Dehors seul?

Dehors seul?
Par Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
16 mai 2017
Pourquoi la cour arrière n’est pas vue comme le prolongement de la maison? Pourquoi demande-t-elle plus de surveillance ou crée-t-elle des peurs?

Les enfants enfilent leur manteau le sourire aux lèvres. Même Léonard montre la porte de la maison avec des cris de joie. L’arrivée des beaux jours est synonyme de jeux à l’extérieur, au grand bonheur de tous!

Moi la première, je suis heureuse de mettre le nez dehors. Les cris des enfants y sont plus tolérables, nous avons de l’espace pour bouger et les activités se diversifient.

- Est-ce que je peux aller à vélo?

Ma grande fille adore les promenades à bicyclette. Elle vient d’avoir 8 ans. Elle est grande, mais je n’ose pas encore la laisser partir seule. Elle ne regarde pas toujours avant de traverser la rue pour revenir sur ses pas. Et certains automobilistes roulent trop rapidement à mon goût sur notre petite rue résidentielle.

- On ira ensemble, plus tard.

Elle est déçue, mais je reste inflexible. Ça m’inquiète trop de lui offrir ce privilège.

Après une bonne heure à jouer au ballon avec Léonard et à dessiner à la craie sur l’asphalte de l’entrée, je dois rentrer pour préparer le diner. Mes 4 mousses restent à l’extérieur. Mais je leur demande de se déplacer dans la cour arrière qui est clôturée. Jamais je ne laisserais mon bambin seul dehors avec un accès à la rue. Même en compagnie de ses grandes soeurs.

Léonard est chanceux d’être le dernier de la famille. À 18 mois, jamais je n’aurais laissé mon aînée dehors sans la présence d’un adulte. Je pense que mes enfants ont commencé à jouer à l’extérieur sans supervision lorsque Clémentine avait 6 ans. Et, évidemment, j’avais le nez rivé à la fenêtre pour les observer toutes les 2 minutes! (Ce que je fais encore, deux ans plus tard…) Ça me rassure aussi de laisser une fenêtre ouverte pour les entendre (même en hiver).

L’été dernier, j’acceptais que mes filles s’amusent dans la cour sans adulte, mais pas bébé. Je le rentrais avec moi si je devais m’absenter quelques minutes.

Je me demande parfois pourquoi la cour arrière n’est pas simplement vue comme le prolongement de la maison. Pourquoi cet espace demande-t-il plus de surveillance ou me crée-t-il des peurs? Après tout, qu’ils jouent au sous-sol, alors que je suis à l’étage, ou qu’ils soient dehors et moi dans la cuisine, ça ne fait pas de réelle différence, non? Je ne suis pas collée sur eux dans les deux cas.

J’ai même téléphoné à ma mère pour lui demander vers quel âge elle nous avait permis, à mon frère et moi, de jouer seuls dehors. Sa réponse : 3-4 ans. Autre temps, autres moeurs!

Et vous? À quel âge laissez-vous les enfants seuls à l’extérieur? À quel âge leur permettez-vous de jouer dans la rue sans y être? Qu’est-ce qui vous inquiète le plus lorsque les enfants jouent seuls dehors?

 

Photo : courtoisie de Josée Bournival

Josée Bournival, Auteure, animatrice et blogueuse
Je suis la maman de 3 petites filles et d’un bébé garçon. Je souhaite échanger avec vous sur une foule de sujets reliés à la vie de famille.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (60)

  1. m4ri7yn 16 mai 2017 à 10 h 25 min
    Moi, je les ai laisser seul dehors devant chez moi dans un cartier tranquille vers 5-6 ans. Présentement, mon plus jeune à 8 ans et il se promène dans tout le quartier sans problème. La consigne est de toujours m'aviser de l'endroit ou il va (ami, parc, etc.) pour que je puisse le trouver facilement au besoin. Je crois qu'on doit leur laisser de la liberté pour leur permettre de devenir automne et mature.
  2. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 07 min
    Bonjour. Effectivement, leur montrer qu'on a confiance ne eux est excellent pour l'estime de soi et l'autonomie. Mais chaque parent le fait à un âge différent à lire les réponses jusqu'à présent. Merci d'avoir écrit. Josée XX
  3. Mélissa 19 mai 2017 à 11 h 28 min
    L'affaire, c'est que ce n'est pas en mes enfants que je n'ai pas confiance, mais bien aux adultes autour de nous...
  4. Ghedir 8 juin 2017 à 09 h 51 min
    Oui c'est vrai car dans un quartier il y'a souvent des problèmes que les autre créer sa peut être un ballon ou l'adulte crois voir que votre enfant à rayé sa voiture quoi qu'il arrive ils sont vulnérable et sa ne change en rien l'autonomie raison de plus c'est mieux qu'ils soient accompagné ou que vous soyez proche par mon expérience je trouve que les enfants n'ont pas le même langage une fois dehors
  5. Virginie 16 mai 2017 à 10 h 27 min
    Ma fille a eu deux ans en janvier. En fin de semaine, il faisait trop beau. J'ai du rentrer dans la maison pour continuer le dîner. Je l'ai laissé 10 minutes dehors toute seule (pour une première fois), mais je grimpais sur mon tabouret (ben oui, je ne suis pas grande et ma fenêtre de cuisine est haute) toutes les 2 minutes pour voir si tout était beau. J'ai hâte qu'elle joue seule dehors. La cour arrière est clôturée, mais beaucoup de trucs potentiellement dangereux traînent. Un beau gros ménage et je me sentirais mieux.
  6. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 09 min
    Allo virginie. Je vous imagine, sur la pointe des pieds, tendant le cou vers la fenêtre... ;-) J'espère que le beau temps actuel vous donnera l'occasion de faire votre grand ménage extérieur. Josée XX
  7. Julie 16 mai 2017 à 10 h 31 min
    Excellente réflexion! Ma fille unique a 3 ans et demi, je ne la laisse pas seule, SAUF dans le carré de sable qui est à l'arrière de la maison et j'y jette un coup d'oeil aux 2 minutes et je crie également souvent "Est-ce que ça va?" et si elle ne me répond pas, j'accours pour voir si tout va bien. Je dois avouer que je me dépêche à faire mes tâches pour aller la rejoindre et ne pas la laisser seule longtemps. Jamais je ne la laisserais seule dans la cour avant, JAMAIS. J'ai un voisin dont le petit garçon vient d'avoir 4 ans et je le vois jouer seul et parfois son ballon s'en va dans la rue et il court après sans regarder. C'est inconcevable pour moi. Aussi la crainte du "kidnapping", avec toutes les histoires qu'on entend...donc je préfère avoir un oeil sur ma fille. J'aime mieux être "mère poule" !!
  8. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 10 min
    Allo Julie. On est dans la même catégorie. ;-) Josée XX
  9. Isabelle 16 mai 2017 à 10 h 59 min
    Je laisse mon garçon de deux et et demi seul dehors depuis qu'il a 20 mois environ. La cour arrière est entièrement clôturée. Il sait que s'il veut quelque chose il n'a qu'à venir à la porte ou la fenêtre. Notre maison est entièrement fenestrée à l'arrière alors je peux pratiquement toujours le voir :) J'aime le voir s'amuser seul! Par contre, sa soeur a 11 mois et je reste avec eux lorsqu'ils sont dehors tous les deux.
  10. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 13 min
    Allo Isabelle. Léonard a 18 mois et j'avoue que je ne le laisserais pas seul. (avec ses grandes soeurs, par contre, ça va) Ici, je ne sais pas si mon fils viendrait me voir en cas de besoin. Et je le trouve VRAIMENT trop casse-cou! ;-) Josée XX
  11. Véronique 16 mai 2017 à 13 h 27 min
    C'est mon nouveau dilemme ! Oui, il fait beau mais si je suis dehors, je ne suis pas à l'intérieur à préparer le souper ou autre tâches connexes. Donc, c'est la crise ! Je suis maman d'une "grande" de 6 ans et d'un petit de 22 mois. La grande reste dehors, je rentre le petit : catastrophe! Ah le retour des beaux jours...
  12. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 15 min
    Allo Véronique. Dites-moi, est-ce que votre grande a le réflexe de surveiller le plus jeune? Ici, je ne veux pas mettre cette responsabilité sur le dos de mes filles (car s'il arrivait quelque chose à bébé je ne voudrais pas qu'elles en portent le blâme) mais je réalise qu'elles le font naturellement. Elles m'avisent si Léonard se met en fâcheuse position. Ce qui me permet de les laisser tous les 4 dehors à l'occasion. Josée XX
  13. Cath 16 mai 2017 à 15 h 10 min
    Ma plus grande a 2 ans et demi on commence a la laisser jouer seule dans notre cour (cloturer sur 3 côtés et le 4e cest une haie entre voisin et nous). Jai un cadenas sur la porte de cloture pour massurer que personne ny rentre et on la supervise de linterieur de la maison mais bien souvent cest elle qui veut venir nous dire que tout est beau alors jusquici aucune inquietude. Nous avons une enorme cour ( plus grosse que la moyenne) avec un module de jeu et les sorties aux parcs sont avec les petites voisines et leur maman. Pour linstant je trouve qur cest un bel age pour leur donner un 'sentiment'de lousse dans leur cour mais cest tres clair avec elle quailleurs on reste pas trop loin de maman et papa, on ne saventure pas seule au parc ou meme dans le stationnement sans tenir une main! Il ne faut pas surproteger et les mettre dans une bulle et arreter de sinquieter a tous les 2 minutes :)
  14. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 18 min
    Bonjour Cath. J'aimerais bien arrêter de m'inquiéter, mais c'est plus fort que moi. Je vous rassure, je n'angoisse pas à longueur de journée, mais il m'est difficile "d'oublier" que j'ai 4 petites vies dont je dois prendre soin. Josée XX
  15. Christine 16 mai 2017 à 16 h 11 min
    Malheureusement pour moi le dilemme n'existe pas encore et c'est impossible de penser laisser mes cocos de 2 et 3 ans et demi seul dans la cour arrière... le probleme : la piscine. Elle est hors-terre et j'ai 2 portes, une en bas et une en haut des escaliers du deck, mais des petits singes ça grimpent vite. Il va falloir que j'attende d'être certaine qu'ils comprennent tous tres bien l'interdiction et le pourquoi du danger avant que ce soit possible. Cela dit, si je dois rentrer 1 minute cherche un mouchoir ou une bouteille d'eau, j'y vais, mais autrement c'est surveillance 100%. J'attends des petits jumeaux maintenant Alors j'imagine que j'en ai facilement pour 5-6 ans encore à tout observer!!
  16. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 19 min
    Bonjour Christine. Félicitations pour votre nouvelle grossesse! Comment entrevoyez-vous l'arrivée d'un couple de bébés? Angoissant ou exaltant? Comment se déroule votre grossesse jusqu'à présent? Josée XX
  17. Julie 16 mai 2017 à 16 h 54 min
    c'est avec bonheur que nous vivons à la campagne, je ne pourrais pas voir ma vie autrement qu'ici. Mais, entre les outils de papa, qui sont normalement inaccessibles... normalement... et la mare du voisin (qui a bien sûr des clôtures, mais à 4 ans, un portail s'ouvre facilement...) je ne peux laisser mon fils jouer librement... si je dois, ne serai-ce qu'aller au toilettes ou vider la machine à laver, j'ai toujours cette appréhension de ce qu'il pourrai lui arriver. Peut être une habitude professionnelle, qui m’oblige à anticiper les potentiels risques (je travaille dans un IME). enfin bref, tout ça pour dire que, si mon fils de 4 ans est dehors j'y suis aussi...
  18. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 22 min
    Allo Julie. Vous n'êtes pas la première maman à rappeler que les enfants sont aventuriers! Qu'ils déjouent parfois trop facilement nos mécanismes de protection. À l'approche de la saison des piscines, c'est le temps d'y penser et de se le dire. Merci!! Josée XX
  19. Sandra 16 mai 2017 à 20 h 53 min
    Nous habitons Montréal et la ruelle a été le terrain de jeu de mes enfants (et l'est encore pour mon plus jeune). C'est ce que nous souhaitions pour eux et nous n'avons jamais regretté notre choix. Toutefois, on peut les perdre facilement de vue et paniquer rapidement. Je dirais que c'est pas avant l'âge de 5-6 ans qu'on a arrêté de les surveiller et de s'en faire sachant qu'ils étaient toujours avec d'autres enfants et qu'il y avait souvent un parent pas très loin.
  20. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 25 min
    Bonjour Sandra. Avez-vous une "vue" sur la ruelle ou si elle est cachée lorsque vous êtes à l'intérieur? Avez-vous grandi en ville vous aussi lorsque vous étiez enfant? On sent beaucoup d'amour dans vos écrits... Josée XX
  21. Geneviève 16 mai 2017 à 21 h 35 min
    Je suis une maman de 34 ans. J'ai été élevé avec une grande cour et une piscine. Je crois me rappeler qu'on était surveillés de notre maison quand on allait dans la cour dès 4 ou 5 ans et qu'il n'y était meme pas question de flanner en avant avant l'age de 10 ou 12 ans. On avait tous ce dont on avait besoin dans la cour arrière et toujours plein d'ami pouvais venir jouer avec nous. Moi aujourd'hui avec ma fille unique, elle n'a pas d'amis près de notre appartement et nous n'avons pas de cour arrière. Je n'est qu'un balcon a l'avant fermer,mais quand meme avec une escalier pour y monter. J'ai commencé a la laisser sans surveillance 1 a 2 minutes sur le balcon en laissant toujours le mousticaire vers la fin de son 2 ans. Je me sens toujours coupable d'aller chercher ce qui manque dans la maison. Je la sais capable de rester seul dehors sans faire de betise maintenant a l'age de 4 ans et demi parce que ma fille est très prudente et meme peureuse. Mais on sait jamais. Je pense qu'il faut jamais oublié les idees sponttanée des enfants et les enlèvements, On doit vivre avec sa c'est notre responsabilité. La laisser aller au parc seule avec des amies, je pense pas que ca se face avant l'age de 12 ans pour ma part.Jusque l'a, j'arrangerais mon horaire en consequence. Ma fille veut aller au parc, parfait dépend du temps qu'elle prend pour manger et aller se brosser les dents, les devoir fini. Pendant ce temps, je preparerais le lunch du lendemain et le commencement de la preparation du souper du lendemain, puis mon homme fais la vaisselle parce que c sa job et il existe lui aussi ! Si ma fille fait ses choses dans un délais raisonnable et qu' elle se couche a l'heure convenu sans chigner , je vois pas pourquoi je prendrais pas plaisir a l' accompagner au parc. Meme a moi ca me fera du bien de sortir prendre l' aire ne serais ce que pour 15 minutes. Et si j'avais une cour ce serait la sortie dans la cour avec elle a lire un lire ou jouer avec mon i pad. Biens sur qu'elle pourra y aller seule quand je la verrais respecter mes règles beaucoup plus jeune pour le parc, mais pour en juger faut quand meme que je la voie faire dans la cours plusieurs fois sans la voire prendre des risque ou transgresser les règle Je crois qu'il faut arrèter de se mettre des barriere ou de se sentir coupable envers nos enfants. Je crois que la est tout le probleme aujourd'hui. On se sent coupable de ne pas avoir reussi a atteindre notre but fixer de la journée ou de leur enlevé une sortie dans la cour, ou de leur mettre de la pression pour les devoirs. Il faut cesser de voir les tache de facon negative, c pas grave si on ne reussi pas a tous faire, les enfants sortiront peut etre demain si tout va pour le mieux. Faire des compromis sain avec les enfants.Des arrangement sans nécessairement etre autoritaire, mais on tien parole, comme eux devrait le faire et les guide vers cette voie. Je suis sur que l'on preserve les bonnes énergie a etre confiante et s'efforcer de mettre en pratique ce quon a decider pour le mieux de nos enfants. C 'est rendu que c'est eu qui décide de l'horaire. Ca c'est malsain pour toute la familleet sa débalance tous le monde et nous fait prendre des risque riducule parce quon ne sais pas nous tenir debout face a une demande insistante de nos enfants. On achete la paix en les envoyant trop jeune sans surveillance, on est fatiguer et on les laisse faire, on ne les éduque pas a partager, a etre courtois dans le jeux, a faire attention a leur langage. Je travail 40 hrs semaine et plus, ya pas d'excuse. Faut juste vouloir s'occuper de ses enfants et prendre ses responsabilité.
  22. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 30 min
    Bonjour Geneviève. Vous en aviez long à dire sur le sujet! ;-) Permettez-moi une question... pensez-vous que votre opinion pourrait changer concernant l'âge où votre fille ira seule au parc en fonction de la personnalité qu'elle développera dans les années à venir? Parmi mes enfants, certains sont plus responsables ou obéissants des règles (et ça n'a rien à voir avec l'âge, c'est dans leur personnalité). Pour eux, je ferais confiance plus tôt, je crois. Josée XX
  23. Genevieve 17 mai 2017 à 13 h 58 min
    Je n'ai jamais vécu cette situation la auparavent, je suppose que les idées et décision change avec tous ce qui change de l'enfant et autour de l'enfant. Je pense pour ma part que ca sera hyper-réfléchit si je laisse ma fille aller seule au parc avec des amies. J'aurais peur des autres plus que de ma fille parce qu'elle est une enfant prudente. Ca me rend anxieuse juste de savoir qu'un jour, il me faudra la laisser aller. Si seulement j'avais une cour ...
  24. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 48 min
    Rebonjour Geneviève. Quand je me projette trop dans le futur, je suis comme vous: j'angoisse! ;-) J'essaye de me rassurer en me disant que chaque étape arrive progressivement et que la maman que je suis change aussi avec le temps. Un jour à la fois... ;-) Josée XX
  25. Andréanne 17 mai 2017 à 11 h 35 min
    Ici, mon fils de 11 ans fait du vélo seul depuis l'été dernier. Il connait le secteur qu'il a le droit d'aller et il peut aussi aller au parc mais jamais seul, seulement avec un ami. Et je dois toujours savoir où il va et avec qui. Mes enfants ont joués seuls dehors dès l'âge de 3-4 mais je jettais un coup d’œil souvent. Ma cours présentement est entouré de haie de cèdre donc pas de risque qu'ils se sauvent. À 8 ans, comme Clémentine, je permettais à mon fls de faire du vélo jusqu'au stop et de revenir. Comme ça je pouvais jouer au ballon tout en le voyant. Ainsi, il avait un sentiment de liberté et il était fier de lui.
  26. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 24 min
    Bonjour Sandra. Avez-vous une "vue" sur la ruelle ou si elle est cachée lorsque vous êtes à l'intérieur? Avez-vous grandi en ville vous aussi lorsque vous étiez enfant? On sent beaucoup d'amour dans vos écrits... Josée XX
  27. Josée Bournival 17 mai 2017 à 13 h 31 min
    Allo Andréanne. Je crois que je vais vous imiter cet été et permettre ce genre de trajet à mon aînée. Question, comme vous, de valoriser son estime personnelle. Je vous en redonnerai des nouvelles à la fin de l'été. ;-) Josée XX
  28. karine 17 mai 2017 à 13 h 51 min
    Quand j ai eu ma fille mon garçon qui est super docile, il avait 2 ans et demi. Je le laissais jouer dehors seul dans la cour arrière de mon cartier tranquille pendant que j allaitais bébé au chaud devant la fenêtre. Il était très autonome et connaissait les limites. De plus en plus j ai pu lui faire confiance. Il joue maintenant toujours seul et il a 3 ans et demi. Il est super bon . Je regarde aux 5 minutes et j accourt si il ne répondond pas.Chaques enfants et différents ainsi que chaques sinuation.
  29. Josée Bournival 17 mai 2017 à 16 h 23 min
    Bien dit, Karine! Effectivement, le tempérament de chaque enfant est à prendre en compte, l'environnement aussi. Josée XX
  30. Joanie 17 mai 2017 à 14 h 14 min
    On a acheté notre maison l'an passé alors que ma fille avait 8 ans et nous sommes dans un quartier hyper tranquille ou il n'y a que la circulation locale. Donc j'ai autorisé ma fille à aller promener notre chien ou aller faire du vélo dans la rue...seul problème, c'est qu'à maintenant 9 ans, mademoiselle est une "fille à maman" donc n'ose pas vraiment et ne veut rien faire si je ne suis pas avec elle lol
  31. Josée Bournival 17 mai 2017 à 16 h 25 min
    Allo Joanie. Profitez-en!!! Avant longtemps elle voudra peut-être prendre ses distances. ;-) Il paraît que les parents deviennent très peu cool à l'adolescence. ;-) Josée XX
  32. Soso 17 mai 2017 à 15 h 00 min
    Celles qui ont une cour : chanceuses ! Ici j'ai juste un petit balcon où je permets à mon enfant de 6 ans d'y passer du temps et de prendre du soleil durant la sieste du plus jeune . Mais le soir ou la fin de semaine si je veux qu'ils prennent l'air et de dépensent je dois aller au parc avec eux... Je suis lasse du parc mais que faire ? Parfois je prépare mon souper l'après-midi ou la veille ou sinon tant pis on mange des sandwichs car deux jeunes garçons dans un petit appartement c'est l'enfer !!! J'aimerais tellement avoir une cour et faire le souper en les surveillant mais on n'a pas de cour et le parc est à 5 minutes de marches. Bref un 2e étage c'est pas l'idée du siècle avec de jeunes garçons mais au moins au parc ils peuvent socialiser. Toutefois je me souviens que j'ai débuté à aller au parc seule vers 8 ans de même que faire du vélo à cet âge dans tout le quartier ! Ma mère n'était aucunement inquiète ; elle m'interdisait toutefois d'aller chez mes amies . Bizarre!
  33. Josée Bournival 17 mai 2017 à 16 h 28 min
    Allo Soso. C'est vrai que de posséder un espace gazonné est un privilège. Merci de nous le rappeler. Dites-moi, vous est-il déjà arrivé de recevoir des reproches de l'entourage à cause du bruit des enfants dans l'immeuble où vous habitez? Josée XX
  34. PigJoy 23 mai 2017 à 08 h 40 min
    Moi oui! J'habitait dans un HLM famille, et une dame dans la cinquantaine ou la soixantaine qui habitait toute seule en bas de chez moi s'est mise à cogner du balai dans son plafond (sous mon plancher). Je suis descendue la voir et elle m'a demander d’asseoir mon enfant un demi-heure! Ce que j'ai refusé. Cette même dame a aussi fait une plainte à l'OMH parce que je faisait mon lavage le soir (genre mon linge était dans la sécheuse à 22h) parce qu'elle se couchait à 20h...
  35. Karine 17 mai 2017 à 17 h 17 min
    Mon fils a 5 ans et c'est la première annee que je le laisse jouer seul dans la cours compte tenu qu'elle n'est pas clôturé (haie de cedre). De plus nous habitons la campagne. Tout le monde y va de son jugement et connais son enfant! Le mien est téméraire!La confiance vient au fur et à mesure! Mon mini de 7 mois est evidemment toujours a ma vu!!
  36. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 31 min
    Bonjour Karine. J'aime bien votre commentaire à l'effet que la confiance se gagne avec le temps. C'est en permettant de courts moments seul qu'on en vient à laisser l'enfant dehors dans nous. Josée XX
  37. Karine 17 mai 2017 à 20 h 31 min
    Bonjour, nous avons une règle pour mon garçon de 9 ans lorsqu'il veut aller dans parc plus loin pour le soccer ou la skatepark avec ses amis... minimum 3 enfants! Si jamais(on ne le souhaite pas) un enfant se blèsse, un ami reste avec lui tandis que le 3e vient chercher de l'aide. Nous avons la tête en paix!
  38. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 32 min
    Bonjour Karine. Quelle excellente suggestion! J'adopte! Merci pour l,idée. Josée XX
  39. Sophie 17 mai 2017 à 20 h 57 min
    Que ce sujet de blogue tombe à point! Mon fils aura 5 ans à la mi-septembre et je commence tout juste à le laisser jouer seul ou avec son meilleur ami (ils sont très soucieux l'un des l'autre; un team parfait) à l'extérieur ou sur le patio. Nous sommes en condo dans un rond-point (plein de condos...), l'arrière est un stationnement et le côté n'est pas clôturé. Il peut jouer sur le côté où je le surveille par les fenêtres aux 2 minutes. Il ne peut pas aller à l'avant sans m'en parler d'abord et en aucun cas dans la rue. Je sais pas pour vous mais mon fils fini toujours par courir dans la mauvaise direction quand il voit une voiture s'en venir... Alors pour faire du vélo dans le rond point, il doit attendre que je puisse aller le surveiller. Notre petit voisin (même âge) peut jouer où il veut autour de l'immeuble à pied ou à vélo. Sa mère jette un oeil au 15 min environ. Je vous laisse imaginer la dynamique qui s'installe....
  40. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 34 min
    Allo Sophie. Au moins, vos règles sont claires. Fiston sait ce qu'il a le droit (ou pas) de faire. Quant à l'arrivée des voitures, ici, ça se gère plutôt bien à pied. C'est à vélo que ça se gâche un peu. ;-) Josée XX
  41. Anne-marie 17 mai 2017 à 21 h 17 min
    Que votre sujet tombe pile! Ma grande de tout juste 6 ans m'a demandé ce soir même si elle pouvait aller seule au parc. J'ai figé... Et j'ai fait le processus de réflexion avec elle. Elle connait très bien le chemin fait majoritairement de passages piétonniers. Elle respecte les règles de sécurité de la route et elle est très fiable. Mais voilà, il restait à lui enseigner à respecter et à aiguiser son intuition. Cette petite chose qui lui serre la poitrine quand une situation est malsaine ou dangeureuse. C'est d'un commun accord que nous avons choisi de la laisser dépasser le reste de la famille en vélo, mais pas de être seule plus de 5 à 10 minutes. Nous avons revu les attitudes à adopter face aux étrangers et face à l'influence des pairs, sans être pour autant alarmiste. Je sens qu'elle ne sera prête que l'an prochain et ce sera une grande étape pour nous tous. La cours arrière ne m'inquiète pas, mais lorsque la piscine est ouverte (et attrayante) je deviens plus anxieuse, malgré la clôture, le cadenas et les cours de natation. Merci pour ce sujet intéressant! Anne-Marie
  42. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 36 min
    Bonjour Anne-Marie. C'est ce que je fais avec ma grande sur le chemin de l'école. Je la laisse nous devancer. ;-) C'est mon compromis. Elle a hâte d'aller et de revenir seule de l'école. Josée XX
  43. valerie 18 mai 2017 à 06 h 42 min
    Bonjour a toutes, je vois quelques commentaires de maman avec bebe de deux ans, ma plus grande a cet age et je ne la laisserais pas jouer dehor seule a cet age. Il y a selon moi bcp dautre moyens de les fair devenir autonome et debrouillard.. a cet age ils sont bcp trop assoiffes par la decouverte et nont pas bcp de jugememt. Ils sont tellement vite en plus a cet age, un accident est si vitte arrivé! Grimper une cloture n'est pas un si gros obstacle, au contraire, ils addorent grimper. De plus ns somme deja bcp trop stressee en tant que mere. Pourquoi ne pas seviter se stresse en les invitant a mettre la main a la pate et tous preparer le repas ensemble! Merci davoir pris deux secondes pour me lir! Bonne journees a vous toutes :)
  44. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 38 min
    Bonjour Valérie. Je pense que quand on a plusieurs enfants, on laisse plus volontiers les petits dehors. Ils restent souvent avec leurs aînés et les grands ont le jugement que ne possèdent pas encore les bambins. Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire sur le blogue et qu plaisir de vous relire. Josée XX
  45. Andréanne 18 mai 2017 à 09 h 47 min
    J'ai tellement pensé à vous hier car mon fils m'a demandé d'aller chez mes parents tout seul. Il habite à 5 minutes de vélo. Je lui ai dit oui mais j'avoue que je regardais l'heure et que j'étais très contente quand il est revenu. Mais son sourire d'y être aller tout seul valait la chandelle.
  46. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 40 min
    Bonjour Andréanne. Bravo à votre garçon et à vous de lui avoir fait confiance. Il a quel âge? Pour ma part, j'aurais sûrement demandé à ma mère de me téléphoner dès que mes enfants seraient arrivés à destination. ;-) Josée XX
  47. Anna E 18 mai 2017 à 17 h 23 min
    J'ai un grand (énorme même) balcon avant et mon chum a bricolé une bonne barrière en haut des escaliers. Généralement je reste avec eux, mais si on sort avant l'heure du souper, et que je dois préparer le souper, c'est sur le balcon et je les entends par la fenêtre ouverte, et je viens faire des tours régulièrement. Ils ont 1 et 2 ans. Aucun accident n'est jamais arrivé; c'est plus des petites chicanes du genre "je voulais cette auto"! Aussi, on vit en campagne, alors on a un grand terrain et la rue est loin!
  48. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 42 min
    Bonjour Anna. Chaque fois qu'une internaute parle de son grand terrain, je suis un peu jalouse. ;-) Je ne suis pas à plaindre, mais j'habite la banlieue et j'ai été élevée à la campagne. Petite, j'adorais les grands espaces, jouer dans le bois, etc. Josée XX
  49. Mylène 19 mai 2017 à 01 h 30 min
    C'est une question que je me pose depuis la naissance de ma fille unique de 2 ans. Ayant grandi en campagne, on me laissait libre de jouer à l'extérieur dès un très jeune âge. Habitant maintenant la grande ville, j'ignore quand je serai capable de la laisser sans supervision. Sa personnalité aura sans doute un impact sur mon niveau de confiance en elle. Mais au-delà de cette considération, il y a aussi les risques qu'un événement grave ne survienne. Il est difficile de faire confiance aux inconnus qu'elle croisera. À quel âge un enfant est-il normalement assez responsable pour être en mesure d'agir avec prudence et discernement?
  50. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 44 min
    Bonjour Mylène. Comme vous le soulignez, ça dépend de chaque enfant. Mais on dit que 7 ans est l'âge de raison. Ici, c'est effectivement ce que j'ai observé. On dirait qu'il y a une compréhension de l'environnement et des gens qui s'installe à cet âge-là. D'autres parents ont observé la même chose? Josée XX
  51. Marie 19 mai 2017 à 07 h 29 min
    Pour ma part j'ai pris la peine de sécuriser mon arrière coure au maximum, cours complètement clôturee, dessous de balcon entière ferme et barré je vérifie les jouets pour m'assurer qu'ils ne soient pas brisé ou qu'il n'y ait pas de risque de blessure régulièrement et je laisse mes filles jouer régulièrement seule dans la cours je vérifie souvent je laisse la porte patio entre ouverte mais elle ont 3 et 4 ans !!! Ici pas de télévision ou presque donc le fun est à l'extérieur je mets un cadenas sur la porte de la clôture pour être sûre que personne n'entre dans la cours et allez mes cocotte on s'amuse du matin au soir et maman peut préparer les repas et faire le lavage autant que je peux jouer dehors aussi mais ca ça dépend de chaque enfant et de chaque parent c tellement personnel comme choix et aussi je vie à la compagne hey oui chez moi ça sent pas bon quand il étendent le purin dans les champs alors j'ai été élevé comme ça et jamais je n'ai eu d'accident grave ou quoi que ce soit alors on en profite
  52. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 46 min
    Allo Marie. J'ai été élevée à St-Étienne-des-grès, un magnifique village de la Mauricie. J'ai "senti" une partie de mon enfance en vous lisant. ;-) Josée XX
  53. Mélissa 19 mai 2017 à 09 h 46 min
    Mes filles ont 8 ans (9 en septembre) et 3 1/2 ans. J'ai laisser ma grande jouer seule dehors seulement vers 6 ans. Malgré que l'ont habite la campagne, notre terrain n'est pas clôturer, en plus, je suis sur l'une des 2 rues principales du village à mis chemin entre le centre et la sortie du village. Les gens en générale ne respectent pas la limite de vitesse. Elle a commencer cette année a passer par l'avant pour se rendre chez les voisins pour jouer et je n'aime pas ça. Je peux laisser la plus jeune avec ma grande le temps d'aller chercher ou porter quelque chose mais jamais plus. Je trouve que ma grande est trop dans la lune pour surveiller sa petite sœur. De toute façon, quand elles sont sans surveillance plus de 3-4 minutes la chicane ''pogne''. J'ai même de la difficulté à faire certaine taches à cause de ça. Notre gros dilemme de cette année, c'est pour se rendre à l'école l'année prochaine. Cette année (comme les autres avant) je paie 400$ pour le transport scolaire toute l'année. Mais l'an prochain les petits voisins ( 10 ans et 6 ans) ne prendront pas l'autobus et iront a pied à l'école. J’hésite beaucoup à laisser la mienne faire pareille. Comme je le disais, elle a une forte tendance à être dans sa bulle. Je vais essayer d'avoir une discutions avec la maman voisine et puis avec mon conjoint (qui est plus père poule que je suis mère poule) sur comment le tout pourrait se dérouler. Mais je me voie mal habiller ma plus jeune pour aller reconduire la plus vieille à l'école ou aller la chercher à tout les jours sur tout l'hivers.
  54. Josée Bournival 19 mai 2017 à 09 h 52 min
    Bonjour Mélissa. Je crois effectivement qu'en parlant à l'autre maman vous pourriez avoir une alliée. Peut-être que son garçon de 10 ans est responsable et pourrait "surveiller" votre fille en chemin? Quant au froid d'hiver, quand on marche tous les jours dehors, on s'habitue! Il y a très peu de journées dans l'année où il fait trop froid pour jouer dehors. Vous m'en donnerez des nouvelles en septembre! Josée XX
  55. Julie 20 mai 2017 à 07 h 30 min
    Mes filles ont 5 ans et 3 ans et j'ai les mêmes questionnements, d'autant plus qu'elles se chamaillent pas mal. Mais tu vois, pour moi, même le sous-sol ou tout étage où nous n'étions pas représentait la même chose que la cour arrière! On les laisse maintenant jouer ailleurs qu'au même endroit où nous sommes, mais ça ne fait certainement pas plus qu'un an!
  56. Jennie 22 mai 2017 à 08 h 48 min
    J'ai le bonheur immense de demeurer à la campagne, sur une route cul-de-sac pas très passante. Les enfants ont pu jouer dehors seuls vers l'âge de 3 ans, mais jétais toujours à la fenêtre pour voir si tout était correct. Je permets à ceux de 6 et 8 ans d'aller faire du vélo dans la rue, jusqu'à l'arrêt d'un côté et chez le voisin au fond du rang de l'autre côté. Ce qui leur donne quand même 1.5 km. Ils peuvent y aller seulement si le plus jeune de 3 ans n'est pas dehors avec eux. S'ils veulent y aller, je sors avec le plus jeune ou je demande à la plus vieille de 15 ans dy aller avec lui. Mon fils de 8 ans m'a demandé si cet été il pourrait aller chez son ami en vélo... là j'hésite un peu plus, son ami demeure à 2.5 km et je le perdrai de vue avant longtemps... Je ne sais pas ce que je ferai.
  57. Cindy 23 mai 2017 à 02 h 25 min
    En parfait accord.Il faut savoir les laisser jouer et découvrir leur environnement.Les enfants apprennent à se débrouiller et avoir confiance en eux,tout en leur imposant des limites.Dans les lieux publics tjrs rester près de papa et maman ou du moins pas trop loin.J'ai une fille de 21 ans et une puce de 6 ans en juillet.Je parle en connaissance de cause.Mes 2 filles aiment essayer par elles-mêmes et ne craignent pas d'essayer et découvrir le nouveau(encore une fois on doit leur apprendre les dangers et les risques)sans trop les couvrir.😉
  58. Rachel 23 mai 2017 à 20 h 17 min
    Mon fils a 7 ans et la semaine dernière nous avons fait une première, j'étais malade et je ne voulais pas l'empêcher de jouer dehors. Il faisait tellement beau! Alors nous avons sorti les walkies-talkies et il est allé au petit parc en face de chez nous. Je lui parlais une fois de temps en temps et quand il a voulu revenir à la maison il m'en a averti alors j'ai pu lui rappeler de regarder des deux côtés avant de traverser. J'avais un peu d'inquiétudes alors j'ai tout de même regardé par la fenêtre deux fois, mais ça s'est très bien passé. Mon grand était tellement content :)
  59. Marie-Ève Robillard 23 mai 2017 à 22 h 01 min
    Nous habitons dans un tout petit quartier très tranquille alors mon plus vieux de 6 ans et demi a le droit de se promener seul à vélo et d'aller seul chez ses amis tant qu'il me mets au courant de tous ses déplacements. Il n'y a qu'un seul moyen de sortir du village et c'est par la seule route passante et il sait qu'il n'a pas le droit d'y aller donc il reste dans le village où toutes les rues sont des zones de 30 km/h. Ma cocotte de 4 ans et demi a le droit de jouer seule dans la cour ou sur le terrain en avant mais elle ne peut pas aller dans la rue.
  60. Ghedir 8 juin 2017 à 09 h 54 min
    Comme il fait beau préparer quequechose de rapide salade et mieux vaut les faite sortir il sendormirons plus tôt, pour nous c'est fatiguant mais pour eux c'est important de décompresser