Microaventure: comment rendre extraordinaire un soir de semaine ordinaire

Microaventure: comment rendre extraordinaire un soir de semaine ordinaire
17 mai 2017
Avec l’arrivée tant attendue des beaux jours, toutes les raisons sont bonnes pour se pointer le bout du nez dehors grâce au concept de microaventure.

C’était l’une de ces fins de journée habituelles de semaine, mais où, cette fois, le soleil était particulièrement invitant. Fin du boulot, détour par la garderie pour prendre les enfants, retour à la maison; la routine, quoi.

En sortant de la voiture, il y avait quelque chose d’aussi urgent que de préparer le souper : il fallait trouver le temps de profiter de cette magnifique température en famille.

Était-ce possible de combiner notre repas avec une activité extérieure? Absolument : grâce à une microaventure (dont je vous ai déjà parlé dans le texte Partez en microaventure avec votre enfant!).

Simple et économique

Comme elle n’impose pas de critères particuliers et favorise plutôt la créativité et l’imagination, la microaventure avait toutes les caractéristiques pour être envisageable, en cette fin d’après-midi : une sortie simple, courte, locale et économique.

Ce fut décidé instinctivement : nous irions souper au grand air aux abords de la rivière la plus près de la maison; ça aurait aussi pu être un parc urbain, ou encore une colline avoisinante. Idéalement, on tente d’aller à l’extérieur, à proximité, de préférence dans un endroit à découvrir (ou pourquoi pas à redécouvrir).

Spaghetti et randonnée

Des restes de spaghetti trouvés dans le frigo, réchauffés au micro-ondes, conservés au chaud dans un contenant isotherme, des ustensiles, une couverture, et nous étions partis!

En prime : une courte randonnée en forêt nous menant au bord de l’eau. Le petit de 3 ans s’émerveillait de tout, ramassait des brindilles; sa soeur d’à peine 1 an gigotait dans le porte-bébé, pointant ce décor où tout l’intriguait!

Toutes les composantes d’une microaventure y étaient : une sortie amusante comprenant un défi (la randonnée), sortant de l’ordinaire et incluant une récompense. Pour les parents, la gratification était un moment en famille qui permet d’oublier ce moment prenant qu’est l’heure du souper.

Pour les petits, une escapade les émerveillant, coiffée d’une petite friandise dégustée en plein air. En prime : un sourire sur tous les visages! Ça redynamise une fin de lundi, garanti!

Action et imagination

L’important est de passer en mode action. La nature n’est jamais bien loin, et elle offre tellement de bienfaits pour décrocher du quotidien. Le simple fait d’accomplir quelque chose de différent est si gratifiant! Et crée un désir de recommencer…

Allez-y, soyez audacieux! L’absence de planification laisse toute la place à l’imagination, ce terrain de jeu fertile pour petits et grands. Si la microaventure est accessible aux enfants, elle l’est en réalité pour tous, peu importe l’âge, les capacités physiques ou le portefeuille. Sortez, les journées rallongent, et l’aventure vous appelle!

 

Photos : Guillaume St-Pierre

Commentaires (3)

  1. SANDRA 18 mai 2017 à 16 h 07 min
    Un article qui fait tellement de bien à lire et à méditer. Sortir de la routine même en semaine....ahh le pur bonheur.
  2. Elena 29 mai 2017 à 15 h 13 min
    Super idée!!! Envisager l'heure du souper est pour beaucoup d'entre nous une source de stress et d'angoisse. Cette suggestion nous permet, je trouve de prendre un pas de recule et de découvrir les joies ( et oui il y en a) d'être parent. Quel privilège de les voir s'émerveiller!
  3. Elyse 30 mai 2017 à 16 h 26 min
    Je sens que ça va être le genre d,Été pour ça. Tellement de jours de pluie qu'on profitera de chaque moment de beau temps à fond, en faisant des micro-aventures ou autres. Mine de rien on va peut-être, malgré le temps, se faire le plus bel été de notre vie.