé un futon double assez bas avec des oreillers tout le tour et nous avons dû pendant un certain temps (environ un mois et demi) rester avec elle dans la chambre (mais pas dans son lit) jusqu'à ce qu'elle s'endorme pour qu'elle finisse par s'endormir d'elle même en douceur et ne se lever qu'au matin. Aujourd'hui, fiston a à son tour 19 mois et je sens que ça s'en vient!!! On essaiera sans doute la même stratégie... J'en profite pour te laisser savoir à quel point la série Baby Boum m'a fait du bien à lire! Je l'ai dévorée toute entière de la fin de ma grossesse du deuxième à ces premiers mois de vie! ;) Merci pour ces romans qui abordent si fidèlement la réalité des jeunes familles d'aujourd'hui!
  36. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 02 min
    Bonjour Catherine. Merci beaucoup pour votre commentaire au sujet de Bébé boum. Je cherche justement un peu de courage pour me remettre à l'écriture et vous m'aidez en ce sens. Merci du fond du coeur. Josée XXX
  37. M/lissa 3 juillet 2017 à 14 h 21 min
    Pour mes 2 filles, j'ai fais le changement vers les 2 ans. Pour les 2 j'ai fais la même chose. Je fessais la routine dodo puis leur disais bonne nuit et je restais près de leur lit, mais sans m'occuper d'elle, jusqu'à ce qu'elle dorme. Puis je restais moins longtemps en me rapprochant de la porte. Puis est venue le temps ou je restais juste 1 minutes dans la porte. Avec ma plus jeune j'ai aussi du changer de vocabulaire. Je lui souhaite bonne nuit mais je ne dis pas '' à demain'' c'est trop long pour elle. Je dis ''bonne nuit à tant tôt''. 8 fois sur 10 je n'ai pas de problème. Mais les soirs ou elle est plus fatigué c'est plus compliqué. Elle à 3 ans 1/2 et ça fait 1 mois que je ne mets plus la barrière dans sa porte, je la mettais plus pour la sécurité la nuit, les chambre des enfants étant aux deuxième étage et la notre au premier je voulais évité les chutes nocturne.
  38. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 05 min
    Allo Mélissa. Votre technique a fait ses preuves dans bien des foyers. Ce qui me reste de votre commentaire c'est qu'il ne faut jamais prendre pour acquis que l'heure du coucher est réglée. Un gros rhume, un changement d'horaire et tout peut être à recommencer... Josée XX
  39. Marie-France 6 juillet 2017 à 10 h 57 min
    Avec ma fille de 24 mois, nous avons passé des heures chaque soir à lui dire de se recoucher, pendant environ une semaine. Jusqu'à ce que je tombe sur cet article et la « méthode de la porte ouverte » : http://naitreetgrandir.com/fr/etape/3-5-ans/vie-famille/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-enfant-sommeil-dodo-sieste-cauchemar#_Toc436819034 Alléluilla! Après un soir, elle ne se relevait plus et s'endormait seule dans son lit comme avant le changement de lit. :)
  40. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 06 min
    Allo Marie-France. Merci pour la référence de cet article. J'espère que ça aidera également d'autres familles. Comme vous dites: Amen! ;-) Josée XX
  41. Amelie 6 juillet 2017 à 20 h 46 min
    Pour ma part, le lit de transition à 20 mois parce qu'elle grimpait. Ca ne va pas si mal pour le coucher mais se leve tres tres tot, les livres près de son lit l'aide un peu à attendre qu'on lui permette de se lever, le grow clock aide un peu. Aussî pour le coucher, lorsqu'on dit au revoir au soleil et bonjour aux etoiles. Au debut, elle se relevait plusieurs fois, on a du faire le 5-10-15 et la remettre dans son lit sans trop lui parler.
  42. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 08 min
    Allo Amélie. J'ai aussi fait l'expérience du Grow clock et j'ai adoré... quelques semaines. ;-) La "magie" de la nouveauté a malheureusement rapidement passé avec mes enfants. Josée XX
  43. Camille 7 juillet 2017 à 08 h 21 min
    Et bien ! Lorsque je commence à lire l'introduction, les termes employés sont si durs... Vous avez peur qu'il commence à "chialer" ? Quelle bienveillance ! Il est peut-être temps pour vous d'arrêter de passer votre temps à faire un blog et de prendre plus de temps à écouter et à aimer vos enfants, à les ressentir. Je viens de perdre mon petit garçon et je peux vous dire que j'aimerai bien l'entendre "chialer" ! Un peu de douceur dans vos propos serait recevable. Bonne chance pour votre remise en question...
  44. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 10 min
    Bonjour Camille. Je vous offre mes plus sincères sympathies pour votre perte. J'espère que vous êtes bien entourée pour traverser et vivre votre deuil. Josée XX
  45. johanie 7 juillet 2017 à 09 h 19 min
    Bonjour, Mes 2 plus vieux ont changé pour une grand lit double vers 15 mois. J'ai l'impression que ça a éviter cette envie de se relever. Étant jeunes, ils étaient fatigués et pas encore dans cette étape d'affirmation et d'autonomie alors ne voyaient visiblement pas l'intérêt de se relevé. Je penses faire pareille avec mon 3e qui est rendu à 10 mois. Si bien sur il semble assez prêt rendu la.
  46. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 14 min
    Bonjour Johanie. Je trouve votre idée intéressante. Ici, j'avoue que je n'aurais pas osé. Mes enfants sont de véritables "vers à chou" dans un lit et j'aurais trop peur qu'ils tombent en bas du lit. Même avec des barrières de protection, chacun de mes enfants a déjà chuté en bas du lit lors de la transition vers le lit de grand. D'ailleurs, je dépose toujours coussins ou oreillers au sol au départ pour amortir les chutes potentielles. Josée XX
  47. Chantal 9 juillet 2017 à 07 h 46 min
    Bonjour pour ma part j 'ai changer ma fille de lit pour un lit normal avec barrière sur le coté a 18 mois elle a beaucoup plus d'espace car elle bouge en titi .Pour mes deux dernier je reste a côté je les berce a même le lit quand il sont coucher joue dans les cheveux car il adorent sa ,sa prend moins de 10 min et il s' endormir sans problème mon fils a 4 ans et me donne plus de misère malgré la lecture avant dodo y'a toujours un ti quelques choses pour vouloir se relever 😉 voilà ma petite anecdote bonne journée 😆
  48. Josée Bournival 9 juillet 2017 à 08 h 16 min
    Allo Chantal. Votre message trouve écho ici. Avec ma belle Blanche (qui aura 4 ans à la fin de l'été) il faut être ferme à l'heure du dodo sinon ça pourrait durer une heure: pipi, boire, chanson, quelque chose d'important à nous dire, une piqûre de maringouin qui pique, un mal de ventre, j'ai faim, alouette!!! Toutes les excuses sont bonnes pour ne pas se coucher. ;-) Josée XX
  49. Soso 9 juillet 2017 à 16 h 08 min
    Bonjour Josée, Nous avons effectivement enlevé la base de la bassinette et donc le matelas est littéralement à terre. Il n'y a pas d'espace car le matelas est plutôt haut; j'avais effectivement peur au début mais mon garçon n'a rien remarqué! Moi toutefois je suis rassuré de le laisser y dormir sans craindre qu'il grimpe. Je ne le recommande pas toutefois car c'est pas réglementaire...
  50. Renée 10 juillet 2017 à 14 h 17 min
    Bonjour Josée, Chez nous, on a créé un événement spécial autour du nouveau "lit de grande". Il faut dire que le changement de lit arrivait avec une nouvelle chambre! Le matelas simple est directement au sol (chute moins risquée), le couvre-lit a été choisit selon les intérêts de ma fille (des oiseaux) et on a acheté un ballon gonflé à l'hélium qu'on laisse près du lit. Si elle se relève, c'est le ballon qui sort. Ça me permet de laisser sa porte entre-ouverte ce qui la rassure beaucoup puisque ça a toujours été le cas dans sa "chambre de bébé". En gros, on garde le plus possible la même routine, mais en essayant de rendre la nouveauté assez attrayante pour qu'elle n'ait pas le goût d'aller voir ce qui se passe ailleurs dans la maison. Pour l'instant ça marche bien Bonne chance avec Léonard!
  51. Isa 10 juillet 2017 à 16 h 20 min
    Mon garçon avait 20 mois lorsqu'on a décidé de faire la transition. Comme toi, ça été difficile au début. Il se relevait tout le temps. On devait rester dans sa chambre pour qu'il s'endorme. Pas très intéressant comme soirée.On a essayé la méthode de la chaise, mais ça n'a pas réglé le problème. La solution qu'on a trouvé a été de lui retirer son toutou préféré pour dormir s'il ne rester pas dans son lit. Après deux jours c'était beaucoup plus facile de le coucher.
  52. Sylvie 10 juillet 2017 à 21 h 13 min
    Bonjour, ma plus vieille avait environ 16 mois quand je l'ai mis dans un lit de transition. J'etais enceinte de bebe 2. On avait placer le lit dans sa chambre avec sa couchette pour qu'elle s'habitue. Ensuite, 2-3 jours après, j'ai commencē les siestes dans le petit lit, la nuit elle dormait dans sa couchette. Après 1 semaine, elle a fait tout ses dodos dans son lit. Sa couchette était toujours dans sa chambre, pour la rassurer. Et une semaine après on l'a enlevé, elle dormait dans son lit. Sa aussi bien fonctionner pour notre deuxième enfant.
  53. Isabelle 11 juillet 2017 à 09 h 04 min
    Bonjour, Mes filles auront 2 ans cette semaine et nous avons prévu de les faire dormir dans des lits simples dans 3 semaines quand nous serons en vacances car nous savons très bien que nos nuits risques d'être plus difficiles. J'ai lu un peu sur le sujet et nous avons décidé d'acheter une barrière pour mettre dans le cadrage de porte le temps qu'il le faudra. Je ne sais pas si nous l'aurions fait si nous n'avions eu qu'une seule fille mais avec 2, j'ai bien peur que nous n'aurions pas dormis beaucoup pendant un bon bout de temps si elles viennent nous rejoindre chacun leur tour.
  54. Marie-Lou Lamoureux 11 juillet 2017 à 11 h 30 min
    Bonjour! Ma fille a bientôt 3 ans. Vers les 12 mois nous avons retirés un coté de sa bassinnette. Comme elle est au deuxième étage, nous avions mis une barrière dans la porte de sa chambre. Plusieurs fois nous l'entendions de lever et allions la reporter dans son lit, en lui expliquant de rester au lit. Des fois ça allait bien et d'autres fois non. À 1an et demie nous l'avons installée dans son lit double. Avec la même barrière ds la porte de sa chambre. La transition a bien été vs la grandeur du lit. Elle continuait de se lever et nous retardions le moment d'aller la recoucher, quelques fois du bas de l'escalier nous lui demandions d'aller se recoucher. Maintenant, elle n'a plus de barrière dans sa porte de chambre depuis + de 6 mois. La routine du dodo a toujours été la même. Histoire de petit Loup et nous la berçons. Elle demande elle-même d'aller se coucher. Elle se lève quelques fois, mais c'est maintenant plus rare qu'avant. Plusieurs m'avait dit qu'un an et demie était trop jeune pour le lit double. J'ai essayé et ça a bien fonctionner. L'important je crois c'est de ne pas revenir en arrière! Voilà! ☀️
  55. Mélanie 11 juillet 2017 à 14 h 44 min
    Juste après les fêtes de Noel, à seulement 12 mois, notre Louis refusait catégoriquement le lit à barreaux. Ce qui peut se comprendre. Chance, nous avions hérité d'un lit de transition et voici comment le plan B est devenu le plan A. Nous avons réussi à transférer le rituel du coucher du petit lit au grand lit, à la seule condition de rester à côté de lui jusqu'à l'endormissement. Cela peut durer entre 20 minutes et 1h15 chaque soir. Si nous ne restons pas avec lui, il vient nous chercher en rouspétant directement après 20 secondes. En période de forte activité professionnelle, cela peut vite devenir épuisant. Après cela, il dort et nous rejoint de manière autonome le matin (très tôt) avant de se rendormir entre nous. So cute !
  56. Corinne 11 juillet 2017 à 15 h 23 min
    Bonjour ! Mon fils avait 15 mois quand on l'a passé du lit à barreau (il n'y a pas dormi longtemps et l'a toujours détesté) à un tatami + futon, par terre car il était grand pour son âge et risquait de basculer. J'ai trouvé l'idée dans la pédagogie Montessori, afin de favoriser l'autonomie de l'enfant. On lit une histoire, on "discute", ensuite il tète un peu (je continue à l'allaiter, il a maintenant 22 mois) et je reste avec lui jusqu'à ce qu'il s'endorme.... Après la sieste et le matin il se lève seul et ouvre la porte pour nous rejoindre, car il est assez grand pour atteindre la poignée !
  57. Stephanie 11 juillet 2017 à 18 h 34 min
    Ici il vinterdire d'avoir 17 mois et on vient de faire la transition. C'est plus long pour l'endormir, car on doit rester dans la chambre avec lui jusqu'à ce qu'il soit 100% calme et sur le point de s'endormir complètement avant de pouvoir sortir de la chambre. Par contre, ce n'est pas plus difficile. Si je fais comme avant, le déposer et sortir il se lève et va à la porte et chigne/pleure jusqu'à ce qu'on revienne le border. La seule différence que j'ai d'avec vous c'est que ici on a toujours fermé la porte complètement. Un truc pour vous p-e serait une porte avec un screen? Une des tantes de mon mari avait ça pour son garçon.
  58. caroline 12 juillet 2017 à 12 h 20 min
    Bonjour Josée, Notre petit d'homme est rendu à 16 mois ... :)
  59. Katerina 12 juillet 2017 à 20 h 16 min
    Dans certains pays cette discussion serait perçue complètement absurde car ils font dormir les enfants seulement quand ils sont fatigués et sur le plancher avec des matelas de sol et ce, dans une pièce près des parents voire dans la même pièce où les parents continuent de faire leurs tâches. Ici au Québec on est rendu trop gâté et trop fou de nos enfants.
  60. Stephanie 13 juillet 2017 à 12 h 13 min
    Si je faisais ça avec le mien il ne dormirais juste jamais et serait chigneux, car il serait trop fatigué. Il finirait par s'endormir d'épuisement seulement. Cependant, il est vrai que les mentalités occidentales sur le sommeil des touts petits sont très différentes de celles ailleurs dans le monde et que les nôtres méritent réflexion sur certains points.
  61. Katerina 13 juillet 2017 à 15 h 00 min
    Il est vrai que les enfants d'ici seraient chigneux dans la façon de faire orientale par exemple mais ils n'y ont pas été habitués voilà tout! Ma mère me disait que j'allais me coucher dès que j'étais fatiguée et jamais il n'y avait de lutte ou de pleurs. Nous étions 4 enfants en fait et c'était ainsi pour tous. Nous étions en forme pour l'école le matin. Mais cette pratique n'est pas faite pour la société occidentale car ici les tout-petits sont réveillés très tôt pour la garderie, ce qui est néfaste d'ailleurs. Cette lutte qui prévaut ici est triste car aller au lit ne devrait pas être une bataille entre un parent et son enfant mais bien un moment tendre et doux!
  62. Sylvie 13 juillet 2017 à 21 h 15 min
    Nous avons mis ma grande dans un lit simple avec une barrière protectrice la fin de semaine de ses 2 ans. Tout à super bien été. Cela a même pris quelques semaines avant qu'elle comprenne qu'elle pouvait en sortir toute seule à l'heure du dodo. Pour ma petite par contre le dodo n'a jamais été facile. Elle a 20 mois et demi et elle a fait 2 ou 3 nuits entières depuis a naissance. Un ami m'avait dit que sa plus jeune avait commencé à dormir quand elle était passée à son lit de grande. Nous avons donc essayé. Aucun changement au niveau de ses nuits mais elle en 3 minutes elle avons compris qu'elle pouvait se lever. Bref le coucher est un peu interminable... mais au moins quand elle se reveille la nuit je peux me coucher avec elle et dormir moi aussi au lieu d'tre assise à côté de la bassinette la tête sur les barreaux et le bras et contorsion pour pouvoir le mettre sur son dos. Bref je me suis acheter des heures de dodo!