Purée et alimentation de bébé: du nouveau

Purée et alimentation de bébé: du nouveau
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste
26 février 2015

On ne nourrit plus nos bébés comme nos parents le faisaient. Et, si votre famille n’est pas complète, peut-être nourrirez-vous votre prochain tout-petit différemment de votre premier. En partie parce que vous avez pris de l’assurance et de l’expérience sans doute, mais aussi parce que les connaissances - et donc les recommandations - ont évolué.

L’édition 2015 du guide pratique Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans a mis à jour plusieurs informations concernant l’alimentation des bébés. Certaines pour lesquelles je me suis dit « enfin »… et d’autres pour lesquelles j’ai pensé « eh ben, c’est nouveau ça! ». En voici les grandes lignes.

La texture des purées

C’est le changement le plus surprenant concernant l’alimentation des bébés. Et j’en ai été agréablement surprise. Le calendrier qui propose une progression dans la texture des purées est maintenant « out ». Le Mieux vivre suggère plutôt d’exposer graduellement bébé à différentes textures, selon ses capacités, afin qu’il accepte des textures variées vers l’âge de 1 an. « Selon ses capacités », cela veut aussi dire que les purées n’ont pas besoin d’être parfaitement lisses, même au début. Certains bébés acceptent rapidement des purées plus épaisses, simplement écrasées à la fourchette, voire des aliments mous en morceaux. Est-ce là une influence de l’alimentation autonome du bébé (baby led weaning)? Le Mieux vivre n’en fait pas mention, mais il précise que les textures doivent évoluer à un rythme qui convient à chaque bébé, et il explique - voire rassure - que leur réflexe nauséeux les protège des étouffements.

Ce changement est une bonne décision qui va sans doute sensibiliser les parents à l’importance de ne pas demeurer trop longtemps au même stade d’apprentissage. Les bébés qu’on nourrit trop longtemps aux purées lisses risquent d’avoir de la difficulté à progresser vers les formes normales des aliments. Par ailleurs, avec cette nouvelle recommandation, les purées maison marquent un point de plus aux dépens des purées du commerce. C’était déjà connu, mais ça se confirme, puisqu’il n’y a que les purées maison qui permettent de faire évoluer les textures.

Quels aliments offrir en premier?

Les premiers aliments à offrir à bébé sont ceux riches en fer : les céréales enrichies de fer pour bébé, la viande et la volaille, le poisson, les œufs, les légumineuses et le tofu. Ce changement dans l’introduction des aliments a été mis de l’avant en 2012, mais c’est cette année que le Mieux vivre harmonise ses recommandations avec celles de Santé Canada.

Et qu’est-ce qui vient après les aliments riches en fer? Du nouveau à cet égard aussi : il n’y a plus d’ordre, le calendrier d’introduction des aliments (lesquels, à quel moment et dans quel ordre) est maintenant chose du passé! Lorsque bébé mange des aliments riches en fer tous les jours, vous pouvez donc introduire les autres aliments dans l’ordre qui vous plaît. De même, vous ne retrouverez plus de restrictions concernant les aliments pouvant causer des allergies. Le Mieux vivre s’est enfin ajusté à cet égard aussi puisque depuis plusieurs années, il n’est plus recommandé de retarder l’introduction des aliments dits allergènes.

Quelle quantité?

Décidément, l’édition 2015 tend vers la personnalisation des soins apportés à bébé en remplacement des consignes applicables à tous. Cette tendance se concrétise aussi avec le retrait des tableaux et références aux portions d’aliments en fonction de l’âge. Le guide donne plutôt des indications générales sur les quantités et la fréquence, et insiste sur l’importance de se fier à la faim de bébé.

Mais quand commencer au juste?

Il n’y a rien de nouveau à cet égard, mais il est bon de le répéter puisque des questionnements - pour ne pas dire des rumeurs - semblent encore circuler à  ce sujet : il est toujours conseillé de commencer l’introduction des aliments à 6 mois et non à 4 mois. Il ne faut pas commencer trop tôt puisque les aliments risqueraient de remplacer le lait plutôt que de le compléter. Et pas plus tard que 6 mois parce que bébé pourrait manquer d’éléments nutritifs et éprouver de la difficulté à s’adapter aux aliments.

D’autres changements

L’édition 2015 du Mieux vivre comporte d’autres mises à jour. En rafale :

  • ne plus se soucier de l’eau de cuisson des légumes qui contiennent plus de nitrates (carotte, betterave, navet, épinard);
  • ne pas offrir plus de 750 ml de lait de vache par jour (plutôt que 900 ml);
  • prendre garde aux bouilloires à arrêt automatique puisque l’eau pour les préparations pour nourrissons doit bouillir au moins 1 minute;
  • faire analyser l’eau des puits deux fois par année.

À la lumière de ces changements, la nutritionniste en moi est heureuse de constater une fois de plus que la nutrition est une science qui évolue et qui ne reste pas figée dans le temps. Oui, c’est parfois étourdissant, oui ça peut faire grincer des dents, mais je trouve rassurant de savoir que l’alimentation des tout-petits est entre les mains de chercheurs et de spécialistes qui n’en laisseront pas passer une!

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Tous les billets de l'auteur

Billets sur le même sujet

Commentaires (20)

  1. Valérie 26 février 2015 à 12 h 45 min
    Merci! Très intéressant. J'ai eu une discussion avec ma pédiatre hier. Elle disait que le Mieux-Vivre n'était pas à jour concernant l'âge de début des céréales (4 mois selon les recommandations les plus récentes des pédiatres). Me voilà confuse en lisant votre blogue ce midi. Quelles sont les références du Mieux-Vivre à cet effet? Avez-vous accès à celles de la version 2015? Merci!
  2. Julie Lemieux 26 février 2015 à 12 h 56 min
    ON m'a dit la même chose en 2012 pour ma seconde enfant. Quand le lait ne satisfait plus (et que le bb est allaité à volonté), que même quand le bébé régurgite parce qu'il a trop bu il a l'air grognon, si bb à 4 mois ou plus, on introduit les céréales. Je l'ai fait. J'ai surveillé pendant 2 semaines pour voir si la consommation de lait diminuait. Et non. Ça a juste redonné le sourire à ma poulette. Il y a règle et régime autoritaire… il ne faut pas venir fou avec les balises que tous les livres et toutes les époques donnent. Ça varie, ça change, alors, il faut y aller avec bon sens.
  3. Naître et grandir 26 février 2015 à 14 h 07 min
    La plupart des organisations canadiennes reliées à la petite enfance s'entendent encore pour dire que l'introduction des aliments devrait idéalement se faire à 6 mois. En 2014, Santé canada, la Société canadienne de pédiatrie et les Diététistes du Canada ont d'ailleurs émis un énoncé conjoint réitérant cette recommandation.

    - http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/infant-nourisson/recom/index-fra.php

    - http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/feeding_your_baby_in_the_first_year

    - http://www.inspq.qc.ca/mieuxvivre/
  4. Valérie 26 février 2015 à 14 h 49 min
    Merci!
  5. Lyne 27 février 2015 à 08 h 56 min
    advenant le cas d'un enfant de 4 mois qui prend 6-7 biberons de 8 oz et qui a faim encore, recommanderiez-vous de rajouter du lait ou donner des céréales?
  6. Stéphanie Côté, nutritionniste 5 mars 2015 à 11 h 52 min
    On recommande de laisser boire l'enfant à sa faim. S'il en redemande, on lui donne plus de lait. La faim des bébés varie selon leur rythme de croissance, entre autres. Cette plus grande faim est peut-être transitoire pour soutenir des besoins accrus, le temps d'une petite poussée de croissance ou un besoin passager de boire plus de lait.
  7. Lyne Montour 26 février 2015 à 19 h 57 min
    Un autre pédiatre qui se fie sur une rumeur au lieu de bien se renseigner...
    Autant l'OMS que Santé Canada recommandent encore et toujours 6 mois pour débuter l'introduction de la diversification... Les enzymes digestives ne sont pas optimales avant cet âge... ;)
  8. Mylène 26 février 2015 à 12 h 50 min
    Ah! les purées! Ma fille les détestait! Autant que les céréales pour bébés! Vers 7 mois, j'ai compris qu'elle aimait surtout la viande (rouge!) en morceaux et tous les aliments qu'elle pouvait prendre entre ses doigts: petits pois, pêche, pomme râpée, légumineuses, pain grillé, poulet haché et... fromage cottage! Si j'avais attendu qu'elle mange la quantité quotidienne recommandée de céréales pour bébés pour introduire le lait, aujourd'hui, à 5 ans, elle n'en boirait pas encore! Quelle quantité d'aliments mange-t-elle chaque jour? Je n'en sais rien. Mange-t-elle à sa faim? La plupart du temps, j'imagine. Mange-t-elle de tout? Pas mal. C'est bien d'avoir un enfant qui ne correspond pas à la moyenne des enfants auxquels ont fait référence dans les livres. Ça nous ramène à l'essentiel, soit l'enfant lui-même.
  9. Gabrielle 26 février 2015 à 14 h 59 min
    Se fier à son bébé! C'est la clé je crois. Mon fils buvait 40 onces de lait maternisé par jour à 3 mois et demi. J'ai donc introduit les céréales... qui lui levaient le coeur. Après 2 semaines à tenter de lui en faire manger, j'ai introduit les légumes et là, il s'est mis à manger comme un glouton. Sa quantité de lait s'est stabilisé à une norme plus acceptable. Aujourd'hui à 2 ans, il mange de tout et mange très bien.
  10. Lisette Savoie 26 février 2015 à 21 h 06 min
    Très intéressant! Je fais un peu de DME (diversification mené par l'enfant) qui je crois est l'équivalent de Baby led weaning, a mon garçon de 8 mois. Je lui donne aussi des purées, surtout fait maison. Je lui ai donné des céréales, mais jamais enrichie. Il a très bon appétit depuis le début et aime particulièrement mangé tout seul avec ses mains. Je suis quand même étonnée de voir que le premier aliment à offrir à bébé soit la viande et les poissons! Je ne comprends pas cette peur à manquer de fer. Cela me semble exagéré. De l'avoine, du quinoa, du riz brun, des lentilles, du kale(chou frisé), du tofu et des légumineuses et de bons fruits et légumes bio me semblent de bons aliments à offrir à son bébé. Merci pour cette mise à jour, c'est un sujet qu'on aime lire !
  11. Faquette martine 26 février 2015 à 23 h 11 min
    je crois qu il y a eu une grosse amélioration au niveau de la nourriture pour les b.b. Et pour moi quand l enfant boit au delà de 40oz de lait je crois que commencer a le nourrir c est bien et si il a 4 mois en plus c est bon nous sommes des enfants qui ont été nourri a 2 semaine de vie 6 mois je trouve sa vieux mais allons y avec l enfant moi les mien ont mangé a 3 mois et sur 5 seulement une a commencer a 4 mois et la viande a seulement 9 mois car sa lui levait le coeur se fier a nos enfant aussi
  12. katherine 27 février 2015 à 18 h 43 min
    Les produits laitiers doivent-ils encore être introduit à partir de 9 mois afin d'éviter les risques de problème digestif? Merci
  13. Stéphanie Côté, nutritionniste 5 mars 2015 à 12 h 01 min
    Il est préférable d'attendre après l'âge de 9 mois, mais la raison est que le lait maternel ou les préparations pour nourrissons sont plus adaptés aux besoins de bébé. C'est aussi parce qu'on ne veut pas que le lait prenne la place d'autres aliments, surtout les aliments riches en fer.
    Avant cet âge, vous pouvez offrir du yogourt (nature, au moins 3,25% M.G.) et du fromage à votre bébé dès qu’il mange des aliments riches en fer au moins deux fois par jour. Cela dit, rien ne presse, puisqu’il boit beaucoup de lait.
  14. laetitia 1 mars 2015 à 06 h 21 min
    Ma pediatre allergologue dit qu'il est preferable d'introduire les aliments entre 4 et 7 mois, car il y a autant de risque (point de vue allergie) de les introduire après 7 mois, qu'avant 4 !

    Le courant de pensée actuelle porte plutot sur ça (quand on regarde le carnet)
  15. lire 9 mars 2015 à 13 h 12 min
    Merci pour ce post très intéressant !
  16. Célinou 17 mars 2015 à 17 h 59 min
    Hello à toutes , j'aurai aimer avoir votre avis sur le sujet suivant :
    Voilà mon enfant(mon 1er) a actuellement 6mois et 12jours , et j'aurai aimer avoir des avis concernant le lait , car donc depuis ces 6mois nous l'avons passer au 1/2écrémé qu'il digère très bien , nous avons tester le 2éme age mais il ne l'aime pas ; et donc aujourd'hui nous avons eu le rdv chez le pédiatre et nous lui avons fait par de cela et elle m'a donc recommander de lui donner le entier car plus gras , et justement j'était parti sur le 1/2écrémé de peur que l'entier soit trop fort ; et donc en plus de l'entier elle lui a prescrit une augmentation des gouttes de ZymaD(4gouttes =>6gouttes) et un sirop riche en fer , mais personnellement j'ai peur qu'il ai un surplus en fer car il prend aussi 100-150g de purée-viande(2c à café de viande) et plus de 500ml de lait par jour , pourriez vous m'donner votre avis svp .
  17. Stéphanie Côté, nutritionniste 18 mars 2015 à 10 h 36 min
    Bonjour,

    à 6 mois, les préparations pour nourrissons sont plus adaptées que le lait de vache. Ce dernier est idéalement offert uniquement après 9-10 mois si l'enfant a une alimentation variée incluant des aliments riches en fer. Jusqu'à 2 ans, c'est le lait entier qui convient. Je ne peux pas me prononcer sur les suppléments de fer, car je ne connais pas suffisamment le portrait de votre situation. C'est en rencontrant une nutritionniste en consultation que vous obtiendrez les conseils les plus personnalisés que requiert votre question.
  18. Célinou 17 mars 2015 à 18 h 07 min
    Voici les détails de son alimentation :
    Matin = 250ml de lait
    Midi = Purée(légumes+viande) 150g + 150ml de lait
    Gouter = Compote 130g + 150ml de lait
    Soir = Purée(légumes+viandes) +150ml de lait
    Je rajoute un peu de miel dans le lait car il a un peu de glaire et parait-il que ça dégage les bronches .
  19. isabelle 25 mars 2015 à 01 h 36 min
    Merci des renseignements! Enceinte en 2014 puis accouchée janvier 2015, mais mon médecin m'avait donné le Mieux vivre 2013... Quand c'est ton 1er, on est un peu perdu et un livre comme le mieux vivre est un excellent outil, mais je vois que je vais aller "downloader" le plus récente version, je comprends tout de même quil faut se fier à son bébé.
  20. Julie 7 avril 2015 à 13 h 02 min
    Je ne sais pas pour les autres, mais moi c'est l'enfer l'introduction des aliments. Bébé ne veut pas manger et pleure pendant les repas. Je ne le comprends tout simplement pas quand vient l'heure des repas... Je vois une ergothérapeute pour se problème... ça me décourage de ne pas comprendre mon petit...