Des livres pour enfants qui bousculent les stéréotypes

Des livres pour enfants qui bousculent les stéréotypes
Par Mariouche Famelart, Bibliothécaire
29 janvier 2015

J’ai reçu plusieurs demandes de suggestions de livres « non genrés » à la suite de mon billet de décembre Trop de livres pour enfants stéréotypés! Selon moi, on peut qualifier un livre de « non genré » quand le sexe du personnage est accessoire dans l’histoire. Et encore, beaucoup de livres mettent en scène des personnages sexués intéressants sans promouvoir les clichés et les stéréotypes. J’ai décidé de vous présenter ici des livres qui s’attaquent de front aux clichés, certains sont même à saveur militante. Même s’ils peuvent vous sembler destinés à des enfants plus âgés, je vous assure qu’ils intéresseront aussi vos tout-petits.

Dans Olivia, reine des princesses, Olivia la petite truie se pose une grande question : pourquoi toutes les petites filles aiment-elles se déguiser en ballerines ou en princesses? Elle-même a des idées de costumes beaucoup plus amusantes. La conclusion de sa réflexion l’est tout autant. Toutes les histoires d’Olivia sont rigolotes et intéressantes. Surtout, elles mettent en scène une petite fille qui brasse de l’air et qui ose être elle-même!

La lutte pour l’égalité des sexes fait partie de la ligne éditoriale des éditions Talents hauts. Cet éditeur se fait un devoir de proposer des livres sans sexisme. Les contes sont revisités pour que les princesses prennent leur destin en main et leurs albums proposent des personnages qui brisent les clichés. Cet éditeur a aussi publié récemment deux albums réjouissants : La déclaration des droits des garçons et La déclaration des droits des filles. Ces livres affirment que les petites filles peuvent être ébouriffées, agitées et choisir le métier qu’elles veulent. Les petits garçons, eux, ont le droit le pleurer, de ne pas être des super-héros tous les jours et de jouer à la poupée.

C’est aussi ce que défendent les deux albums suivants. Dans Nils, Barbie et le problème du pistolet, Nils va au magasin de jouets avec son père qui a promis de lui acheter le cadeau de son choix pour son anniversaire. Mais quand Nils choisit une Barbie, son père est très gêné de ce que les gens vont penser… Il lui propose plutôt un pistolet! Nils va-t-il accepter? Dans Les poupées c’est pour les filles, un autre petit garçon est aux prises avec un père rétrograde. Le reste de sa famille intervient toutefois pour lui permettre de jouer à son jeu favori.

On n’est pas des poupées : mon premier manifeste féministe! est un livre étonnant. Au fil du texte, la narratrice se libère des clichés associés aux filles. Ce que je préfère : les illustrations cachent des portraits et des références à des femmes qui furent des pionnières dans différents domaines comme Virginia Woolf, Simone de Beauvoir, Angela Davis, Amelia Earhart, et bien d’autres. Une belle façon de faire connaître ces femmes importantes aux enfants.

Jérôme par cœur est un livre d’images très doux et très tendre qui raconte la grande amitié entre deux petits garçons, Raphaël et Jérôme. Leur amitié tendre et solide met les adultes mal à l’aise. Sont-ils amoureux ou amis? Qu’importe! Ils s’aiment!

Voici un livre vraiment réjouissant, car il est totalement non genré : Vive l’anarchie! Rassurez-vous, ce livre n’encourage pas les enfants à tout casser. Il les incite plutôt à développer leur sens critique et à faire marcher leurs neurones. De grandes ambitions pour ce petit bouquin au personnage tout mignon.

 

 

Comme adulte, nous avons la responsabilité de vérifier les valeurs qui sont promues dans les livres avec lesquels on alimente nos enfants. Je vous propose donc en terminant un livre pour les parents. Comment parler de l’égalité filles-garçonsaux enfants fourmille de bons conseils!

Je vous ai proposé ici des livres qui questionnent et qui bousculent les stéréotypes. Cependant, outre ceux-là, il y a d’innombrables livres « non genrés » à explorer. Il serait impossible de tous les énumérer ici, mais pour d’autres suggestions, consultez la liste du Y des femmes ou du distributeur de livres ADP.

Bonnes lectures!

Bibliographie :

  • Olivia, reine des princesses, de Ian Falconer, Seuil jeunesse, 2012.
  • Contes d’un autre genre, Gaël Aymon, illustrations de Françcois Bourgeon, Sylvie Serprix et Peggy Nille, Talents hauts, 2011.
  • Longs cheveux, de Benjamin Lacombe, Talents hauts, 2010.
  • La déclaration des droits des filles, d’Elisabeth Brami, illustrations d’Estelle Billon–Spagnol, Talents hauts, 2014.
  • La déclaration des droits des garçons, d’Elisabeth Brami, illustrations d’Estelle Billon–Spagnol, Talents hauts, 2014.
  • Nils, Barbie et le problème du pistolet, Kari Tinnen, illustrations de Mari Kanstad Johnsen, Albin Michel jeunesse, 2013.
  • Les poupées c’est pour les filles, de Ludovic Flamant, illustrations de Jean-Luc Englebert, Pastel, 2013.
  • On n’est pas des poupées : mon premier manifeste féministe!, de Delphine Beauvois, illustrations de Claire Cantais, La Ville brûle, 2013
  • Jérôme par cœur, de Thomas Scotto, illustrations d’Olivier Tallec, Actes Sud junior, 2009.
  • Vive l’anarchie, de John & Jana, éditions Graine2, 2013.
  • Comment parler de l’égalité filles-garçons aux enfants, de Jessie Magana, Le baron perché, 2014.
Mariouche Famelart, Bibliothécaire
Bibliothécaire passionnée de littérature jeunesse, je souhaite partager avec vous mes idées et mes trucs pour éveiller vos tout-petits à la lecture.
Tous les billets de l'auteur

Commentaires (6)

  1. ValG01 30 janvier 2015 à 03 h 20 min
    Bonjour,
    ces livres on l'air très intéressants, merci pour l'article ... mais il serait bon de savoir à quelle tranche d'âge ces lectures sont conseillées.
    Merci.
  2. Mariouche Famelart 8 février 2015 à 02 h 03 min
    Selon moi, la série Olivia est accessible aux petits dès 3 ans, mais l'humour séduira aussi les parents et les enfants plus vieux. Tous les autres livres suggérés dans ce billet m'apparaissent accessibles aux petits dès 4 ans. Peut-être 5 ans et plus pour «On n'est pas des poupées» qui est un peu plus complexe à cause des références. Évidemment, il n'y a pas de réponse absolue, chaque enfant étant différent et chaque adulte ayant son point de vue sur ce qui est approprié ou non pour son enfant. Comme d'habitude, j'encourage tous les parents à lire le livre avant de le lire à leur enfant : il est important d'être à l'aise avec le contenu et les valeurs proposées. On peut aussi exploiter les livres à notre façon, s'en servir pour répondre à une question précise ou pour aborder un sujet avec l'enfant. Bonne lecture !
  3. Jo 30 janvier 2015 à 04 h 25 min
    Bonjour, je viens de me séparer et c'est moi la maman qui est partie, avez vous des suggestions de livres qui traitent de ce sujet accessibles à un enfant de 3 ans? Je trouve que des livres où c'est le papa qui part et c'est assez frustrant.
    Merci d'avance.
  4. Mariouche Famelart 31 janvier 2015 à 20 h 24 min
    Bonjour Jo. Je n'ai malheureusement pas le souvenir d'un livre où c'est la maman qui a quitté le foyer que je pourrais vous conseiller. J'ai aussi fait une recherche rapide, et je n'ai pas trouvé de titres. :( Je ne suis pas spécialiste de ce sujet, mais à ma connaissance, il existe plusieurs livres neutres dans lesquels l'enfant a deux maisons suite à la séparation des parents et dans lesquels le parent qui a quitté n'est pas identifié. Je vous encourage à aller à votre bibliothèque publique pour demander ce qu'ils ont en collection sur ce sujet. Vous pouvez transformer un peu l'histoire en la racontant pour la faire coller à votre réalité et/ou l'adapter à l'âge de votre enfant. Vous pouvez aussi vérifier du côté des livres de Sophie Carquain, spécialiste de la bibliothérapie pour enfants. Elle a publié des recueils de contes thérapeutiques qui abordent les divers sujets qui peuvent préoccuper les enfants. Je ne serais pas surprise que vous en trouviez quelques uns sur la séparation dans le lot. Je me rappelle aussi de quelques livres sur le divorce dans la collection «Les petits bobos de la vie» signés Éric Englebert et illustrés par Claude K. Dubois. C'est une collection très tendre et très pertinente. Enfin, vous pouvez regarder du côté des guides pour quelques conseils (par exemple : Mes parents se séparent-- et moi alors? de Nadia Gagnier). J'espère que vous trouverez quelque chose, désolée de ne pouvoir aider d'avantage. Je lance l'appel à tous : si quelqu'un connait un bon livre d'image racontant une histoire de maman qui est partie, signalez-le !
  5. vinet 2 février 2015 à 04 h 10 min
    Bonjour et BRAVO pour ces conseils de lecture. Je suis une grand-mère qui élève mes 3 petits enfants de 12/14/ et 15 ans. Je cherche des lectures autres que les MANGAS!! Pourriez vous me conseiller avec autant de finesse. MERC
  6. Mariouche Famelart 8 février 2015 à 02 h 19 min
    Bonjour ! Le site Naître et grandir s'intéresse aux 0-5 ans, je ne veux pas trop m'écarter de ce mandat sur cette tribune. ;) Mais je peux cependant vous suggérer d'aller consulter les recommandations sur le site Communication-jeunesse, organisme qui propose des livres jeunesse québécois pour tous les âges : http://www.communication-jeunesse.qc.ca/selection/courante/index.php. Les revues Lurelu (Québec) et La revue des livres pour enfants (Europe) présentent des commentaires sur les dernières parutions jeunesse. Il y a aussi des suggestions de lectures pour les enfants sur le site Bibliojeunes : http://bibliomontreal.com/bibliojeunes/pur-plaisir. Ce ne sont que quelques échantillons. J'ai pour ma part collaboré à deux dossiers de suggestions de lecture dans la revue Les Débrouillards (numéros de juillet-août 2014 et 2013) et je rédige régulièrement des suggestions de lecture pour les ados dans le magazine Curium. Vous les trouverez en bibliothèque. Je crois que les mangas et autres BD peuvent être une belle façon d'intéresser les jeunes à la lecture. J'en lis moi aussi, et je peux vous dire qu'il existe d'excellente séries (je pense notamment à Hikaru No Go et à Bakuman, mes deux séries préférées du secteur jeunesse.) En terminant, je vous recommande de créer des liens avec le ou la bibliothécaire jeunesse de votre bibliothèque, qui saura sûrement vous conseiller au mieux !