Impôts et famille: les crédits à ne pas oublier!

Impôts et famille: les crédits à ne pas oublier!
Par Marie-Eve Tremblay, CPA, CA et professeure en comptabilité à l’UQAC
13 mars 2017
Le moment est venu de penser à préparer sa déclaration de revenus. Pour ne rien oublier, voici quelques situations qui ont le plus de possibilités de s’appliquer à vous.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, le mois de mars n’annonce pas que le printemps. Le moment est venu de penser à préparer sa déclaration de revenus. Pour plusieurs, c’est plutôt un casse-tête et avec raison! Il y a tellement d’éléments auxquels penser qu’il est possible d’en oublier, et encore plus lorsqu’on a des enfants.

Un tel oubli peut vous coûter de l’argent. Et même si vous décidez de faire affaire avec un expert, il est possible de passer à côté d’une déduction ou d’un crédit auquel vous pourriez avoir droit parce qu’il a oublié de vous poser certaines questions ou parce que vous avez oublié de lui remettre vos reçus.

Pour vous y préparer, j’ai donc tenté de sélectionner les situations qui ont le plus de possibilités de s’appliquer à vous.

La garderie

Votre enfant fréquente une garderie?

Au provincial, il existe un crédit pour frais de garde. Par contre, la contribution de base et la contribution additionnelle payées pour une garderie subventionnée ne sont pas admissibles. Dans le cas où vos petits trésors fréquentent une garderie non subventionnée, le montant total déboursé est admissible à ce crédit. Au fédéral, que la garderie soit subventionnée ou non, tous les frais payés sont admissibles à une déduction dans la déclaration du parent qui a le revenu net le moins élevé. Vous trouverez l’information nécessaire sur le relevé 24 que vous remettra votre garderie.

Pour plus d’information concernant la contribution additionnelle pour services de garde subventionnés :

Montant de la contribution additionnelle
Outil de calcul: provision pour frais de garde

Le camp de jour

Votre aîné va maintenant à l’école? L’été dernier, vous avez dû lui trouver un endroit pour se faire garder pendant que vous travailliez?

Les frais pour camps de jour d’été sont considérés comme des frais de garde et sont donc admissibles au crédit pour frais de garde au provincial ainsi qu’à la déduction pour frais de garde au fédéral. Conservez les relevés et reçus fournis par le camp.

Les activités sportives et artistiques

Vos petits sont sportifs ou ont un intérêt pour les arts. Vous les avez inscrits à des cours?

Les frais d’inscription pour les activités sportives et artistiques de vos enfants sont admissibles à un crédit. Au provincial, l’activité doit durer 8 semaines consécutives, pourvu que le revenu familial ne dépasse pas 134 095 $. Au fédéral, le maximum admissible est de 500 $ pour les activités sportives et de 250 $ pour les activités artistiques alors qu’au provincial ils s’élèvent à 400 $ pour le total des activités. N’égarez pas vos reçus, cela pourrait valoir la peine! À titre d’exemple, si vous avez déboursé 500 $ pour votre enfant qui pratique le hockey, vous irez chercher plus de 140 $ qui viendront réduire vos impôts à payer.

Notez qu’au fédéral, ce crédit sera aboli à compter de l’année prochaine. Profitez donc de cette dernière chance qui vous est offerte!

L’adoption d’un enfant

Vous venez d’adopter un enfant?

Bien que réaliser son rêve d’être parent n’a pas de prix, les démarches menant à l’adoption d’un enfant peuvent être coûteuses. Heureusement, il existe des crédits d’impôt afin de vous soutenir dans votre démarche. En effet, pour des frais admissibles atteignant 20 000 $, vous pourriez récupérer près de 12 000 $ en crédit d’impôt.

Les frais médicaux

En 2016, vous avez visité la pharmacie plus souvent qu’à votre tour? Votre aîné a besoin de lunettes ou encore le plus jeune a eu besoin de consulter un orthophoniste?

Évitez surtout de croire que cela ne vaut pas la peine de réclamer les frais médicaux dans votre déclaration. On entend par frais médicaux non seulement l’achat de médicaments prescrits par un médecin ou un dentiste, mais aussi les frais engagés auprès de professionnels tels que dentiste, psychologue, orthophoniste, physiothérapeute, chiropraticien, optométriste, podiatre, etc. (Attention, la liste des praticiens admissibles est différente au fédéral et au provincial.)

Cela comprend aussi l’achat de lunettes et d’orthèses. Les montants admissibles sont ceux engagés pour tous les membres de la famille et qui ne vous ont pas été remboursés par votre assurance (privée ou publique). Par exemple, si vous avez déboursé 100 $ pour un médicament et que votre assurance vous a remboursé 80 $ (80 %), vous pourrez inclure le 20 $ que vous avez dû assumer.

Vous avez égaré vos reçus de médicaments? Petit conseil, informez-vous auprès de votre pharmacien, il est possible pour lui de vous remettre un reçu cumulatif pour toute l’année.

Si vous détenez une assurance privée, souvent offerte par votre employeur, la portion que vous payez pour cette assurance est aussi admissible. Cette portion devrait être indiquée à la case 85 de votre T4. Si le montant n’est pas indiqué, il serait judicieux de le demander à votre employeur. De plus, si votre employeur paie une portion de votre assurance, ce montant est aussi admissible, mais au provincial seulement. Ce montant sera indiqué à la case J de votre relevé 1. Si vous êtes plutôt inscrit au régime d’assurance publique, vous pouvez inclure le montant payé. Dans ce cas, le montant à considérer au fédéral sera celui payé dans votre déclaration de revenu de l’année dernière. Au provincial, ce sera celui payé dans votre déclaration de cette année.

Par ailleurs, si vous avez dû engager des frais pour obtenir des soins médicaux non dispensés dans votre région, vous avez le droit d’inclure certains de ces frais (par exemple, des frais de déplacement et de logement).

Pour plus d’information concernant les frais médicaux admissibles :

Au provincial
Les frais médicaux (Document PDF)

Au fédéral
Frais médicaux admissibles
Liste des médecins autorisés aux fins du crédit d’impôt pour frais médicaux

L’achat d’une première maison

La famille s’est agrandie et vous avez acheté votre première maison?

Au fédéral, l’achat d’une première maison ou d’un condo vous permettra d’obtenir un crédit d’impôt remboursable de 750 $. De quoi compenser certains frais engendrés par cet important achat!

Dans un autre ordre d’idée, si vous avez vendu votre résidence principale en 2016, n’oubliez pas de fournir l’information requise dans votre déclaration de revenus au fédéral, au risque d’encourir d’importantes amendes et pénalités!

Les rénovations pour performance écoénergétique

Vous avez procédé à des rénovations pour atteindre une meilleure performance écoénergétique?

Au provincial, vous avez droit à un crédit remboursable pouvant aller jusqu’à 10 000 $. Ici, on fait référence à des travaux qui concernent les portes et fenêtres, le chauffage, l’isolation, l’étanchéité, la climatisation, etc.

Le REER

Vous cotisez à un REER?

N’oubliez pas de demander la déduction à laquelle vous avez droit. Les informations se trouvent sur les reçus que vous a transmis votre institution financière. Attention, les cotisations effectuées dans les 60 premiers jours de 2017 sont admissibles à la déduction dans votre déclaration de 2016. Parfois, les reçus liés à ces cotisations effectuées à la dernière minute arrivent un peu plus tard que vos autres relevés fiscaux. Assurez-vous de ne pas les oublier!

Ne pas oublier!

Vous faites affaire avec un expert pour produire vos déclarations de revenus?

N’oubliez pas de lui donner tous vos reçus. Je vous recommande de les démêler et même de les additionner par catégorie, vous éviterez ainsi les oublis ou les erreurs. Surtout, il est important de lui mentionner tout changement dans votre situation familiale (séparation, nouveau conjoint, naissance d’un enfant, etc.) et tout événement important survenu au cours de la dernière année (achat d’une maison, rénovations, maladie, etc.).

Aussi, vous devez savoir que lors d’un changement d’état civil, il est important de remplir un formulaire, différent de votre déclaration d’impôt, pour signifier ce changement, car cela aura un impact sur les calculs de l’allocation canadienne pour enfants, du paiement de soutien aux enfants, de la TPS ou encore du crédit pour solidarité. Dans ce cas, n’attendez pas de produire vos déclarations d’impôts pour transmettre ce formulaire.

Choisissez quelqu’un de compétent, en qui vous avez confiance. Sachez que si vous passez à côté d’un crédit ou d’une déduction auquel vous avez droit, c’est de l’argent perdu et vous ne vous en rendrez probablement jamais compte.

Quelle est la différence entre une déduction et un crédit?
Une déduction est un montant qui vient diminuer votre revenu sur lequel sera calculé l’impôt à payer. Par exemple, les frais de garde sont admissibles à une déduction au fédéral. La cotisation à un REER est autre exemple de montant qui diminue votre revenu, autant au fédéral qu’au provincial. L’économie qui résulte de cette déduction se calcule en fonction du taux d’impôt qui s’applique à votre revenu.

Un crédit d’impôt est un montant qui viendra diminuer votre impôt à payer. Pour le calculer, vous multipliez les frais admissibles par un taux déterminé. Le taux est généralement de 15 % au fédéral et il varie au provincial. Pour les activités des enfants, ce taux est de 20 %. Pour les frais de garde, il varie selon le revenu familial et pour les frais d’adoption, il est de 50 %. Les frais admissibles sont généralement sujets à un maximum qui varie d’un crédit à l’autre. Par exemple, les frais d’inscription pour les activités des enfants sont admissibles à un crédit d’impôt pour un maximum de 400 $ au provincial.

Voici un exemple : vous avez payé 500 $ pour l’inscription de votre enfant à une activité physique. Vous aurez le droit de réclamer un crédit de 80 $ (400 $ maximum x 20 %) au provincial, qui viendra diminuer votre impôt à payer. Supposons que vous n’avez aucun impôt à payer, les crédits d’impôt non remboursables auxquels vous pourriez avoir droit seront perdus. Par contre, lorsque l’on fait référence à un crédit d’impôt remboursable, comme c’est le cas pour le crédit pour rénovation ou celui pour les frais de garde au provincial, il est possible de récupérer le montant du crédit auquel vous avez droit, que vous ayez de l’impôt à payer ou non.

 

Photo : GettyImages/MartinPrescott

Marie-Eve Tremblay, CPA, CA et professeure en comptabilité à l’UQAC
Fière maman de deux enfants, je sais qu'être parent c'est aussi composer avec un budget familial. En tant que comptable, je souhaite démystifier certaines notions qui ont un impact sur vos finances.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (36)

  1. Ann 13 mars 2017 à 20 h 02 min
    Bonjour , J.ai 800$de frais de sport ...quels déductions ça me donne au fédéral et au provincial . (Garçon de 15 ans) ...et mon garçon de 17 ans est ce qu il serait illigible???merci de me répondre C
  2. Marie-Eve Tremblay 13 mars 2017 à 21 h 20 min
    Bonsoir, le maximum admissible est de 400$ par enfant au provincial et de 500$ par enfant au fédéral. Par contre, il est précisé au fédéral que pour avoir droit à ce crédit, l’enfant doit avoir moins de 16 ans. Au provincial, on parle « d’enfant admissible » et si c’est la même définition que pour les frais de garde, il doit être âgé d’au plus 16 ans. Il faut que ce soit des frais concernant des activités supervisées dont la durée est d’au moins huit semaines consécutives (si elles se déroulent sur base hebdomadaire). Toutefois, si votre revenu familial dépasse 134905$, vous n’y avez pas droit au provincial. Finalement, pour connaître le montant que cela vous donne, vous devez multiplier les frais admissibles par 20% au provincial et par 15% au fédéral. Bonne fin de soirée!
  3. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 10 h 04 min
    Bonjour, après validation, voici l'information que j'ai trouvée. Au fédéral, l'enfant doit être âgé de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans s'il est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées), au début de l'année où les dépenses admissibles pour activités artistiques ont été payées. Au provincial, l’enfant doit être né après le 31 décembre 1999 mais avant le 1er janvier 2011 (ou, s'il est atteint d'une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques, après le 31 décembre 1997 mais avant le 1erjanvier 2011). Bonne journée.
  4. Mauricio 13 mars 2017 à 23 h 14 min
    Bonjour je voudrais savoir j ai acheter une maison en août 2015 et j ai vendu ma première maison en avril 2016 je dois tu produire une déclaration ou en aviser mon comptable ?
  5. Drouin 14 mars 2017 à 06 h 25 min
    Oui, les frais d'agent d'immeuble
  6. Marie-Eve Tremblay 14 mars 2017 à 10 h 47 min
    Bonjour, pour l’achat de votre maison en 2015, il n'y a rien à faire, elle n’est visiblement pas admissible puisque ce n’est pas votre première maison. Pour la vente de la maison en 2016, si elle était votre résidence principale et que vous ne voulez pas payer d’impôt sur le gain en capital généré par la vente, vous devez déclarer la vente dans votre déclaration de revenus au fédéral. Il est donc important d’en informer votre comptable. Voici l’information que j’ai trouvée sur le site de l’ARC : « Le 3 octobre 2016, le gouvernement fédéral a annoncé un changement administratif à l’exigence de déclaration de l’Agence du revenu du Canada relativement à la vente d’une résidence principale. Lorsque vous vendez votre résidence principale ou que vous êtes considéré l’avoir vendue, vous n’avez pas habituellement à déclarer la vente dans votre déclaration de revenus et de prestations, et vous n’avez pas à payer d’impôt sur le gain réalisé sur la vente, s’il y a lieu. Cela vaut si vous êtes admissible à la pleine exonération de l’impôt sur le revenu (exemption pour résidence principale) parce que le bien était votre résidence principale pour chaque année où vous en étiez le ou la propriétaire. À compter de l’année d’imposition 2016, (dont la déclaration doit généralement être produite avant la fin d’avril 2017) vous serez tenu de déclarer des renseignements de base (la date d’acquisition, le produit de disposition et la description du bien) dans votre déclaration de revenus et de prestations lorsque vous vendez votre résidence principale pour pouvoir demander la pleine exemption pour résidence principale. » Bonne journée.
  7. Diane 14 mars 2017 à 08 h 53 min
    la case 85du t4 on le met ou sur les impots
  8. Lise 14 mars 2017 à 08 h 55 min
    Concernant les hypothèques pour résidence familiale, les frais d intérêt ou autre sont il déductible? Car sur le relevé annuel c est ecrit: à garder pour fin d impot
  9. Marie-Eve Tremblay 14 mars 2017 à 10 h 54 min
    Bonjour Lise, ce relevé est utile pour ceux qui ont une maison qui génère des revenus. Par exemple, vous louez un logement à un tiers et cela vous rapporte un revenu sur lequel vous devez payer de l'impôt. Alors, la portion des intérêts liés à ce logement est déductible (par exemple selon la superficie du logement par rapport à la superficie totale du bâtiment). Si c'est une hypothèque pour votre résidence familiale qui ne vous rapporte par de revenus, alors le relevé n'est pas utile pour produire votre déclaration de revenus. Bonne journée.
  10. Bianca 14 mars 2017 à 09 h 34 min
    Bonjour et merci pour cet article clair et vulgarisé. Ma fille a participé à une activité sportive offerte par ma ville en 2016, mais le reçu date de décembre 2015, c'est possible de l'ajouter pour la déclaration de 2016? Merci beaucoup
  11. Geneviève 17 mars 2017 à 10 h 00 min
    Bonjour, j'ai vécu exactement la même chose (activité ayant eu lieu de janvier à avril 2016, mais paiement effectué le 20 décembre 2015 donc le reçu a été fait pour 2015...) et je me demande quoi faire avec cela. Merci de nous éclairer à ce sujet!
  12. Anna 14 mars 2017 à 09 h 35 min
    Bonjour! J'ai une question concernant le crédit d'impôt pour les activités artistiques. L'an dernier, notre comptable nous a expliqué que nous n'avions pas droit au crédit, car notre enfant avait en bas de cinq ans. Est-ce que l'âge est réellement un critère pour déterminer le droit au crédit? Ses cours de danse remplissaient pourtant tous les autres critères. Merci!
  13. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 10 h 00 min
    Bonjour, voici l’information trouvée sur les sites des deux paliers de gouvernement : 1-Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants au fédéral : l'enfant doit être âgé de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans s'il est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées), au début de l'année où les dépenses admissibles pour activités physiques ont été payées. 2-Montant pour les activités artistiques des enfants au fédéral : l'enfant doit être âgé de moins de 16 ans, ou de moins de 18 ans s'il est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées, au début de l'année où les dépenses admissibles pour activités artistiques ont été payées. 3-Crédit d’impôt pour activités des enfants au provincial : l’enfant doit être né après le 31 décembre 1999 mais avant le 1er janvier 2011 ou, s'il est atteint d'une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques, après le 31 décembre 1997 mais avant le 1erjanvier 2011. Il me semble donc qu'il y ait effectivement un âge minimum au provincial alors que ce n’est pas le cas au fédéral. Bonne journée!
  14. Madeleine Saint-Amand 14 mars 2017 à 11 h 37 min
    J'ai acheté des matériaux pour isoler mon sous-sol en 2015 nous avons fait nous même les travaux en 2016 puis-je demander ces crédits
  15. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 09 h 43 min
    Bonjour Madeleine, malheureusement puisque vous avez fait les travaux vous-même, ce n'est pas admissible. Voici l'information trouvée sur le site de Revenu Québec : "ce crédit d'impôt remboursable est mis en place temporairement pour encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus qui ont une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental. Il s'adresse à vous si vous faites exécuter des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus à l'égard d'une habitation dont vous êtes propriétaire ou copropriétaire et qui est soit votre lieu principal de résidence, soit votre chalet habitable à l'année que vous occupez normalement. Les travaux de rénovation écoresponsable reconnus doivent être effectués par un entrepreneur qualifié en vertu d'une entente conclue après le 17 mars 2016 et avant le 1er avril 2017." Bonne journée.
  16. Nancy 14 mars 2017 à 18 h 14 min
    Attention les frais de massothérapie ne peuvent pas être réclamés dans les frais médicaux. C'est une erreur que plusieurs font mais ce n'est pas déductible.
  17. Jennifer 14 mars 2017 à 22 h 13 min
    En effet, j'ai fait l'objet d'une demande de vérification l'an passé et on me les a refusé!
  18. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 09 h 37 min
    Bonjour Nancy, vous avez raison, les frais de massothérapie ne sont pas admissibles, tout comme ceux engagés pour un kinésiologue, un homéopathe ou un naturopathe. Merci pour cette précision. Bonne journée.
  19. Marie-Eve Tremblay 22 mars 2017 à 09 h 26 min
    Bonjour, je veux apporter des précisions supplémentaires car ce n’est pas simple. Ce qu’il faut savoir, c’est que la liste des praticiens admissibles pour les frais médicaux est différente au fédéral et au provincial. Les massothérapeutes et les kinésiologues ne sont pas admissibles ni au fédéral, ni au provincial. Par contre les naturopathes et les homéopathes sont admissibles au provincial seulement. Voici des liens internet qui contiennent la liste des frais admissibles. AU PROVINCIAL: http://www.revenuquebec.ca/documents/fr/publications/in/in-130(2015-10).pdf AU FÉDÉRAL: http://www.cra-arc.gc.ca/medicaux/ ET http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/ncm-tx/rtrn/cmpltng/ddctns/lns300-350/330-331/ampp-fra.html Bonne journée.
  20. Joseph 14 mars 2017 à 22 h 20 min
    J'ai acheté ma première maison en 2015. Le comptable ne m'a pas demandé l'année passée de lui fournir des documents afin de demander des crédits d'impôt. Est ce que je peux le demander sur ma déclaration de 2016 (un an après)? Merci!
  21. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 09 h 29 min
    Bonjour, je ne connais pas votre situation personnelle mais si vous étiez admissible à ce crédit en 2015, c'était en 2015 qu'il faut le demander. Ceci étant dit, vous pouvez compléter ce que l'on appelle une déclaration amendé pour 2015 en complétant le formulaire T1-ADJ, Demande de redressement d'une T1. Je pense aussi qu'il est possible de faire une demande de modification directement en ligne. Si vous remplissez effectivement toutes les conditions, vous pourriez aller chercher jusqu'à 626$ . Bonne journée.
  22. GB 14 mars 2017 à 23 h 05 min
    Bonsoir, j'ai la même question que Anna. À mon souvenir pour avoir droit à un des crédits pour activités l'enfant devait avoir 5 ans. Est ce toujours le cas cette année et est ce vraiment pour le crédit pour les activités artistiques. Merci
  23. Marie-Eve Tremblay 15 mars 2017 à 09 h 59 min
    Bonjour, voici l’information trouvée sur les sites des deux paliers de gouvernement : 1-Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants au fédéral : l'enfant doit être âgé de moins de 16 ans (ou de moins de 18 ans s'il est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées), au début de l'année où les dépenses admissibles pour activités physiques ont été payées. 2-Montant pour les activités artistiques des enfants au fédéral : l'enfant doit être âgé de moins de 16 ans, ou de moins de 18 ans s'il est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées, au début de l'année où les dépenses admissibles pour activités artistiques ont été payées. 3-Crédit d’impôt pour activités des enfants au provincial : l’enfant doit être né après le 31 décembre 1999 mais avant le 1er janvier 2011 ou, s'il est atteint d'une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques, après le 31 décembre 1997 mais avant le 1erjanvier 2011. Il me semble donc qu'il y ait effectivement un âge minimum au provincial alors que ce n’est pas le cas au fédéral. Bonne journée!
  24. Niko 15 mars 2017 à 15 h 45 min
    Bonjour, Mon ex-conjointe et moi sommes passés à une garde partagée de nos 2 enfants en 2016. J'ai commencé à payer les frais de garde pour l'un des deux à ce moment. J'ai un RL-24 pour cet enfant et mon ex-conjointe en a un pour les deux. Comment réconcilier les montants qu'elle à versés pour celui-ci dans nos déclarations s'il est désormais à ma charge? Merci
  25. Anna E 16 mars 2017 à 08 h 06 min
    Merci pour cet article et toutes les réponses aux commentaires! Je me demandais si les frais d'assurance vie et invalidité peuvent entrer dans les frais médicaux? Aussi est-ce que les frais d'un traitement ostéopathie sont admissibles? Merci!
  26. Marie-Eve Tremblay 16 mars 2017 à 09 h 48 min
    Bonjour Anna, les frais d'assurance vie et invalidité ne sont pas admissibles. En ce qui concerne les frais d'un traitement en ostéopathie, j'aurais tendance à dire que non. En fait, l'ostéopathe n'apparaît pas dans la liste des "professions" autorisées au fédéral et ne fait pas partie d'un ordre professionnel au Québec. Bonne journée.
  27. Geneviève 21 mars 2017 à 21 h 01 min
    Bonjour Madame Tremblay, Je suis une technicienne comptable en arrêt maternité et votre blogue a piqué ma curiosité. Je ne veux pas vous contredire mais, de souvenir, les frais d'ostéopathe tout comme naturopathe et plusieurs autres sont déductibles mais seulement au provincial. Ca vaut le cout de confirmer! 😉 Au plaisir! Bonne fin de journée!
  28. Marie-Eve Tremblay 22 mars 2017 à 09 h 22 min
    Bonjour Geneviève, merci de cette précision, je suis certaine que les autres lecteurs pourront en bénéficier. Bonne journée.
  29. Marie-Eve Tremblay 22 mars 2017 à 09 h 23 min
    Bonjour Anna E, après vérification supplémentaire, les frais engagés pour un ostéopathe ne sont pas admissibles au fédéral mais ils sont admissibles au provincial. Bonne journée.
  30. Anna E 16 mars 2017 à 08 h 08 min
    Oubli : je voulais écrire les frais d'assurance vie sur l'hypothèque avec la caisse ou la banque.
  31. Bruno 20 mars 2017 à 20 h 18 min
    Bonjour, Je suis nouvellement famille d'accueil en 2016 et je m'apprête à faire notre déclaration d'impôt. On m'à dit que les prestations sont non imposable. Est-ce vrai même si je reçois un relevé à inscrire dans le rapport d'impôt? Si oui, puis-je déclarer les frais de garderie? Merci Bruno
  32. Francine Bigras 21 mars 2017 à 15 h 46 min
    Bonjour, pour les rénovations pour la performance écoénergitique, est-ce que ceux ci doivent obligatoirement fait par un contracteur? Où puis je lire davantage à ce sujet??? Merci de me répondre
  33. Marie-Eve Tremblay 21 mars 2017 à 15 h 55 min
    Bonjour Francine, voici l'information trouvée sur le site de Revenu Québec : "ce crédit d'impôt remboursable est mis en place temporairement pour encourager les particuliers à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus qui ont une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental. Il s'adresse à vous si vous faites exécuter des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus à l'égard d'une habitation dont vous êtes propriétaire ou copropriétaire et qui est soit votre lieu principal de résidence, soit votre chalet habitable à l'année que vous occupez normalement. Les travaux de rénovation écoresponsable reconnus doivent être effectués par un entrepreneur qualifié en vertu d'une entente conclue après le 17 mars 2016 et avant le 1er avril 2017." Vous trouverez de l'information sur ce sujet sur le site de Revenu Québec. Bonne journée.
  34. Claire 23 mars 2017 à 22 h 31 min
    Bonsoir! Je voulais confirmer avec vous....je suis présentement en congé d'adoption et je suis famille d'accueil en voie d'adoption. Je me demandais si la fillette qui est chez moi devient enfant à charge ou personne à ma charge pour le rapport d'impôt? Je ne pense pas mais j'essaie d'appeler revenu Canada et c'est toujours occupé. Est-ce que c'est la même chose dans le rapport Québec et Canada? J'ai reçu un relevé 6 et 29. Est-ce que il y aura un endroit pour rentrer ces montant? Merci beaucoup!!!
  35. Maman à une question 5 avril 2017 à 11 h 39 min
    Bonjour, En 2016, mon conjoint et moi avons du débourser plus de 17 000$ en frais d'avocat pour assurer notre défense à la Cour supérieure. Un des grands-parents de nos enfants a fait une demande d'accès qui lui a été refusée pour motif grave. Bien que nous ayons gagné et que nos enfants soient en sécurité, il n'en demeure pas moins que les sommes investies ont considérablement affecté notre famille. Comme je suis aux études, notre revenu familial en 2016 ne dépasse pas les 50 000$. Y a-t-il un crédit, une déduction, ou une manière quelconque d'inclure ses frais dans notre déclaration d'impôts? Merci
  36. Laurent 22 avril 2017 à 16 h 41 min
    Mon fils prend des cours de musique dans un conservatoire je ne sais pas vraiment s'il s'agit d'une association puis je déclarer quelques chose au impôts ? De plus j'ai acheté une maison en juin 2016. Je ne vois pas ce qu'on peux déduire ?